Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4587 MembresCréer un compte

A Annemasse, le maire campe sur ses positions, le maraicher agit

Home_big_soutien

Vous avez été extrêmement nombreux, des milliers, à vous émouvoir du sort réservé à Pierre Grandchamp, sommé de quitter ses terres maraichères d'Annemasse une semaine avant Noel, en mettant au passage ses 15 salariés au chômage. Suffisamment nombreux pour le maire se sente obligé de se justifier sur sa page Facebook... Mais en campant sur ses positions.

A défaut de médias plus célèbres que WikiAgri pour le moment (mais l'article a été relayé sur plusieurs blogs), c'est surtout sur les réseaux sociaux que l'histoire de Pierre Grandchamp est commentée... Et c'est finalement logiquement sur sa page Facebook que le maire d'Annemasse, Christian Dupessey, s'est exprimé.

Voici son commentaire (il s'agit donc d'un copié-collé de sa page Facebook) :

"Pour faire des commentaires, il faut parler de faits réels
1°) Le terrain occupé par M.Granchamp est propriété de la Ville.
Il n'y a pas donc pas "expropriation" mais occupation à ce jour d'un site sans droit ni titre. Le tribunal ne fait que redonner son bien à la Ville.
2°) Ce terrain représente moins de 5% des terres exploitées par M.Granchamp donc l'emploi n'est pas menacé ainsi que la viabil
ité économique de l'exploitation.
3°) Une modification du PLU a classé toutes les terres exploitées par M.Granchamp sur le site du Brouaz en zone naturelle et agricole donc lui garantissant la pérennité de son exploitation.
4°) L'éventuelle construction d'une mosquée est une affaire dans laquelle la Ville n'intervient pas et ne met aucun euro d'argent public.
Enfin je ne ne ferai aucun commentaire sur les remarques islamophobes paru sur certains sites prenant la défense de Monsieur Granchamp.
A chacun son éthique républicaine.
"

Fin de citation. Il argumente donc les décisions de conseil municipal, et ne laisse à aucun moment entrevoir une manière quelconque de revoir la situation. Et au passage, il termine par une leçon de morale.

Pierre Grandchamp, le maraîcher en passe d'être expulsé, en bon ancien parachutiste (il a d'ailleurs reçu le soutien du général des anciens de son peloton), ne s'en est pas laissé compter pour autant, et a répondu sur son compte Facebook (même chose, copié-collé) :

"Réponse aux mensonges du maire d'Annemasse (a conserver) :

1/ Ce terrain m'a été spolié par une préemption de l'ancien maire sur une vente entre nous et mon voisin maraicher, je le cultivais depuis plus de 15 ans, j'étais fermier (attesté sur l'acte de vente notarié). Mon statut de fermier a déjà été reconnu car cette parcelle faisait 10 000 m2 et déjà 3 000 m2 m'ont été enlevés pour une route. J'ai été indemnisé.

2/ Je suis exproprié maintenant sur près de sept hectar
es de terres maraichères pour un bassin de rétention, ajouté à cela 7 000 m2 du terrain concerné on arrive à 40 % de mon exploitation. De plus ce terrain, à côté de mes serres, a une valeur bien  supérieure que 5 km plus loin : drainé, chemin empierré, et très précoce c'est pour cela que nous avions décidé de l'acheter au prix a l'époque de 60 F le mètre carré il y a près de trente ans ! A noter que l'avocat qui défend l'expropriant a voté des deux mains le projet de la mosquée et le déclassement de la zone !

3/ Le pire, j'ai attaqué le nouveau PLU
(Ndlr : plan local d'urbanisme) au tribunal administratif car celui-ci déclassait la zone en zone constructible pour une partie,celle bien entendu ou se trouve le centre de mon exploitation (bâtiments de stockage, lavage, frigos, bureaux) de 1 000 m2 plus les bâtiments agricoles de matériels, une partie de la serre verre et 8 000 m2 de tunnels chauffés, le reste de l'exploitation a été classé en... parc public ! Résultat, permis de construire déposé par la société Priam's d'Annecy pour construire des immeubles sur la partie constructible, d'où la demande d'expulsion me concernant pour le 3 décembre prochain à la cour d'appel de Chambéry ! Donc suivant la "logique" du maire rien ne m'empêche de cultiver, sur les balcons, dans un parc public ou au milieu de la mosquée !

4/ Encore un bon moment de sincérité a propos du prix du terrain : estimation des domaines 130 euros le mètre ! Compromis de vente au centre des Musulmans d'Annemasse 100 euros ! Donc perte pour la ville au cas où cette vente arriverait à son terme 210 000 euros ! Bien entendu en toute illégalité car la loi interdit de subventionner des lieux du culte ! Donc la perte est bien là, monsieur le maire.

5/ Quand aux insultes racistes, alors là
(...) je suis anti-communiste primaire, ancestral et viscéral, et en plus fier de l'être, mais
raciste certainement pas et je n'ai même pas à le prouver et surtout pas à des types comme vous, vous, vous condamnez une famille à l'exil après l'avoir salie par l'intermédiaire de votre adjointe (voir ma lettre), famille mixte marocaine et française avec deux enfants (...) (Je) vous prie d'accepter tout mon mépris..

Pierre Grandchamp.
"

Ouverture d'une page Facebook de soutien

Fin de citation. Pierre Grandchamp s'est un tout petit peu emporté en deux ou trois occasions, on peut le comprendre, mais nous avons préféré remplacer les termes qui dépassaient le cadre de l'argumentation par des parenthèses (...).

On comprend donc que l'absence totale de consultation préalable a conduit, à tout le moins, à une très mauvaise connaissance du dossier, et dans le pire des cas à une vocation délibérée de détruire l'activité économique agricole et ses 15 emplois. Autre action menée par Pierre Grandchamp et ses amis : l'ouverture d'une page Facebook de solidarité (lien en fin d'article).

Un dernier mot, le propos du maire fait allusion à des "remarques islamophobes paru sur certains sites ". Nous (WikiAgri)  ne sentons visés en aucun cas par cette remarque, puisque nous avons pris le parti de défendre l'agriculture face à l'implantation d'une structure sur ses champs alors qu'elle aurait pu se faire à peine plus loin. Cette structure aurait pu être une piscine ou n'importe quoi d'autre, nous aurions réagi de la manière... Nous ne sommes pas plus islamophobes dans le cas de la mosquée que nous n'aurions été hydrophobes s'il s'était agi d'une piscine...

En savoir plus : https://wikiagri.fr/tags/pierre_grandchamp (l'ensemble de nos articles concernant l'expulsion de Pierre Grandchamp et la mise au chômage programmée de ses 15 salariés) ; https://www.facebook.com/soutienaumaraicherdannemasse (la page Facebook de soutien à Pierre Grandchamp).

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_aj

Journaliste professionnel depuis 1987. Collaborations multiples et variées dans la presse agricole. J'ai été rédacteur en chef de JA Mag (mensuel du syndicat...

  • Vous aimerez également
  • Home_prot_lis

    Avec Protélis, les coopératives se lancent dans l'épargne de précaution

    Les coopératives agricoles complètent leur gamme de services en mettant à disposition de ses adhérents Protélis (www.protelis.fr), un outil...

  • Home_broutards

    Crise du coronavirus, les marchés agricoles désorientés

    Les agriculteurs ont commencé à percevoir les répercussions de l’épidémie du covid-19 bien avant que les mesures de confinements aien...

  • Home_vaches_prairie

    Le contrat d'assurance "prairies", comment ça marche ?

    Au salon de l’Agriculture, Groupama a promu son contrat d’assurance Prairies socle et ses options complémentaires réservés aux éleveur...

  • Home_christian_ouillet

    Comment une école supérieure d'agriculture s'engage pour prévenir le suicide paysan

    Une école supérieure d'agriculture, l'Ihedrea (qui se présente sur son site internet comme "la seule école d'agro management en E...

  • Home_agribashing_fougier

    "Malaise à la ferme", l'agribashing décrypté par Eddy Fougier

    L'agribashing était un mot inconnu il n'y a pas si longtemps. Aujourd'hui, il apparait partout. Derrière ce dénigrement de l'agriculture ...

  • Home_christophe_bitauld_s_bastien_alaire

    Pour la première fois, l'ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

    On ne peut pas parler de manifestation d'envergure, ils étaient trois à distribuer des tracts devant le stand du Crédit agricole au Salon de l'ag...

  • Home_zones_de_non_traitement_christophe_hillairet

    Zones de non traitement, quels sont les engagements du Président de la République ?

    Au tout début de sa visite au Salon de l'agriculture, le Président de la République Emmanuel Macron a rencontré plusieurs (hauts) responsables...

  • Home_paysans_sans_pr_sident

    Salon de l'agriculture 2020, la manifestation qui n'a pas eu lieu

    Le Salon de l'agriculture 2020 a ouvert ses portes ce 22 février avec la traditionnelle visite présidentielle. Un comité d'accueil particulier lu...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit