Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3561 MembresCréer un compte
Découvrez agri-meteo

La ferme 112 prête à prendre son envol

Thumb_projet_ferme_112
04Jan2016

L'ancienne base aérienne 112 (BA 112) au nord est de Reims est convertie en pôle de recherche agronomique. La ferme 112 (c'est son nom) va privilégier les agroressources.

La nouvelle est insolite car, pour une fois, nous sommes dans un cas d'artificilisation "à l'envers" : des terres retournent à l'agriculture, après être passées par l'armée de l'air.

En Champagne-Ardenne, les agriculteurs ont décidé d’être les chefs d’orchestre de la mutation de l’agriculture régionale vers la triple performance économique, environnementale et sociale. Aussi la Chambre d’agriculture de la Marne a décidé de créer un pôle de recherche et d’expérimentation pour y développer et produire les agro-ressources des dix et vingt prochaines années compétitives et respectueuses de l’environnement.

Le site retenu est celui de l’ancienne base militaire BA 112 où les terres sont cultivées par sept agriculteurs. L’activité agricole y sera ainsi préservée.

« La ferme 112 » sera « un outil pour la redynamisation du site de l’ex BA112 mais aussi pour le développement territorial autour de la bioéconomie », défend Maximin Charpentier, le président de la Chambre d’agriculture de la Marne.

Et pour limiter sa dépendance aux fonds publics, cet outil de recherche diversifiera ses ressources financières en s’inscrivant dans un mode entrepreneurial par la valorisation de services et compétences (expérimentation « systèmes », montage de projets…) et par des investissements (accueil d’entreprises, projet de photovoltaïque au sol pour valoriser les surfaces non agricoles comme les pistes, les friches…). L’objectif est de valoriser au maximum l’existant (bâti et surfaces agricoles ou friches) tout en limitant les coûts de réaménagement du site de l’ex BA112.

Les deux piliers de ce pôle d’échanges et de réflexions stratégiques sur la production d’agroressources durables sont le cluster Agroressources et bioéconomie demain, présidé par Maximin Charpentier, et une ferme pilote de 200 hectares pour l’acquisition de références d'expérimentation (dont 90 hectares d’expérimentation déjà engagés en 2015).

Le cluster « a vocation à fédérer les acteurs de la recherche, de l’enseignement, du développement, les institutionnels et plus largement tous les organismes et organisations concernés par les défis de l’agriculture de demain », explique le président de la Chambre d’agriculture de la Marne. Il a été créé par sept membres fondateurs et bienfaiteurs et ses activités seront pilotées par un conseil d’administration et une assemblée générale avec l’appui d’un comité scientifique et technique en cours de constitution.

Quant à la ferme pilote, elle est axée sur quatre thématiques prioritaires :
-  l’agronomie autour de la notion d’approche « système » (fertilité des sols, résilience, autonomie énergétique…) ;
-  les agroéquipements et les nouvelles technologies (modélisation, big data, drônes) ;
-  la formation et le transfert vers les prescripteurs et les agriculteurs ;
-  le renforcement des liens avec la société (parcours de la biodiversité, conservatoire génétique…).

En savoir plus : http://www.forumeco.com/read/article/7566/l-la-ferme-112-pour-devenir-la-capitale-de-la-bio-economie-r (un article intéressant sur le sujet).

Ci-dessous, vidéo de la chambre d'agriculture de Champagne-Ardenne sur la ferme 112.

Ci-dessous, reportage réalisé par France3 Champagne-Ardenne sur la ferme 112.
L'ancienne BA 112 de Reims

Notre illustration ci-dessous est une copie d'écran de la première vidéo ci-dessus, de la chambre d'agriculture.

  • Envoyer cet article à un ami
  • Envoyer cet article par e-mail

    Etes-vous humain ?
    captcha
Auteur :
Avatar_blank

Hénin Frédéric

Journaliste

En savoir plus
  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.
x