Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4806 MembresCréer un compte

Viande, la grande distribution tend la main aux éleveurs

Home_big_cochon

Après plusieurs mois de crise sans précédent pour les éleveurs de porcs et de bovins, une éclaircie est apparue le 10 juin. La branche de l’industrie agroalimentaire d’Intermarché (Agromousquetaires) a annoncé que son pôle de production de viande (SVA Jean Rozé) augmentera progressivement le prix d’achat des animaux vivants - dont son industrie a besoin - de 5 centimes par kilo et par semaine, jusqu’à atteindre « un prix rémunérateur » pour les éleveurs.

SVA Jean Rozé intervient en porc sur le Marché du Porc Breton, ce jeudi 11, en proposant à l’achat 5 centimes de plus que la cotation précédente (1,273 euro), et ainsi de suite « jusqu’à ce que le prix du porc au cadran atteigne un niveau proche de 1,40 euro du kilo ». En viande bovine, SVA Jean Rozé consacrera 5 centimes supplémentaires du kilo par semaine à ses approvisionnements en race à viande (troupeaux allaitants et jeunes bovins allaitants), soit 60 % d’une production annuelle de 215 000 têtes (trois usines).

Selon Yves Audo, vice-président d’Agromousquetaires, l’objectif est ici « d’augmenter la rémunération de 40-45 centimes du kilo au final ».

Dans la foulée, Michel-Edouard Leclerc a annoncé, à la sortie d’une réunion organisée mardi 10 au ministère de l’Agriculture en présence de tous les distributeurs français et des représentants professionnels de l’élevage, que « les centres E. Leclerc (…) organiseront leurs opérations d’achat et de vente de manière à soutenir le marché dans la perspective d’atteindre un niveau de prix proche de 1,40 euro du kilo ».

Pour le président de la Fédération nationale porcine, Paul Auffray, ces annonces iront dans le bon sens si elles s’accompagnent de la création d’un fonds structurel pour soutenir le maillon de l’élevage. « C’est à se demander, ajoute-t-il, s’il ne faudrait pas organiser un congrès de la FNP tous les mois pour inciter les distributeurs à bouger. »

Le congrès annuel de la branche porcine de la FNSEA se tiendra ce vendredi 12 à Ploermel (Morbihan). Cela fait plusieurs mois, en effet, que les éleveurs demandaient des comptes à la grande distribution. Leurs efforts n’auront donc pas été vains.

(photo d'archives, DR).

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jourdain Franck
Thumb_avatars_h01

  • Vous aimerez également
  • Home__levage_ovin_transhumance

    Les élevages ovins lancés dans la durabilité environnementale et économique

    En France, l’étude Durabilité des exploitations en élevage ovin (DEO) lancé en mars 2020 par l’Institut de l’élevage (Ide...

  • Home_mouton___vache_

    Viande, en France le déconfinement épargne les filières ovine et bovine

    Depuis le déconfinement, les Français continuent à privilégier la viande française de mouton et de bœuf alors que les importations se...

  • Home_prix_du_lait_2020

    Lait en Europe, la crise sanitaire aggrave les écarts de prix entre pays producteurs

    Le marché intérieur de l’Union européenne est certes un marché unique mais les prix payés aux agriculteurs peuvent être forteme...

  • Home_ok__leveur

    Okeleveur.com, le "compagnon de route des éleveurs"

    L’Institut de l’élevage et les chambres d’agriculture ont créé sur internet un moteur de recherche pour les éleveurs. Les sept f...

  • Home_capture_d__cran_phenix

    Les éleveurs peuvent profiter de la valorisation des déchets alimentaires

    Le saviez-vous ? Les éleveurs ont la possibilité de participer à la lutte contre le gaspillage alimentaire tout en profitant de ce que l'on appelle l...

  • Home_porcs__franckjourdain_

    Cochon de Bretagne, les éleveurs prennent en charge leur montée en gamme

    Marque d’éleveurs née en Bretagne il y a vingt ans, Cochon de Bretagne monte en gamme et propose désormais au marché une offre pouvant &ecir...

  • Home_vaches_viande_bovine

    Les producteurs de bovins viande en grande difficulté sont majoritaires dans le Grand Ouest

    Hausse des charges, les exploitations en bovins viande sont plus résistantes dans les bassins allaitants que dans le Grand Ouest. La proportion d’éleveurs...

  • Home_vaches_laiti_res

    Filière laitière, les deux années de sécheresse freinent le redressement des exploitations

    D’après une étude de l’Institut de l’élevage, il ne suffit pas que le prix du lait augmente pour que la situation financière des...

  • 1Commentaire
  • #1

    5 cts bien meme tres bien mais va t on garder les meme criteres de grille pour le payement de la carcasse

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit