Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5350 MembresCréer un compte

Un parc matériel au top chez le Charentais Matthieu Cobérac

Home_big_eta_27_semaine_01_bis_couverture

Matthieu Cobérac a fondé en 2006 l’ETA du même nom. Toujours basée à Saint- Amant-de-Nouère, non loin d’Angoulême, l’entreprise est devenue récemment la SARL Artaël, du nom de ses deux garçons, Arthur et Aël. Mathilde, l’épouse de Matthieu, suit la partie administrative. Monsieur Cobérac père donne des coups de main. Quels sont les matériels préférés de Matthieu? En route pour le tour du propriétaire.

La SARL Artaël s’est spécialisé dans les prestations complètes en grande culture. Elle sait se démarquer, avec une préférence pour un contrat de 4 ou 5 ans avec un propriétaire. « Je vise alors une amélioration progressive de la marge brute, culture par culture, poste par poste, presque parcelle par parcelle », lance notre ETA charentais. Il s’appuie notamment sur les conseils agronomiques d’un indépendant, Serge Marais. Des itinéraires techniques novateurs, comme le semis de plantes compagnes de type colza + féverole, sont en place. L’implantation de couverts multi-espèces (radis, vesce, trèfle d’Alexandrie, avoine…) se fait au semoir à double trémie, avec le plus grand soin. Les résultats suivent, avec une réduction de l’indice de fréquence des traitements phytosanitaires (IFT), des économies d’azote minéral, une consommation de carburant très maitrisée (75 l/ha, moisson comprise !).

Respect des sols et agilité : Matthieu Cobérac apprécie son automoteur « compact » de pulvérisation Pantéra, qu’il équipe au printemps en pneumatiques à grand volume d’air de dimension 710/60R38.
 
« Sur les 5 dernières années, poursuit Matthieu Cobérac, j’estime que mes clients ont gagné entre 120 et 200 euros/ hectare de marge nette, hors primes PAC ou coûts de location des terres ». Une performance dans cette zone à potentiel de rendement médian où le point mort se situe, en blé, proche des 50 q/ha.
 

L’interview

Êtes-vous attaché à une marque ?

J’en citerai deux, Amazone et Trelleborg. La première parce qu’elle garde, malgré sa taille aujourd’hui, sa réactivité ; elle m’a très bien suivi quand la mise au point du semoir monograine EDX avait été laborieuse ! Trelle- borg, parce que les relations avec Philippe Dubois, le technico-commercial du secteur, sont enrichissantes ; la qualité de leurs pneumatiques et la finition de leurs jantes sont à souligner. Je suis satisfait de pouvoir travailler avec mes tracteurs à une pression de gonflage de moins de 1 bar.

Avez-vous un concessionnaire privilégié ? Quelle est votre politique d’investissement ?

Je suis fidèle aux Éts Rullier et je m’entends bien avec leur commercial, Patrice Nauleau. Le SAV est à la hauteur. Je n’achète que du matériel neuf car je ne sais jamais vraiment ce qu’une occasion a subi. Mais avis aux amateurs : ma charrue KV 6 corps semi-portée est à vendre sur Agriaffaires !

Quel est votre matériel préféré ?

Vous me mettez dans l’embarras. Disons le Fendt 930 pour l’impression de puissance qu’il dégage et son confort ; l’automoteur Pantéra, pour sa facilité de prise en main et sa compacité. Et comme tout le monde j’imagine, ma moissonneuse-batteuse.

Celui qui vous en fait baver ?

Je l’ai dit, le semoir monograine traîné EDX, maintenant très au point, a posé des soucis de régularité au départ. L’automoteur Pantéra me demande un suivi régulier sur des broutilles : coudes, joints, petits bugs électroniques. Mais, ça se gère.

Votre dernier achat ?

J’ai reçu la semaine dernière un déchaumeur Amazone Cenius de 6 mètres qui remplace le modèle 5 mètres. Un superbe outil de 7,7 tonnes, avec rouleau Matrix de 650 mm de diamètre et des dents fissuratrices de 80 mm.

Votre matériel le plus ancien ?

Ma benne Jeantil de 2008, un modèle 18 tonnes assez spécifique car renforcé en fond de caisse pour le TP ; certaines années, j’ai parcouru jusqu’à 50 000 km avec !

Un dernier message ?

Stop à l’agribashing et aux marchands de peur ! Je suis pointilleux dans mon travail et je communique en local. J’ai accueilli des classes de maternelle pour suivre avec eux une culture de blé, du semis à la récolte. Allez sur mon site www.sarlartael.com et visionnez mes vidéos sur la chaîne Agricultural vidéo sur YouTube !

Chifres-clés
• 4 salariés et 1 apprenti
• 450 ha en prestations de services complètes
• 180 ha de blé -100 ha de colza - 60 ha d’orge d’hiver - 20 ha de pois d’hiver ainsi que du maïsgrain, du sorgho, du blé dur, du tournesol…
• 200 à 300 ha de semis (chantiers complets)
• 350 ha de moisson en céréales et maïs-grain
• 15 ha de vignes (AOC Cognac)
 
Parc matériel
• 3 tracteurs Fendt, 824 Vario Black Beauty, 930 Vario Black Beauty et 210 Vario P (vigneron)
• Moissonneuse-batteuse New Holland CR9080, coupe céréales 9,15 mètres, cueilleur maïs 8 rangs
• Pulvérisateur automoteur Amazone Pantera, rampe 36 mètres
• Semoir en lignes Amazone Cirrus 6,00 m semiporté
• Semoir monograine Amazone EDX 8 rangs semi-porté
• Transbordeur Pérard Interbenne 25 m3
• Déchaumeurs Amazone Catros 6 mètres à disques et Cenius 6 mètres à dents
• Herse rotative repliable Amazone 6 mètres
• Distributeur d’engrais Amazone ZA-TS
• Chargeur télescopique New Holland

Auteur : Geoffroy Gilot

 

Réagissez à l'article en un clic

  • 1
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_eta_29_semaine_18_couverture

    De la prestation agricole à l’entretien du matériel des clients

    Depuis 2008, l'entreprise Paquet Développement propose une prestation d'atelier à ses clients. L'ETA est également spécialiste de l...

  • Home_image_1_abelio_02-2022

    Abelio : le couteau suisse de l’agriculture de précision

    « Un drone solaire autonome réalise les relevés du spectre lumineux des parcelles pour détecter notamment les maladies, les adventices, les besoins...

  • Home_eta_28_semaine_8_couverture_2

    S'adapter et suivre les évolutions du marché

    La montée au capital de François Guillet à 100 % s’est faite en deux étapes. Il a ensuite construit le nouveau siège de son entrepris...

  • Home_wiki_49_semaine_6_couverture

    Le pari de l’agroécologie en pommes de terre

    L’agriculteur est un fidèle de la marque Fendt « pour la fiabilité et le faible niveau de décote ». Agriculteur sur 600 ha dans le ...

  • Home_eta_17_semaine_2_bis_couverture_v2

    SARL Saffray: Saisir l’opportunité de la méthanisation

    Lorsqu’il a repris la tête de l’entreprise, Anthony Saffray a décidé de diversifier la gamme de prestations pour répondre à la d...

  • Home_eta_27_semaine_51_couverture

    Entre lisier et récolte, l’ETA Templon a trouvé son équilibre

    C'est à l’extrémité Est de la Bretagne, sur la commune de Vergéal au voisinage de la Mayenne, que se trouve l’ETA Templon. La domi...

  • Home_wiki_48_semaine_50_bis_image_1

    Digitalisation : la solution collective de FarmLEAP

    Proposer la certification collective Haute Valeur Environnementale (HVE) s’inscrit dans le prolongement des activités de FarmLEAP, le Ceta numérique. A ce...

  • Home_eta_19_semaine_50_couverture

    Se diversifier pendant la saison creuse

    C’est un concours de circonstance qui a permis à l’ETA Cadeau de débuter l’épandage de compost dans les vergers en 2006. Aujourd’...

  • Home_wiki_48_semaine_50_couverture

    Se lancer dans la HVE en grandes cultures: pionnier de la certification HVE, Jean ...

    Jean Lefèvre dans un champ de colza, semé avec des féveroles, du sarrasin, du trèfle d’Alexandrie, du trèfle Incarnat et de la luzern...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit