Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4192 MembresCréer un compte

Sima 2019, un capteur connecté autonome pour le comptage et le suivi des limaces

Home_big_limace_herbe

Récompensé par une médaille de bronze décernée lors du Sima Innovation Awards 2019, le capteur connecté autonome Limacapt, conçu par le groupe international De Sangosse, est pour les agriculteurs français la solution idéale pour le comptage et le suivi des limaces sur une parcelle agricole.

Comment fonctionne le capteur Limacapt ?

Le capteur Limacapt est un dispositif électronique monté sur un support fixe que l’on place sur la parcelle pour laquelle l’on souhaite récolter des données afin d’estimer la présence des limaces au m² pour surveiller la propagation de ce nuisible et traiter en conséquence. 

Grâce à sa batterie et à son panneau solaire intégrés, le capteur ne nécessite pas d’alimentation électrique et l’on apprécie son autonomie.

A l’aide d’une caméra intégrée et d’un éclairage infrarouge, le capteur réalise une prise d’images en continu pour effectuer un comptage précis de la population de limaces présentes. Le système fonctionne la nuit, pendant la période d’activité des limaces. Les centaines d’images prises par l’appareil sont ensuite traitées par l’algorithme du nano-ordinateur intégré au capteur. 

Les données analysées sont recueillies et transmises à l’utilisateur sous la forme d’un comptage final précis au mètre carré (et non les images prises), grâce à une puce de télécommunication bas débit ou GSM. Les paramètres de Limacapt sont personnalisables : il est possible de déterminer la fréquence (quotidienne ou non) d’alerte.

Une solution efficace à haute précision

Avec son capteur connecté autonome Limacapt, le groupe De Sangosse propose à ses utilisateurs une solution extrêmement performante puisque l’appareil n’a qu’une très faible marge d’erreur (de l’ordre de 5 % seulement). En effet, la recherche en innovation a permis la fabrication d’un appareil fiable, qui prend des images en continu sans que l’intervention de l’utilisateur ne soit nécessaire. Le dispositif Limacapt permet la reconnaissance et l’identification précises des éléments qui apparaissent et disparaissent de son champ visuel, sans compter deux fois la même limace. Ainsi, l’appareil détecte la totalité des individus actifs présents dans son champ d’action. L’algorithme lance ensuite un calcul au m² pour donner une estimation pour la totalité de la parcelle.

Un dispositif innovant au service des agriculteurs

Ayant pris connaissance chaque matin précisément du nombre de limaces présentes au mètre carré dans le rayon d’action de son capteur connecté Limacapt, l’exploitant agricole peut ensuite choisir la solution la plus adaptée pour éradiquer le nuisible et protéger durablement ses cultures. Ainsi, grâce aux données récoltées par le dispositif, il réalise des économies sur les produits de traitement, sur sa facture de protection phytosanitaire, et peut justifier son utilisation des produits chimiques puisqu’il dispose d’un chiffrage précis de la population de limaces sur la parcelle. Un gain de temps notable pour l’agriculteur ajoute à l’attrait et à l’utilité démontrée de l’appareil.

En outre, l’utilisation d’un appareil intelligent comme ce capteur connecté autonome, est plus saine pour les cultures et pour l’environnement puisqu’il évite une application systématique de produits de traitement phytosanitaire pour prévenir l’invasion de limaces sur une parcelle : avec cet outil, on applique le traitement que s’il est nécessaire.

Conclusion

L’appareil conçu par le département de recherche et d’innovations du groupe De Sangosse est un dispositif fiable et performant, à destination des exploitants agricoles qui souhaitent déterminer de façon précise et régulière la présence de limaces sur la parcelle, grâce à un chiffrage précis au quotidien. Son autonomie et la transmission automatique des données font de Limcapt un appareil indispensable pour une meilleure gestion, pour la préservation de l’environnement et pour des économies de temps et de traitements phytosanitaires non négligeables.


Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 6
  • 2
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_colza

    Les ravageurs du colza

    Le charançon des siliques Avec sa trompe caractéristique à antennes, le ceutorhynchus assimilis connaît actuellement une recrudescence et sa pr...

  • Home_colonie_de_pucerons_du_chou

    Les pucerons cendrés du pommier et du chou

    Il est important de bien faire la distinction entre le dysaphis plantaginea ou « puceron cendré du pommier » et le brevicoryne brassicae ou &laqu...

  • Home_orge

    La cicadelle des céréales

    Le psammotettix alienus est un insecte suceur d’assez grande taille (3,5 à 4,5 millimètres) notoirement réputé pour être un ravageur d...

  • Home_champ_agricole_pousses

    Le metopolophium dirhodum

    Coupable d’engendrer de sérieuses pertes dans les cultures céréalières par la toxicité de sa salive mais aussi par la transmission de...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • 5 numéro papiers par an
  • Des réductions de nos partenaires
  • Des réductions aux rencontres Wikiagri
  • Du contenu exclusif
5,94€ / mois11,88€ / mois
S'abonner à Wikiagri pro