Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4303 MembresCréer un compte

Quand l'agriculture urbaine devient un levier pour l'insertion

Home_big_agriculture_urbaine_insertion_2

Le développement de l’agriculture urbaine offre des oportunités que l’on n’aurait pas soupçonnées. Et si la main-d’oeuvre nécessaire pour sa mise place était choisie aussi parmi les personnes en difficultés sociale ou professionnelle ?

Dans le cadre de la journée organisée le 8 avril à AgroParisTech, par le réseau Cocagne et l’association Espaces sur la place de l’insertion dans le développement de l’agriculture urbaine, de nombreux témoignages ont souligné les besoins en formation, en accompagnement, en soutiens politique et financier dans les projets. De multiples besoins et attentes pointent pour favoriser l’essor de cette activité agricole et paysagère durable. Retour sur un témoignage édifiant, aux portes de Marseille.

Le jardin d’insertion « Graines de Soleil », association loi 1901 créée en 2004 sous l’impulsion de Jocelyne Feraud Raoux, présidente depuis sa création et ancienne élue de Châteauneuf-les-Martigues, est un exemple de projet durable et porteur de sens. L’Atelier et Chantier d’Insertion (ACI) accompagne ainsi plus de 50 personnes chaque année, en difficultés sociale et professionnelle de la métropole marseillaise.

Adhérente au réseau national des jardins de Cocagne et agréée Atelier et Chantier d’Insertion par l’activité économique, l’association Graines de Soleil, située sur la commune de Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône) développe une activité de maraîchage bio.

« A travers les différentes activités supports ancrées dans le développement durable que nous proposons (maraîchage biologique, travaux environnementaux, entretien d’espaces verts, animations pédagogiques), les salariés en parcours acquièrent des compétences professionnelles transférables, qui pourront être valorisées dans leur retour à l’emploi », explique Jonathan Monserat, directeur de la structure.

Les salariés retrouvent un travail au sein de l’association tout en étant accompagnées par une équipe de 10 professionnels à la résolution de leurs freins périphériques à l’emploi.

De la graine… au panier

« L’activité maraîchage que nous proposons aux salariés de la structure donne une approche globale du travail, contrairement au bassin d’emploi dans lequel nous nous situons, où la production est parcellée, divisée et réduite bien souvent à un salarié pour une tâche », indique le directeur. « Le maraîchage biologique assure un suivi aux différents stades de la production des légumes : de la graine au panier. Nous produisons une cinquantaine de fruits et de légumes différents et évoluons vers le modèle de l’agroécologie avec rotation des cultures, non labour, variétés de populations, grande diversité dans les cultures, bandes fleuries mellifères, engrais vert et couverts hivernaux... »

20 tonnes de légumes

« Nous cultivons trois champs et un verger-maraîcher. Nous disposons de quatre tunnels froids qui représentent une surface d’environ 2000 m². En 2016 nous avons signé une convention de mise à disposition avec la Safer pour une nouvelle parcelle de 0,7 hectare. Cette parcelle en friche, située à Châteauneuf-Les-Martigues, à 2,9 kilomètres du siège, nous a été cédée pour une durée de 6 ans renouvelable avec possibilité de donation par un propriétaire particulier. Au total, nos parcelles s’étendent sur environ 3 hectares et nous produisons 20 tonnes de légumes. »

Un exemple de supports d’insertion avec, au-delà de la culture biologique, les animations pédagogiques, l’aménagement et l’entretien des jardins et d’espaces conviviaux mis en œuvre pour répondre aux besoins du territoire. « Nous contribuons ainsi à la préservation des terres agricoles, à l’accessibilité alimentaire, à la cohésion sociale et intervenons dans des territoires délaissés », insiste l’ancienne élue, qui espère que la démarche pourra continuer à porter du fruit.
 

Ci-dessous, photos fournies par l'association graines de Soleil.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 1
  • 5
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Nioncel Claire
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_zhomivores

    mangerdetout.fr, un site d'information et de réflexion sur notre alimentation

    Pour contrebalancer les prises à partie anxiogènes des mouvements animalistes, les filières bretonnes lancent mangerdetout.fr, un site qui affirme la pro...

  • Home_bertrand_patenotre

    Sa bergerie prend feu, il arrête tout

    Bertrand Patenotre a 58 ans. Un âge auquel on ne redémarre pas tout de zéro. Précurseur dans l’Aube dans un système où il a li&...

  • Home_m_diation_animale_flourens

    Médiation animale, quand des animaux de la ferme apaisent enfants et adultes

    Depuis septembre 2017 à Flourens, près de Toulouse, des séances de médiation animale sont dispensées avec l’aide d’animaux de l...

  • Home_tri_de_laine_24h_de_la_tonte_cr_dit_photo_phoebus_communication__11___1_

    Le Dorat accueille le championnat du monde de tonte de moutons

    Du 4 au 7 juillet, la commune de Le Dorat, en Haute-Vienne, va multiplier sa population par 20 voire par 30. Les 1686 habitants comptabilisés au dernier recensement de...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • 5 numéro papiers par an
  • Des réductions de nos partenaires
  • Des réductions aux rencontres Wikiagri
  • Du contenu exclusif
5,94€ / mois11,88€ / mois
S'abonner à Wikiagri pro