Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4674 MembresCréer un compte

Quand l'agriculture urbaine devient un levier pour l'insertion

Home_big_agriculture_urbaine_insertion_2

Le développement de l’agriculture urbaine offre des oportunités que l’on n’aurait pas soupçonnées. Et si la main-d’oeuvre nécessaire pour sa mise place était choisie aussi parmi les personnes en difficultés sociale ou professionnelle ?

Dans le cadre de la journée organisée le 8 avril à AgroParisTech, par le réseau Cocagne et l’association Espaces sur la place de l’insertion dans le développement de l’agriculture urbaine, de nombreux témoignages ont souligné les besoins en formation, en accompagnement, en soutiens politique et financier dans les projets. De multiples besoins et attentes pointent pour favoriser l’essor de cette activité agricole et paysagère durable. Retour sur un témoignage édifiant, aux portes de Marseille.

Le jardin d’insertion « Graines de Soleil », association loi 1901 créée en 2004 sous l’impulsion de Jocelyne Feraud Raoux, présidente depuis sa création et ancienne élue de Châteauneuf-les-Martigues, est un exemple de projet durable et porteur de sens. L’Atelier et Chantier d’Insertion (ACI) accompagne ainsi plus de 50 personnes chaque année, en difficultés sociale et professionnelle de la métropole marseillaise.

Adhérente au réseau national des jardins de Cocagne et agréée Atelier et Chantier d’Insertion par l’activité économique, l’association Graines de Soleil, située sur la commune de Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône) développe une activité de maraîchage bio.

« A travers les différentes activités supports ancrées dans le développement durable que nous proposons (maraîchage biologique, travaux environnementaux, entretien d’espaces verts, animations pédagogiques), les salariés en parcours acquièrent des compétences professionnelles transférables, qui pourront être valorisées dans leur retour à l’emploi », explique Jonathan Monserat, directeur de la structure.

Les salariés retrouvent un travail au sein de l’association tout en étant accompagnées par une équipe de 10 professionnels à la résolution de leurs freins périphériques à l’emploi.

De la graine… au panier

« L’activité maraîchage que nous proposons aux salariés de la structure donne une approche globale du travail, contrairement au bassin d’emploi dans lequel nous nous situons, où la production est parcellée, divisée et réduite bien souvent à un salarié pour une tâche », indique le directeur. « Le maraîchage biologique assure un suivi aux différents stades de la production des légumes : de la graine au panier. Nous produisons une cinquantaine de fruits et de légumes différents et évoluons vers le modèle de l’agroécologie avec rotation des cultures, non labour, variétés de populations, grande diversité dans les cultures, bandes fleuries mellifères, engrais vert et couverts hivernaux... »

20 tonnes de légumes

« Nous cultivons trois champs et un verger-maraîcher. Nous disposons de quatre tunnels froids qui représentent une surface d’environ 2000 m². En 2016 nous avons signé une convention de mise à disposition avec la Safer pour une nouvelle parcelle de 0,7 hectare. Cette parcelle en friche, située à Châteauneuf-Les-Martigues, à 2,9 kilomètres du siège, nous a été cédée pour une durée de 6 ans renouvelable avec possibilité de donation par un propriétaire particulier. Au total, nos parcelles s’étendent sur environ 3 hectares et nous produisons 20 tonnes de légumes. »

Un exemple de supports d’insertion avec, au-delà de la culture biologique, les animations pédagogiques, l’aménagement et l’entretien des jardins et d’espaces conviviaux mis en œuvre pour répondre aux besoins du territoire. « Nous contribuons ainsi à la préservation des terres agricoles, à l’accessibilité alimentaire, à la cohésion sociale et intervenons dans des territoires délaissés », insiste l’ancienne élue, qui espère que la démarche pourra continuer à porter du fruit.
 

Ci-dessous, photos fournies par l'association graines de Soleil.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 1
  • 5
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Nioncel Claire
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_budget_europe_2021_2027

    Budget européen, un très bon placement financier pour les 27 Etats-membres

    Contributeur net ou pas, tous les pays membres de l’Union européenne savent qu’ils tireront d’importants bénéfices de leur accès...

  • Home_soutiens_agricoles_dollars

    54 pays versent 708 milliards de dollars d'aides agricoles par an

    Le soutien total au secteur - comprenant l'aide aux producteurs (536 milliards USD), aux consommateurs (66 milliards USD) et aux services environnementaux (106 milliards ...

  • Home_prix_et_marges_loi_egalim

    Revenu des agriculteurs, la loi EGAlim n’a rien changé

    Dans chaque filière, le revenu des agriculteurs et des éleveurs est d’abord lié à la conjoncture des prix. Seuls les éleveurs de porc...

  • Home_kossowski_derambarsh

    Arash Derambarsh : "Nous voulons une ville durable à Courbevoie"

    Connu pour la lutte qu'il mène contre le gaspillage alimentaire, Arash Derambarsh, vient de devenir adjoint au maire à Courbevoie, chargé du dé...

  • Home_pac_2027

    Relance économique de l'Europe, la Pac et le Green Deal passeront après

    Le coronavirus, le confinement qu'il a impliqué, et la crise économique qui en découle ont changé la donne au niveau des priorités en E...

  • Home_commerce_mondial_c_r_ales

    Après coronavirus, deux poids deux mesures entre farmers américains et agriculteurs européens

    Aux Etats-Unis, la politique agricole et une partie des 3 000 milliards de dollars débloqués pour relancer l’économie américaine vienne...

  • Home_s_bastien_alaire_banques_infos_recours

    Le débat sur le plafonnement des frais bancaires concerne aussi les agriculteurs

    Cette semaine, une proposition de loi a été rejetée mais un décret gouvernemental est annoncé : le sujet du plafonnement des frais bancaire...

  • Home_foncier_agricole_safer

    Foncier agricole, ces centaines de milliers d'hectares qui échappent au contrôle des Safer

    Les ventes de parts sociales, de biens en usufruit ou en nue-propriété, masquent des transactions foncières et financières qui échappent au...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit