Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4983 MembresCréer un compte

Premier achat de blé de l'Egypte pour la nouvelle récolte

Home_big_capture_d_e_cran_2021-04-07_a__12.42.28

Mercredi 7 avril, le GASC qui effectue les achats de céréales pour le compte de l'état égyptien a rendu public le résultat de son appel d'offres. La livraison des 345 000 tonnes achetées est prévue entre le 1er et 10 août 2021, soit du blé issu de la nouvelle récolte. L'appel d'offres a été remporté pour 290 000 tonnes par la Russie et 55 000 tonnes pour l'Ukraine.

La France n'avait pas répondu. On peut noter un tarif moyen de 36 €/t inférieur à l'appel d'offres du 11 mars, lié à la baisse du marché et au changement de campagne lors de la livraison. Le côté positif est que ce tarif est 15 €/t supérieur au premier appel d'offres pour la récolte 2020 qui avait eu lieu en juin 2020 à 197 €/t. Cet achat très précoce est bien la preuve que les importateurs s'inquiètent de la disponibilité du blé et des niveaux de prix des céréales pour la prochaine campagne.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : JULIA Olivier
Thumb_logo_stratagro_-_petit

Après une expérience d'une vingtaine d'années dans l'agrofourniture, j'ai crée la société STRATAGRO pour me rapprocher des problématiques des agriculteurs. S...

  • Vous aimerez également
  • Home_capture_d_e_cran_2021-03-04_a__12.00.04

    Un banc de pulvérisation pour mesurer l’impact

    Un matériel pédagogique unique, de pulvérisation mobile a été mis au point afin de reproduire les différentes étapes de l&rsq...

  • Home_capture_d_e_cran_2021-03-04_a__11.53.53

    Fongicides T1& T2 : comment sécuriser l’efficacité et réduire les doses

    Les traitements fongicides sur céréales à paille, T1 et T2 méritent souvent d’être adjuvantés. Les adjuvants de nouvelle g&eacu...

  • Home_img66

    Cultivez la diversité

    Comme dit le dicton, ne mettons pas tous nos œufs dans le même panier. C’est aussi vrai pour les prairies où les implantations multi-espèces f...

  • Home_img139

    Du foin à haute valeur par le séchage en grange

      Crédit photo illustration de l'article : Segrafo. Le séchage en grange permet de produire du foin de valeur alimentaire proche d’...

  • Home_img133

    Décomposer les coûts de la récolte de l’herbe

    Les fourrages représentent environ 20 % du coût total de l’élevage des herbivores. La maîtrise de ces coûts au moment critique de la r&e...

  • Home_img127

    Organisation du chantier de récolte : chaîne de matériel

    Le moment de la fauche (voir article récolte) met à terre un potentiel de rendement et de qualité. Mais c’est ensuite, tout le long de la chaî...

  • Home_img119

    Déterminer sa date de récolte optimale

    La période de récolte de l’herbe est un compromis à trouver entre qualité du fourrage, quantité, conditions météorologi...

  • Home_img110

    Rénover sa prairie

    Une prairie qui n’assure plus correctement les fonctions attendues notamment en termes de qualité et de quantité de production mérite parfois d&rsq...

  • Home_img95

    Réussir l’implantation de ses prairies

    Le démarrage des prairies est une étape clé qui va déterminer une grande partie du potentiel de production et donc la rentabilité pour les ...

  • 1Commentaire
  • #1

    8 avril 2021 : Froid hivernal et fortes gelées : des records battus, de gros dégâts et ce n’est pas fini… souvenez vous en 2019 c’était la fin du monde dans deux ans avec des hivers sans neige ... l'agriculture était responsable de 38% des émissions de gaz à effet de serre, il ne fallait plus manger de viande pour sauver la planète, etc etc ... Le climat connait des cycles depuis des millions d'années, le CO2 atmosphérique a des cycles de 60 ans et le rayonnement solaire des cycles d'environ 11 ans ! chaque début de cycle solaire correspond à des périodes froides et nous venons d'entamer le 25ème cycle ! Nous avons bien un dérèglement climatique majeur lié aux activités humaines par la mauvaise gestion des eaux de surfaces et la dé-végétalisation des sols l'été : Inondation c’est quand l’eau repart trop vite vers la mer, sécheresse c’est quand elle est repartie trop vite … Nos sécheresses sont purement artificielles, Même les castors savent que pour avoir de l'eau l'été il faut retenir l'eau l'hiver dans les bassins versants avec des barrages ... La combustion d'énergies fossiles pose de graves problèmes de pollution en ville et de dépendance énergétique à des pays instables mais en aucun cas de climat, Les émissions de CO2 en ville sont tellement importantes en ville (transport chauffage et même respiration) qu'il y faudrait une densité végétale supérieure à une foret pour absorber le CO2 et fournir l'oxygène ! pour ne pas couper le cycle de l'eau l'été il faut entretenir un couvert végétal vivant sur toutes les surfaces agricoles, donc semer les couverts aussitôt après les moissons quitte à les irriguer si besoin ! Attention, végétaliser plus ne signifie pas irriguer plus, au contraire, en rétablissement une évapotranspiration proportionnelle à la chaleur on va baisser les températures et rétablir le cycle des pluies.

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit