Les nouvelles technologies à la rescousse de la lutte contre les limaces

Home_big_limacapt
De nouveaux outils d'aide à la décision (OAD) vont faciliter le suivi des populations de limaces pour anticiper leurs dégâts et n’envisager d’intervenir qu’en cas de risques avérés.
 
L’intelligence artificielle part à la chasse aux limaces pour mieux protéger les cultures. En tout cas, elle va aider les agriculteurs à mieux évaluer les populations de limaces et les risques qu’elles font peser sur le rendement des grandes cultures.
 
Beaucoup de paramètres sont en prendre en compte pour évaluer le seuil de nuisibilité des limaces et décider s’il faut ou non traiter : en premier lieu, le nombre de limaces, que seul le piégeage permet d’évaluer ; mais aussi les conditions climatiques, le travail du sol, le système de production, la vigueur de jeunes plantes…
 
Grâce à des algorithmes de comptage ou à des données météo hyper-localisées, des Outils d’Aide à la Décision aident à l’évaluation du risque limaces à la parcelle, pour réduire les applications et donc améliorer la durabilité des systèmes. 
 
Actuellement, deux OAD sont sur le marché : Limacapt permet un comptage automatisé des limaces par une caméra infrarouge et Lim-Alert, qui est une appli d’analyse des risques à la parcelle.

Limacapt recense automatiquement

Nécessaire deux à trois semaines avant le semis pour estimer les populations présentes, le piégeage représente une contrainte horaire pour positionner et relever des pièges. Récompensé par une médaille de bronze au Sima Innovation Awards 2019, Limacapt automatise ce comptage.
 
Mis au point par De Sangosse et la start up Cap2020, ce piège s’installe dans la parcelle à surveiller. Il est complété par un système d’éclairage infrarouge et de capteur qui permettent de réaliser une prise de vue continue la nuit, lorsque les limaces sont le plus actives. Un panneau solaire rechargera le dispositif en journée.
 
Elaboré à partir d’un réseau d’observation de 800 agriculteurs, un algorithme identifie et compte une fois et une seule chaque limace présente sur le mètre carré suivi. Ce décompte est communiqué, vie une puce de télécommunication, chaque matin sur le smartphone de l’agriculteur, qui décidera du besoin ou non de traiter.
 
En plus d’un gain de temps non négligeable et d’une évaluation fiable à 95% de la population de limaces, le décompte fait par Limacapt est aussi une preuve de la nécessité de traitement, en permettant d’enregistrer le nombre de limaces présentes.

Lim-Alert suit le risque à la parcelle

De son côté, Adama propose Lim-Alert, une application qui analyse les risques à la parcelle en combinant le type de sol et les conditions météo, deux facteurs aussi déterminants que le nombre de limaces pour évaluer des risques potentiels.
 
« Grâce à ce modèle de prévision très fin, c’est vraiment le risque à la parcelle qui est évalué, souligne Guillaume Barbe, responsable marketing chez Adama. Le travail de suivi et de piégeage sera facilité car concentré sur les parcelles où le risque est le plus fort ».
 
Déjà active dans plusieurs pays européens, Lim-Alert, qui est gratuite, est disponible sur les plateformes habituelles depuis la mi-juin.
 
 
Ci-dessous, Limacapt s'installe sur la parcelle à surveiller.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_screen-pulverisateur-2

    Des conseils d'experts pour bien choisir son pulvérisateur

    Dossier pulvérisateurs 2020 : le guide expert et le diagnostic personnalisé sont en ligne. À travers ce dossier spécial, WikiAgri veut aider ses lecteurs ...

  • Home_matthieu_cob_rac

    Sous le hangar, un parc matériel au top chez le Charentais Matthieu Cobérac

    Matthieu Cobérac a fondé en 2006 l’ETA du même nom. Toujours basée à Saint-Amant-de-Nouère, non loin d’Angoulême, l’entreprise est devenue récemment...

  • Home_semoir_horsch_

    Semoirs de précision, des rendements maximisés avec des semences bien ordonnées

    Si le contrôle de la profondeur concentre toute l’attention des constructeurs, Arvalis institut du végétal planche sur un nouveau paramètre, consistant à positionn...

  • Home_agriculture_pr_cision___champ_bl_

    La technologie de précision affine la fertilisation azotée du blé

    L’azote est un moteur de la croissance pour les plantes mais aussi l’élément le plus surveillé par la réglementation. Pour une fertilisation optimale, agronom...

  • Home_jeunes_pousses

    Herbicides céréales, des adjuvants pour sécuriser l'efficacité

    De plus en plus utilisés, les adjuvants optimisent l’efficacité des herbicides en affinant ses caractéristiques physiques et chimiques aux besoins de chaque par...

  • Home_ma_s_avec_enrouleur

    Ravageurs, comment protéger ses semis de maïs sans néonicotinoïdes

    L’interdiction des néonicotinoïdes, insecticides systémiques utilisés en enrobage de semences, demande de repenser la protection des jeunes plants de maïs. Cel...

  • Home_sous-le-hangar

    Sous le hangar, prime au débit de chantier chez Alexandre et Jean-Baptiste de Meulenaere

    En 2007, sur la base de leur ferme familiale de Seine-et-Marne dans la Brie, les jumeaux de Meulenaere ont entamé une belle aventure, celle de la prestation de services en a...

  • Home_moissonneuse-batteuse-1

    Moissonneuses-batteuses, les 40 bougies des Axial-Flow

    Case IH fête le 40e anniversaire des Axial-Flow, inaugurant le battage non conventionnel au moyen d’un rotor longitudinal. Un système qui a fait des émules. En 1...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.