Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5479 MembresCréer un compte

Les agriculteurs de Locminé associés à un projet d'énergies vertes de territoire

Home_big_liger

Dans le centre du Morbihan, un territoire producteur d’énergies vertes a convaincu sans peine les agriculteurs d’entrer dans la boucle. En leur fournisssant gratuitement un biofertilisant. Et ce n’est qu’une première étape.

Ils sont une cinquantaine d’agriculteurs à avoir accepté de recevoir le biofertilisant Douargreen de la société d’économie mixte Locminé Innovation Gestion des Énergies Renouvelables (Liger). Ce biofertilisant liquide proposé gratuitement par la Sem provient du digestat qu’elle utilise dans les deux digesteurs de son unité de méthanisation. Autrement dit, les agriculteurs participent au projet d’économie circulaire du Liger qui vise, depuis 2011, à transformer la biomasse du territoire (bois et matières organiques) en énergies vertes (biogaz, biocarburant, bioélectricité, chaleur et maintenant bio fertilisant) utilisables sur place.

Il s'agit d'un vrai projet de territoire conduit par Locminé et sa communauté de communes (19 communes) et des partenaires provés pour abaisser l’empreinte carbone du territoire tout en développant une nouvelle économie. Le Liger a investi, à ce jour, près de 15 millions d’euros dans l’opération, démarrant avec une chaufferie bois avant de mettre en service, fin 2016, son unité de méthanisation. Celle-ci brasse dans l’année 60 000 mètres cubes d’un mélange broyé de résidus d’une légumerie, des déchets d’un abattoir et de boues de stations d’épuration.

« Nous avons épandu le digestat en guise de test sur 800 à 900 hectares en 2017 avant de passer à 3 000 hectares cette année », explique le directeur Marc Le Mercier. Pour optimiser le système, notamment éviter de trop grandes tournées pour livrer au champ le biofertilisant, le Liger cherche des exploitants chez qui elle installera à ses frais des poches de stockage de 999 mètres cubes, en plus de la poche de stockage principal de 5 000 mètres cubes. Il leur propose également un autre partenariat : la production de méthane à la ferme qu’il rachètera après liquéfaction et compression pour ses propres besoins. Le Liger a pour objectif de lancer son projet en 2019.

En savoir plus : http://www.liger.fr (site du Liger).

Notre illustration ci-dessous est une copie d'écran de la vidéo partagée ci-dessus.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 2
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jourdain Franck
Thumb_avatars_h01

  • Vous aimerez également
  • Home_capture_11

    Le tournesol quitte sa zone de confort

    Des filières se développent aujourd’hui dans les bassins des Hauts-de-France, de l’Est, et de la Normandie. La plante offre notamment la possibilit&...

  • Home_image1

    « Une agriculture sans agriculteurs »

    "Une agriculture sans agriculteur : La révolution indicible" est un livre, dense, co-écrit par François Purseigle et Bertrand Hervieu qui dress...

  • Home_ffxgwfnpipvqmtqlnw21wsbk9v0p4

    Une implantation bien huilée pour le colza

    La qualité de la levée et la vigueur au démarrage de la culture implique de réaliser les bons choix en matière de travail du sol, de techni...

  • Home_33izcnkci6i4lwjwzx1h3swm0mucl

    Dans le bain du colza érucique

    Jean-Marc Leroy sème chaque année entre 25 à 40 ha de colza érucique au sein d’une rotation qui intégrait en 2022, 20 ha de betterave...

  • Home_source_amazone_spot_spraying_ou_pulverisation_ultra_localisee

    Retrait des phytos : et si les alternatives venaient de l’AgTech ?

    Saga de la fin du Glyphosate, valse des dérogations nationales pour les néonicotinoïdes en betteraves… Et demain, sonnera la fin du Bonalan qui...

  • Home_couv_4

    Chimique et/ou mécanique : élaborer une stratégie de désherbage efficace

    Parce que les solutions phytosanitaires sont de plus en plus soumises à contraintes, que la présence d’adventices résistantes s’étend,...

  • Home_capture_2

    Les clés du semis rapide en maïs grain

    Les semoirs rapides, permettent aujourd’hui de doubler la vitesse de travail pour pouvoir théoriquement travailler à des vitesses allant de 12 à 20...

  • Home_couv_3

    Protégez vos maïs des ravageurs

    Une fois que les larves de pyrale sont dans la tige, il n'y a plus de traitement curatif. Il faut agir en amont, dès la récolte précédente, en...

  • Home_couv_2

    Adapter sa fertilisation azotée à la conjoncture

    Le fractionnement des apports azotés permet de mieux faire coïncider les apports aux besoins de la plante, donc une meilleure valorisation.   Quand, ...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit