Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4674 MembresCréer un compte

Participez au sondage wikiagri.fr en 5 petites minutes et anonymat garanti !

A l’approche des 10 ans de wikiagri.fr, votre avis est plus important que jamais. Notre volonté de vous proposer, chaque jour, une information de qualité, qui réponde à vos besoins est au centre de nos préoccupations.
En participant à ce sondage, vous aiderez wikiagri.fr à vous correspondre encore un peu plus.



Nous vous remercions d’avance pour votre participation.
L’équipe Wikiagri.fr

> Je participe au sondage

Le méligèthe, nuisible pour les colzas

Home_big_colza_fleurs

Le méligèthe est un coléoptère dont la taille adulte est comprise entre 1,5 et 2,5 millimètres. Son apparence est celle d’un petit insecte de forme ovale, à carapace bombée noire et aux reflets verts presque métallisés. Grâce à ses ailes, il peut, quand les beaux jours arrivent (et une température d’au moins 15°), voler jusqu’à une distance de trois kilomètres par jour.

La larve du méligèthe est plus grande : jusqu’à 4 millimètres de long pour trois paires de pattes. Elle est en outre couverte de poils et de taches sombres.

Ce coléoptère est réputé pour sa nuisibilité envers les parcelles de colza.

Cycles du développement du méligèthe

La pondaison chez les méligèthes intervient vers la fin mars. Les femelles perforent les boutons floraux et y déposent leurs œufs en quantité.

De ces œufs naissent des larves qui se métamorphoseront à leur tour en insecte. Le méligèthe quitte les plantes qu’il colonise à la fin de l’automne pour hiverner dans les zones plus protégées comme les sous-bois.

Des chercheurs se sont penchés sur le phénomène de reproduction du méligèthe. Il en résulte un constat d’interaction forte entre l’insecte et la plante qu’il colonise, le colza.

L’oviposition de l’insecte, c’est-à-dire son choix de déposer ses œufs dans les boutons floraux, répond à des besoins physiques précis, notamment l’épaisseur et la dureté du bouton floral. Certaines espèces de colza sont plus attirantes que d’autres pour le méligèthe dans son cycle de reproduction. C’est donc l’un des buts de ces recherches : détecter les races de colza moins attirantes et les développer au détriment des races plus propices à l’installation des méligèthes.

Les types de cultures touchées

Les méligèthes adultes se nourrissent du pollen et du nectar des fleurs de colza avant leur éclosion.

La présence de saccharose dans le colza attire le méligèthe.

Les dégâts causés par le méligèthe

C’est justement lorsque l’éclosion des œufs arrivent et que les larves présentent dans les boutons floraux commencent à se nourrir que les dégâts apparaissent.

L’action des larves de méligèthe force les boutons à s’ouvrir trop prématurément et entraîne la destruction ou la stérilité de ces derniers. Sans fleurs, pas de récolte.

Le méligèthe peut également s’attaquer à des fleurs vivaces pour leur pollen, mais à ce stade avancé, les dégâts sont moindres.

Quand et comment intervenir ?

Vouloir éradiquer une colonie complète de méligèthe est impossible. La bonne pratique consiste à contenir la population à un seuil acceptable. C’est par l’observation et le comptage que cette canalisation s’organise, même avant la fin de l’hiver.

Il est conseillé d’intervenir sur un colza en peine forme si cinq à dix insectes sont observés sur une même plante. Sur des colzas en zones de cultures difficiles, il faut agir avant l’installation de cinq coléoptères.

Il est possible de lutter d’une manière agronome ou par des moyens phytosanitaires.

Les solutions agricoles pour lutter contre ce ravageur ?

La lutte agronomique s’organise d’abord en amont par la surveillance des cultures et comme évoqué plus haut, par la gestion de la population de méligèthes.

La culture du colza est assez résistante, et il faut une vraie pullulation pour mettre en danger toute une récolte. Mais un tel ravage peut arriver, si rien n’est fait. Il est donc bon que la culture soit bien préparée et en particulier au niveau du sol pour que la croissance soit idéale.

Une éventualité : semer une variété plus précoce que les autres dans le champ, pour détecter et évaluer l’infestation au plus tôt. La lutte préventive sera ainsi facilitée sur les autres plans.

Si les procédés naturels n’ont pas eu l’effet escompté, il reste la lutte phytosanitaire, par l’emploi de certains insecticides, à base de pyrèthres. Mais l’efficacité n’est pas radicale.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_capture_d_e_cran_2020-01-23_a__10.23.41

    Pulvé : comment se différencier par la réactivité ?

    La pulvérisation représente une prestation stratégique pour séduire ou fidéliser des agriculteurs qui sont actuellement de plus en plus nom...

  • Home_pulverisation-de-precision-miniature

    Pulvérisation de précision, pour qu'aucune goutte ne rate sa cible

    La maîtrise de la dérive a longtemps reposé sur le respect des conditions d’application, dont la vitesse du vent, et le recours à la buse ada...

  • Home_nouveaute-pulverisateur-1

    Les nouveautés de la pulvérisation 2020

    Dans le cadre de notre dossier spécial pulvérisation, voici la présentation des nouveautés en la matière. Lemken, un traîné...

  • Home_buses_pulv_

    Pulvérisateurs, les éléments essentiels à une pulvérisation de qualité

    Une circulation optimale de la bouillie, grâce à une pression constante, par exemple, est assurée par la pompe, la régulation, la filtration, la rampe, ou encore les buse...

  • Home_pulv_risateur_horsch_leeb_pt-5322

    Pulvérisateurs, quelle architecture répond le mieux aux besoins ?

    S’il peut paraître accessoire de s’attarder sur le choix d’un châssis ou d’une cuve, ces éléments présentent, en réalité, une influence importa...

  • Home_screen-pulverisateur-2

    Des conseils d'experts pour bien choisir son pulvérisateur

    Dossier pulvérisateurs 2020 : le guide expert et le diagnostic personnalisé sont en ligne. À travers ce dossier spécial, WikiAgri veut aider ses lecteurs ...

  • Home_matthieu_cob_rac

    Sous le hangar, un parc matériel au top chez le Charentais Matthieu Cobérac

    Matthieu Cobérac a fondé en 2006 l’ETA du même nom. Toujours basée à Saint-Amant-de-Nouère, non loin d’Angoulême, l’entreprise est devenue récemment...

  • Home_semoir_horsch_

    Semoirs de précision, des rendements maximisés avec des semences bien ordonnées

    Si le contrôle de la profondeur concentre toute l’attention des constructeurs, Arvalis institut du végétal planche sur un nouveau paramètre, consistant à positionn...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit