Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5072 MembresCréer un compte

La production bovine en Europe a besoin d'être stimulée

Home_big_charolaisfotolia

La situation du marché de la viande bovine reste difficile en France et en Europe.

Le prix « payé producteur » a enregistré une baisse de 5 % en début d’année, tandis que « les coûts des intrants, notamment de l'alimentation animale augmentent rapidement », selon le Copa-Cogeca, syndicat européen des agriculteurs et de leurs coopératives dont le groupe de travail « viande bovine » se réunissait le 11 avril. Pire, les fondamentaux du marché sont plus que jamais incertains. La consommation de viande baisse depuis plusieurs années en France comme en Europe et les importations augmentent pour satisfaire le marché.

Inquiétudes en France avant la nouvelle Pac...

En France, l’amélioration des performances techniques des troupeaux réduit la taille du cheptel laitier de 1 % par an environ (source FranceAgriMer). Le troupeau allaitant français, plus important que le cheptel laitier (4,11 millions de têtes contre 3,68 millions) baisse lui aussi depuis 2010, en raison de prix peu rémunérateurs. La crise économique mondiale réduit les achats par l’Italie de bovins maigres destinés à l’engraissement.

Pour couronner le tout, la France bovine saura normalement avant l’été de quelle manière le pays distribuera les aides de la nouvelle Pac. Un enjeu majeur pour les producteurs : ils pourraient perdre des plumes selon le mode de calcul choisi. Le paradoxe, c’est que la demande en viande bovine progresse régulièrement sur le marché mondial, à mesure de l’élévation du niveau de vie des populations.

... et en Europe avant les négociations commerciales avec les Etats-Unis

Pour le Copa-Cogeca, il faut donc réussir à « stimuler la production européenne de viande bovine ». Faire en sorte que la Commission, « dans le cadre des prochaines négociations commerciales bilatérales (puisse) garantir que les normes de production européennes soient respectées et veiller à ce que le modèle européen de production ne soit pas compromis », en particulier dans le cadre des négociations commerciales Europe-Etats-Unis. Pour le Copa-Cogeca, l’impact économique et social de la baisse de la production de viande bovine en Europe pourrait avoir de graves conséquences dans les zones rurales, « puisque notre secteur y joue un rôle clé vis-à-vis de la croissance et de l'emploi », a-t-il rappelé.

 

Notre illustration ci-dessous est une photo issue du site Fotolia.

Réagissez à l'article en un clic

  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jourdain Franck
Thumb_avatars_h01

  • Vous aimerez également
  • Home__levage_ovin_transhumance

    Les élevages ovins lancés dans la durabilité environnementale et économique

    En France, l’étude Durabilité des exploitations en élevage ovin (DEO) lancé en mars 2020 par l’Institut de l’élevage (Ide...

  • Home_mouton___vache_

    Viande, en France le déconfinement épargne les filières ovine et bovine

    Depuis le déconfinement, les Français continuent à privilégier la viande française de mouton et de bœuf alors que les importations se...

  • Home_prix_du_lait_2020

    Lait en Europe, la crise sanitaire aggrave les écarts de prix entre pays producteurs

    Le marché intérieur de l’Union européenne est certes un marché unique mais les prix payés aux agriculteurs peuvent être forteme...

  • Home_ok__leveur

    Okeleveur.com, le "compagnon de route des éleveurs"

    L’Institut de l’élevage et les chambres d’agriculture ont créé sur internet un moteur de recherche pour les éleveurs. Les sept f...

  • Home_capture_d__cran_phenix

    Les éleveurs peuvent profiter de la valorisation des déchets alimentaires

    Le saviez-vous ? Les éleveurs ont la possibilité de participer à la lutte contre le gaspillage alimentaire tout en profitant de ce que l'on appelle l...

  • Home_porcs__franckjourdain_

    Cochon de Bretagne, les éleveurs prennent en charge leur montée en gamme

    Marque d’éleveurs née en Bretagne il y a vingt ans, Cochon de Bretagne monte en gamme et propose désormais au marché une offre pouvant &ecir...

  • Home_vaches_viande_bovine

    Les producteurs de bovins viande en grande difficulté sont majoritaires dans le Gr...

    Hausse des charges, les exploitations en bovins viande sont plus résistantes dans les bassins allaitants que dans le Grand Ouest. La proportion d’éleveurs...

  • Home_vaches_laiti_res

    Filière laitière, les deux années de sécheresse freinent le redressement des explo...

    D’après une étude de l’Institut de l’élevage, il ne suffit pas que le prix du lait augmente pour que la situation financière des...

  • Home_cochon_cadenas_demeter

    Face aux intrusions dans les élevages, l'Etat crée Demeter

    Elle s’appelle Demeter pour "cellule nationale de suivi des atteintes au monde agricole". Constituée par le ministère de l’Intérieu...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit