Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5447 MembresCréer un compte

La filière bioéthanol en phase de croissance

Home_big_betterave

La filière bioéthanol s’est engagée dans un cycle de développement vertueux. Le E85 représente 3 % du marché de l’essence. L’objectif d’incorporation de biocarburants dans l’essence passera de 7,9 % en 2019 à 8,2 % en 2020. Un sixième des stations-service est équipé d’une pompe E85 et 13 modèles de boitiers homologués pour convertir les moteurs-essence au E85 sont en vente.

La consommation de E85 (essence composée à 85 % d’éthanol) a progressé de 85 % l’an passé. Elle représente désormais 3 % des parts de marché de l’essence en France.

Notre pays a les moyens d’augmenter la production de bioéthanol. Aujourd’hui plus de 50 000 agriculteurs sont engagés dans la filière en livrant une partie de leurs betteraves et de leurs céréales à la transformation, selon la Collective du bioéthanol (deux entités regroupées : l'association interprofessionnelle de la betterave et du sucre et le syndicat national des producteurs d’alcool agricole). Ils mobilisent l’équivalent de 0,6 % de la SAU (soit 180 000 hectares). Dans le secteur de la transformation, les 16 sites industriels génèrent directement ou indirectement 9 000 emplois.

Pour les céréaliers et les planteurs de betteraves, la production de bioéthanol est une opportunité pour valoriser leurs productions. La tonne de betteraves sucrières est plombée par les contrats à prix fixe.

7 000 hectares en plus pour le marché français

Cette année, la Collective du bioéthanol ambitionne une croissance de la consommation de E85 de 50 % et d'une part de marché de E10-SP98 de 50 %.

1,3 million d’hectolitres de bioéthanol en plus serait alors consommé aux dépens du marché de l’export, précise la Collective du bioéthanol. Pour le produire, il aura mobilisé 7 000 hectares de terres cultivées à part égales en céréales et en betteraves sucrières.

En France, la filière bioéthanol est promise à un bel avenir car les produits agricoles transformés (céréales, maïs, betteraves) ne résultent pas de la culture de terres présentant un important stock de carbone comme c’est la filière huile de palme dont l’essor est réalisé aux dépens des forêts et des terres humides, rapporte la Commission européenne dans un Règlement délégué publié l’an passé.

A 0,69 €/l en moyenne en 2019, l’E85 (essence composée à 85 % d’éthanol) est devenu un produit d’appel. Les stations-service, et surtout la grande distribution, ont compris l’intérêt de commercialiser l’E85 puisque ce carburant permet aux automobilistes de réaliser 600 € par an en roulant 13 000 kilomètres par an.

Résultat, on dénombrait 1 740 stations-service équipées en 2019 d’une pompe d’E85, soit 684 de plus en un an. A la fin de l’année, on  en comptera plus de 2 000.

Pour passer au E85 l’an dernier, les automobilistes ont aussi pu compter sur treize modèles de boitiers homologués proposés par les réseaux d’entretien de voitures et sur une fiscalité avantageuse (80 % de la TVA récupérable sur les véhicules de société, subvention dans trois régions pour installer des boitiers pour les particuliers).

Le constructeur Ford ne sera plus bientôt le seul à proposer des véhicules (des Kuga) qui roulent au E85. Ses concurrents doivent aussi proposer d’autres modèles.

Aujourd’hui, le SP95-E10 (10 % d’éthanol) reste le principal moteur de croissance de la production de bioéthanol. Il représente dorénavant 49,7 % de la consommation totale d’essence alors que de moins en moins de SP95 et de SP98 sont vendus. L’an prochain, la part de marché du SP95-E10 dépassera allègrement le seuil de 50 %.

En fait le marché de l’automobile s’est mis au diapason. Seules 36 % des véhicules neufs immatriculés roulent au diésel.

Un élan porté par une réglementation favorable

Depuis quelques mois, la filière bioéthanol est aussi portée par une actualité européenne et française qui favorise l’essor de la production des biocarburants, se réjouit la Collective du bioéthanol.

Certes, l’architecture règlementaire sur laquelle repose la production de bioéthanol est complexe mais elle est au final très favorable. Au niveau national, la loi de finances pour 2020 accroît l’objectif d’incorporation de biocarburants dans l’essence de 7,9 % en 2019 à 8,2 % en 2020 puis 8,6 € en 2021 tout en prenant en compte spécifiquement l’éthanol issu de résidus sucriers et amidonniers pour une part respective de 0,2 %, de 0,4 % et de 0,6 %.

Par ailleurs, la production de bioéthanol est un des piliers sur lesquels repose le pacte vert (green deal) présenté le 11 décembre 2019 par la nouvelle Commission européenne ,avec comme objectif la réduction de 50 % des émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050. Dans les transports, ce green deal vise même une réduction de 90 % des gaz à effet de serre.

Pour sa part, la filière du bioéthanol demande la révision de la directive Red II pour augmenter l’objectif d’énergies renouvelables dans les transports en 2030 actuellement de 14 % et pour relever le plafond fixé à 7 % pour les bio carburants issus de matières premières agricoles.

La Collective du bioéthanol souhaite aussi que le règlement relatif aux émissions de CO2 des véhicules neufs soit revu pour intégrer, dans le bilan carbone, l’ensemble de la fabrication. Sont en l’occurrence visés, les véhicules électriques, dont la production est fortement émettrice de gaz à effet de serre.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 5
  • 3
  • 5
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_vache1

    Jusqu’à 9 000 € de revenu complémentaire par éolienne

    Une éolienne terrestre a une puissance allant de 2 à 4 MW. Selon Engie, elle procure un revenu annuel d’environ 3000 € par mégawatt pour le pr...

  • Home_florent_2

    Le programme de compensation écologique de Florent Millon

    Pour compenser l’édification de parcs éoliens et solaires, BayWa r.e. finance les projets agro-écologiques des agriculteurs installés sur le...

  • Home_cn23r0dzh2frgb8rlnevpfod1fps

    Matériels de désherbage

    Phénix Agrosystem : une herse étrille Isobus Dévoilée lors d’Innovagri, la nouvelle herse étrille Arcadia autorise le pilotage in...

  • Home_btxxf7mz6ve1r4hln2r92dqgw7li

    La mécanique du désherbage

    Les ETA ont aujourd’hui de nombreux atouts pour tirer parti de la valeur ajoutée du désherbage mécanique et la partager avec leurs clients. D&eacut...

  • Home_cl_s_semis

    Les clés du semis rapide en maïs grain

    La mise en œuvre d’un semoir rapide est une alternative aux grandes largeurs pour accroître ses débits de chantier. Cela nécessite cependant d...

  • Home_capture_11

    Irrigant depuis toujours

    Damien Forgerit est un « enfant de l’irrigation ». Il a vu son père creuser les premiers forages il y a plus de 40 ans et il n’imagine pas cult...

  • Home_6e80005o3l65oz4oc5qulaqnyyut

    L'ETA Agrivilainetp crée un poste inédit

    De gauche à droite : Cédric Lebreton, Vincent Peuzé, Bruno Prévaire, Meven Eslan, Emilie Voland, Adrien Couvreux, Valentin Lebasnier...

  • Home_spectre_1

    France Pulvé de retour sur le marché de l’Automoteur Rampe Avant avec la nouvelle ...

    France Pulvé unifie le savoir-faire de ses marques pour dévoiler, au SIMA, sa collection SPECTRE. Cette nouvelle collection d’automoteur rampe avant adopt...

  • Home_krone

    Un Innov’Space pour l’EasyCut F 400 CV Fold de Krone

    Avec 4,04 m, l'EasyCut F 400 CV Fold est la faucheuse frontale à conditionneur la plus large du marché.  Cette machine 100% mécanique r&eacu...

  • 1Commentaire
  • #1

    la filière éthanol pose un problème de cohérence globale : il faut plus d'un litre de fuel pour faire un litre d'éthanol ... Si on prend en compte la consommation d'énergie pour fabriquer un litre d'éthanol (tracteur dans les champs + fabrication de l'éthanol) il faut dépenser plus d'énergie que ce que contient le litre d'éthanol ... donc le bilan est négatif ! la filière énergie agricole la plus "cohérente" c'est la méthanisation.

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit