Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4534 MembresCréer un compte

La ferme France a perdu 10 milliards de valeur ajoutée en 10 ans

Home_big_ferme_france_fotolia

La ferme France continue de produire de la richesse, mais les chiffres montrent que 10 milliards de valeur ajoutée se sont envolés de son revenu en 10 ans... Au profit des intermédiaires, et donc au détriment des producteurs.

Le niveau des prix agricoles n’explique pas à lui seul la faiblesse des revenus agricoles, même en période de crise. Le rythme de la baisse du nombre d’agriculteurs est le principal moteur de l’évolution des revenus des agriculteurs encore en activité depuis des années.

La volatilité des prix agricoles n’explique pas à elle seule le niveau des  revenus des agriculteurs.

Par rapport à 2004, le revenu net moyen de la ferme France oscille entre 12 et 13 milliards d’euros. Il était le plus faible en 2009 et le plus élevé en 2004 (en euros constants) et en 2012.

Ce sont les intermédiaires qui ont pris ces 10 milliards...

Mais sa variation interannuelle masque une tendance de fond : la part croissante des coûts des prestations des services et des consommations de produits intermédiaires (intrants, frais vétérinaires). Et par conséquent une diminution de la valeur ajoutée de la production agricole, autrement dit de la richesse créée. En dix ans, (1) le montant des consommations intermédiaires a augmenté de 10 milliards d’euros, soit plus de 25 % tandis que le chiffre d’affaires de la ferme France oscille autour de 75 milliards d’euros ; (2) le nombre d’agriculteurs a baissé chaque année de plus 2 % environ et de près de 35 % en 10 ans.

Autrement dit, la valeur ajoutée de la ferme France a diminué de 10 milliards d’euros ! Sans cela, son revenu net aurait été de près de 23 milliards d’euros pour 2014 et non de 12,8 milliards d’euros si le niveau de consommations intermédiaires était resté constant en euros constants par rapport à 2004.

Ainsi, la baisse de 35 % du nombre d’agriculteurs encore en activité en dix ans a seulement "atténué" la perte de la valeur ajoutée de la ferme France par agriculteur encore en activité.

... Alors que la ferme France continue de créer de la richesse

Si le revenu net de la ferme France était seulement équivalent à celui d’avant la mise en place de la réforme de 2004 (17 milliards d’euro), il serait supérieur de près d’un tiers à son niveau actuel ! Et de plus de 80 %, si le revenu de la ferme France était au final de 23 milliards d’euros à chiffre d’affaires et consommation de produits intermédiaires constants.

Ainsi, depuis 2004, les aides Pac, même rééquilibrées à partir de 2010, n’ont pas profité aux revenus des agriculteurs puisqu’elles ont seulement compensé une partie l’augmentation continue de la consommation de biens des services intermédiaires au cours des dix dernières années.

Depuis 10 ans, seule une augmentation de quelques milliards d’euros du chiffre d’affaires de la « ferme France », et le plus souvent des prix des céréales, explique le redressement du revenu agricole les meilleures années!

 

En savoir plus : http://agreste.agriculture.gouv.fr/enquetes/comptes-de-l-agriculture-revenu (nos sources, la commission des comptes de l'agriculture de la nation, ou CCAN).

La photo ci-dessous est issue du site Fotolia, lien direct : https://fr.fotolia.com/id/25503314.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_christophe_bitauld_s_bastien_alaire

    Pour la première fois, l'ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

    On ne peut pas parler de manifestation d'envergure, ils étaient trois à distribuer des tracts devant le stand du Crédit agricole au Salon de l'ag...

  • Home_zones_de_non_traitement_christophe_hillairet

    Zones de non traitement, quels sont les engagements du Président de la République ?

    Au tout début de sa visite au Salon de l'agriculture, le Président de la République Emmanuel Macron a rencontré plusieurs (hauts) responsables...

  • Home_paysans_sans_pr_sident

    Salon de l'agriculture 2020, la manifestation qui n'a pas eu lieu

    Le Salon de l'agriculture 2020 a ouvert ses portes ce 22 février avec la traditionnelle visite présidentielle. Un comité d'accueil particulier lu...

  • Home_assurance_climat_agriculture

    Faut-il créer un pool d'assureurs pour indemniser des milliards d'euros de pertes de récoltes ?

    Compte tenu de la fréquence des épisodes climatiques extrêmes, il devient urgent de repenser la couverture des risques agricoles en créant un pool ...

  • Home_agriculture_russe_drapeau

    Pourquoi le blé russe est moins compétitif depuis l'été dernier

    L'été dernier, la priorité des opérateurs et du gouvernement russes était l'approvisionnement du marché intérieur en ...

  • Home_port_c_r_alier

    Transports maritimes, la route de l'Arctique ne sera pas une voie commerciale pour les céréales

    Les politiques de réduction des gaz à effet de serre auront probablement plus d’impacts sur le transport maritime que le réchauffement climatique. ...

  • Home_march_s_c_r_aliers

    Agriculture et réchauffement climatique, les perdants et les gagnants à l'horizon 2050

    Pour produire du blé, le bassin de la Mer Noire deviendra le grand gagnant du réchauffement climatique. Le nord des Etats-Unis, le sud du Canada, les pays du no...

  • Home_mais_rouleau_irrigation

    Le marché mondial du maïs artificiellement serein

    Cette année, l'Argentine, l'Ukraine et le Brésil suportent seuls l'augmentation mondiale des exportations de maïs. La céréale am&...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit