Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5072 MembresCréer un compte

La dynamique agricole toujours de mise, et récompensée

Home_big_dynamique_agricole_banques_populaires

La crise sanitaire de la Covid 19 n’a pas empêché les agriculteurs d’exceller dans leurs domaines de compétences. Voici justement les huit lauréats des 28e et 29e éditions du Prix national de la dynamique agricole de la Banque Populaire.

Le photovolataïque et la méthanisation sont devenus des activités de production indissociables de l’activité agricole. Deux des huit lauréats de la 28e et de la 29e éditions du Prix national de la dynamique agricole organisé par la Banque Populaire associent à leurs activités d’élevage la production d’électricité photovoltaïque et de la chaleur par méthanisation.

« Les agriculteurs récompensés sont à l’image de la nouvelle génération d’exploitants agricoles à la pointe des innovations, alliant performances économiques et enjeux écologiques », souligne justement le groupe bancaire.

Mais la crise sanitaire ayant perturbé l’organisation annuelle de ce prix, Banque Populaire récompense conjointement les huit lauréats de la 28e édition et ceux la 29e édition pour les années 2020 et 2021.

Voici les lauréats et la présentation de leur exploitation par vidéo.

Catégorie "valorisation et innovation"

Lauréat 2020 : Yves Debien et Eric Sabourin, SCEA Baie des Champs (La Vienne).
Outre d’être producteurs de porcs démarche qualité différenciante (entiers non castrés et sans antibiotique), ils produisent de l’électricité photovoltaïque et ils gèrent une double unité de méthanisation.

Lauréats 2021 : Guy, Charles, Céline Giraud et Lionel Vial, GAEC La Ferme des Délices (Loire).
Sur son exploitation laitière, la famille Giraud et Vial couple la production  de lait et la fabrication de crèmes glacées à des activités d’agritourisme et de vente directe. « L’entreprise également engagée pour l’environnement (photovoltaïque et unités de méthanisation), a été labellisée « productivité durable » au Grenelle de l’environnement lors des trophées de l'agriculture durable », souligne Banque Populaire.

Catégorie "initiative collective"

Lauréats 2020 : Jean-Luc Longechamp, Didier Robin et les adhérents de la SCA Déshydratation de la Haute-Seine (Côte-d’Or).
Leur coopérative de déshydratation de luzerne et d’autres produits agricoles comprend de 400 adhérents emploie 325 salariés.

Lauréats 2021 : Damien et Solenn Suc, Enora Milin de la SAS La Ferme de Kéroudy
Ensemble, ils ont construit un magasin de producteurs pour vendre les produits laitiers et la viande issus de leur troupeau de vaches laitières mais aussi les produits de 50 producteurs de la région.

Catégorie "performance technique"

Lauréat 2020 : David et Catherine Perrelle, GAEC Le Jardin Florinois (Rhône).
« La diversité de leur production (33 ha ; 140 références) leur permet de proposer à leurs clients une grande diversité de produits dans leur magasin de 60 m2 », rapporte Banque Populaire.

Lauréat 2021 : Guillaume Philip et Virginie Fabre, Le Domaine des Diables.
Les deux viticulteurs produisent des vins d’exception sur leur domaine viticole repris à l’abandon. « Leur secret réside dans la conduite de la vigne mais aussi dans les méthodes de vinification par stabulation à froid que ses passionnés ont patiemment mis au point », précise Banque Populaire. Les viticulteurs ont aussi créé la marque « Made in Provence » et une SAS dédiée à la commercialisation principalement à l’export, en boutiques spécialisées et au caveau.

Catégorie "création d’entreprise"

Lauréat 2020 : Boris Saenger, La Ferme des Rivons (Jura).
Le jeune éleveur produit et commercialise des œufs bio extra-frais. Dans son abattoir, il transforme ses poules de réforme en rillettes ou en terrines ainsi et à partir des œufs déclassés, il fabrique des flancs au caramel et au chocolat. L’ensemble de sa production est commercialisé localement.

Lauréat 2021 : Nathalie et Julien Baccus, SCEA Du Haut de la Vigne (Meurthe-et-Moselle), Eleveurs de chèvres et céréaliers bio, « ils valorisent leur production par la transformation, ce qui leur permet d’élargir leur offre de produits alimentaires (terrines, rillettes, yaourts, crèmes desserts). Ils se diversifient aussi avec une offre non alimentaire (savons et shampoings au lait de chèvre) », mentionne Banque Populaire.

Ces huit lauréats "ont été élus par un jury national composé de 30 membres, représentants de la profession agricole (organisations professionnelles agricoles, ministère de l’Agriculture, presse professionnelle…)", précise le groupe bancaire. Près de 250 dossiers avaient pour cela été constitués.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • 300

    TRANSPORTS ROUTIERS: GARE AUX RADARS

    Le règlement européen 167/2013/CE ne fixe plus de limite à la vitesse de circulation des tracteurs. Mais pas notre Code de la route national. Pas de coup...

  • Home_brexit_lait

    L'après Brexit sur les marchés du lait et de la viande pour l'Union européenne

    Les vingt-sept pays de l’Union européenne font face au Brexit. La conjoncture mondiale est favorable pour réorienter les échanges commerciaux vers ...

  • Home_commerce_international_agricole_chine

    Chef d'orchestre, la Chine mène les marchés à la baguette

    La demande mondiale de produits agricoles ne tarit pas. L'Empire du milieu a un pouvoir d'influence important sur la plupart des marchés de commodités, ...

  • Home_activite__ce_re_alie_re

    PAC 2023, des milliers de céréaliers évincés par le Plan stratégique national ?

    Plus d’écologie pour gagner moins, c’est ce que redoute une grande majorité de céréaliers s’ils souscrivent à l’arc...

  • Home_ble__et_farine

    Malt d'orges et farine de blé, des commodités lanceuses d'alertes

    Les échanges commerciaux de malt d’orges et de farine de blé sont d’excellents indicateurs économiques et conjoncturels. Même si le fon...

  • Home_mate_riel_agricole_re_colte_pois

    Plan protéines, les agroéquipements subventionnés pour produire plus d'oléoprotéag...

    Par décision le 28 avril dernier, le gouvernement a débloqué une nouvelle enveloppe de 20 millions d'euros pour aider les agriculteurs à acqu&...

  • Home_capture

    Les marchés sous les ordres de la météo

    La météo est souvent au coeur des préoccupations dans le monde agricole. Ce printemps 2021, c'est la météo mondiale qui est scrut&eacut...

  • Home_viande_francaise

    L'élevage français profite de l'évolution de l'alimentation due à la Covid

    Le changement des habitudes alimentaires consécutif à la fermeture des établissements de restauration collective réoriente en France les dé...

  • Home_culture_de_manioc

    Le manioc et l'arachide contribuent à l'équilibre des marchés céréaliers

    309 millions de tonnes de manioc sont produites dans le monde et destinées essentiellement à la consommation locale. La production mondiale d’arachides (4...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit