Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4774 MembresCréer un compte

Export de blé 2019-2020, un marché de 162 millions de tonnes pour sept pays et l'Union européenne

Home_big_bl__export__culture_

Sur les 768 millions de tonnes (Mt) de blé produites dans le monde, 174 Mt seront exportées (22,6 % de la production mondiale) durant la campagne 2019-2020, selon le Conseil international des céréales (CIC). Toutefois, 94 % du commerce mondial est assuré par 7 pays producteurs et par l’Union européenne. Ensemble, ils produisent 397 Mt de blé dont 162 Mt (soit 40 % de leur production) sont destinées à l’exportation.

Durant la campagne actuelle 2019-2020, la Russie restera le premier pays exportateur de blé (36 millions de tonnes) même si le pays ne renouvelle pas l’exploit réalisé trois ans auparavant. En produisant 85 millions de tonnes (Mt), elle avait alors vendu 41 Mt durant la campagne 2017-2018.

La Russie écoulera une grande partie de sa production en Afrique du Nord, en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient comme l’an passé.

Les Etats-Unis, l’Union européenne et le Canada sont au coude à coude sur le marché de l’export. Les trois puissances céréalières ambitionnent d’écouler entre 24 et 25 Mt chacune d’ici fin juin 2020. L’Union européenne retrouve cette année un niveau de production conforme aux campagnes précédentes après une forte baisse l’an passé. La France ayant récolté 39 Mt, dopera cette année les ventes européennes.

L’Ukraine projette de vendre de 17,5 Mt suivie par l’Australie et l’Argentine, 14 Mt environ chacun. Enfin, le huitième pays exportateur, le Kazakhstan, expédiera 8 Mt.

Les 15 Mt de blé produites en plus cette année sur la planète seront en majorité consommées par les pays producteurs.
Ensemble, les huit principaux exportateurs de blé écouleront 40 % de leur production, soit 162 Mt (+ 5 Mt sur un an) et ils réaliseront 95 % des transactions commerciales mondiales (171 Mt).

Depuis le retour des pays de la Mer Noire sur le marché mondial au début des années 2000 après plus de quatre-vingt ans d’absence durant la période soviétique, le cartel des pays à la tête du commerce du blé n’a pas changé. Aucun nouveau pays producteur n’a émergé.

Le volume des échanges commerciaux oscille au rythme des hausses ou des baisses de récoltes dans chacun des 8 principaux pays producteurs.

Cette année, la bonne récolte mondiale autorise une reconstitution partielle (+ 3 Mt) des stocks de report en baisse depuis deux campagnes.

Réagissez à l'article en un clic

  • 4
  • 0
  • 2
  • 0
  • 0
  • 2
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_paysage_agricole

    Maec et aides bio, des montants mal ciblés

    Selon France stratégie, les aides au maintien à l’agriculture bio et les Maec (mesures agroenvironnementales et climatiques) manquent de cohérence....

  • Home_bateau_c_r_alier_port_de_rouen

    Campagne céréalière 2020-2021, le blé français concurrencé sur tous les fronts

    La France n’a pas les moyens de s’imposer cette année sur les marchés des céréales, très bien approvisionnés par ailleur...

  • Home_c_r_ales_export_2020

    Exportations de céréales, les pays qui feront la course en tête

    Les conditions météorologiques dans les grands bassins de production et la crise sanitaire ont modifié en quelques mois le climat des affaires. Le bl&eac...

  • Home_budget_europe_2021_2027

    Budget européen, un très bon placement financier pour les 27 Etats-membres

    Contributeur net ou pas, tous les pays membres de l’Union européenne savent qu’ils tireront d’importants bénéfices de leur accès...

  • Home_soutiens_agricoles_dollars

    54 pays versent 708 milliards de dollars d'aides agricoles par an

    Le soutien total au secteur - comprenant l'aide aux producteurs (536 milliards USD), aux consommateurs (66 milliards USD) et aux services environnementaux (106 milliards ...

  • Home_prix_et_marges_loi_egalim

    Revenu des agriculteurs, la loi EGAlim n’a rien changé

    Dans chaque filière, le revenu des agriculteurs et des éleveurs est d’abord lié à la conjoncture des prix. Seuls les éleveurs de porc...

  • Home_kossowski_derambarsh

    Arash Derambarsh : "Nous voulons une ville durable à Courbevoie"

    Connu pour la lutte qu'il mène contre le gaspillage alimentaire, Arash Derambarsh, vient de devenir adjoint au maire à Courbevoie, chargé du dé...

  • Home_pac_2027

    Relance économique de l'Europe, la Pac et le Green Deal passeront après

    Le coronavirus, le confinement qu'il a impliqué, et la crise économique qui en découle ont changé la donne au niveau des priorités en E...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit