Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5479 MembresCréer un compte

En Suède, pas tomates .....suédoises à Noël !

Home_big_tomater_pedersen_fullsize

A Trelleborg, Mads Pedersen renonce à cultiver cet hiver des tomates bien trop chères à produire. La flambée des prix du gaz et de l’électricité rend son modèle de production totalement caduque. Cet hiver, les consommateurs suédois ne consommeront que des tomates importées.

En Suède, la crise énergétique ne rend pas les consommateurs plus sobres dans leur assiette….pour l’instant! Les Suédois ne sont pas prêts de renoncer à avoir quelques tranches de tomates dans leur assiette au petit déjeuner. Or aucune tomate ne sera cultivée cet hiver à Trelleborg comme les années passées. Aussi, en consommeront-ils importées du Maroc ou des Pays Bas.

Mads Pedersen, producteur de tomates en Suède a renoncé à produire, comme les années passées, des tomates dans une partie de ses serres car il sait que les consommateurs suédois refuseront de les acheter deux, trois ou même quatre fois plus chères que leurs concurrentes marocaines ou hollandaises, 

Quoi qu’il en soit, les 30 tonnes qu’il aurait récoltées chaque semaine n’auraient couvert que 3 % de la consommation suédoise de tomates.

En Suède, le « locacalisme » en agriculture repose plus qu’ailleurs, sur une source d’énergie abondante et bon marché pour être rentable afin de compenser la froideur du climat et le faible ensoleillement durant les mois d’hiver.

Mais là, comme dans le reste de l’Union européenne, la crise énergétique rend impossible certaines activités économiques.

Dans les serres de Mads, la production de tomates en plein hiver fait dorénavant partie de ces activités qui ne sont plus rentables. Le prix de l’urée employé pour le traitement de l’oxyde d’azote dégagé par les chaudières a flambé, celui du kilowattheure a été multiplié par six. Et comme des entreprises de fabrications d’engrais azotés ont cessé leurs productions, Mads ne parvient plus à se procurer du CO2, accélérateur de croissance des plantes en milieu fermé.

L’an passé encore, Mads Pedersen avait produit ses 30 tonnes de tomates hebdomadaires sur une partie de son parc de serres de 160 000 mètres carré. Les premières tomates d’hiver avaient été récoltées 6 semaines avant noël.

Alors qu’en été, les plantes profitent pleinement de la lumière du soleil jusqu’à 20 h par jour, l’hiver, les tomates sont cultivées dans une serre à hauts plafonds éclairées par des lampes LED de 1000 watts. Et pour accélérer la croissance des tomates, Mads injectait aussi du CO2, sous produit de l’ammoniac élaboré à partir de gaz.

Les productions de légumes et de fruits en Suède sont concurrencées par des produits importés du monde entier. Mais Mads n’était pas peu fier de montrer que la Suède est un jardin de Cocagne.

Le site internet de Sud vert  https://sydgront.se/vara-produkter montre du reste la panoplie de fruits et de légumes produits en Suède. 

L’arrêt de la production de tomates en hiver est provisoire. Pour relancer son activité hivernale, Mads doit repenser l’ensemble de son modèle économique.

Sans atteindre les montants actuellement observés, les prix du kilowattheure restera suffisamment élevé pour rendre rentable la production d’électricité et de gaz par cogénération. En intégrant la production de tomates en économie circulaire, produire des tomates en hiver sera de nouveau bénéfique même si elles coûteront plus chères à l’achat. Mais Mads fait aussi le pari que les prix des produits importés seront aussi plus chers à l’avenir.

Légende photo: pied de tomates dans une serre de Mads Pedersen

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_img_4512

    A Paris, 2 000 planteurs de betteraves aux Invalides

    En 1812, l'empereur Napoléon 1er avait lancé la culture de betteraves sucrières en réaction au blocus maritime imposé par le Royaume un...

  • Home_champs_c_r_ales

    Récolte 2023: à moins de 315 €/t sortie ferme, produire du blé ne sera pas rentable

    Les cours des produits végétaux baissent fortement alors que les agriculteurs ont payé au prix fort les engrais et l’énergie pour implanter ...

  • Home_adobestock_45294210_preview

    Prix des produits animaux: élevés pour combien de temps ?

    Depuis quelques années, les marchés mondiaux de produits laitiers et carnés sont des marchés d’offre déficitaire. Les cours atteignen...

  • Home_ukraine

    Ukraine: des jachères au printemps et des petites récoltes de céréales cet été?

    Depuis l’automne dernier, les agriculteurs ukrainiens se demandent s’ils auront les moyens économiques et techniques pour cultiver leurs terres durant la c...

  • Home_agreste_co_t_de_compensation

    Filières animales : les hausses des prix de vente compensent celles des aliments

    Les éleveurs font face à une flambée des prix des aliments et des autres charges inégalée depuis près de deux ans. Toutefois, les pr...

  • Home_comm_ext

    Commerce extérieur agroalimentaire à la fois déficitaire de 22 Mds d’€ et excédent...

    Au cours des douze derniers mois, le solde commercial agricole et agro-alimentaire de 10,4 Mds d’€ masque une forte détérioration de la compét...

  • Home_invest_globaux

    Comptes de l’agriculture : en 2021 les agriculteurs ont investi sans s'endetter

    Au bilan, le passif moyen d’une exploitation de 495 000 € en 2021 était composé de 291 000 € de capitaux propres. Leurs montants ...

  • Home_resized_20221208_135822001

    En Haute-Marne, quatre céréaliers recherchent un berger sur site agrivoltaïque

    A Laville-aux-Bois, des agriculteurs se sont lancés dans un projet agrivoltaïque de 94MWc étendu sur 132 ha de terres converties en prairies permanent...

  • Home_triticale_pomm_ranie

    Le triticale, la céréale agro-écologique par nature

    15 Mt de triticale sont produites dans le monde. La Pologne est le premier pays producteur et exportateur de la planète. En France, plus de la moitié de la c&ea...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit