Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4192 MembresCréer un compte

Comment choisir son quad agricole ?

Home_big_quad_agricole

Les quads sont de plus en plus utilisés par les agriculteurs et autres professionnels de la nature. Cet engin motorisé à quatre roues et tout-terrain a été créé aux États-Unis dans les années 1950 pour répondre aux besoins des bûcherons qui ne pouvaient accéder aux endroits difficiles qu'à cheval. Polyvalent, capable de tracter ou d'actionner divers matériels agricoles, il est beaucoup plus abordable en terme de prix qu'un tracteur et demande un investissement minime par rapport à ses capacités.

Les différents types de quads agricole

Les quads agricoles se distinguent par leur puissance et leur capacité de franchissement. Ils  se déclinent en quatre catégories : 

  • Les engins utilisés à des fins d'exploitations agricoles interdits à la circulation sur voie publique mais utilisables sur terrains privés
  • Les lourds (L7e) possèdent un moteur à la puissance limitée mais accédent et de se déplacent rapidement sur les terrains isolés ou accidentés. Ils sont soumis à la règlementation des véhicules immatriculés.
  • Les Maga (machines agricoles automotrices) permettent d'effectuer les travaux de traction. Depuis le 2 juin 2009, les neufs doivent avoir un certificat d'immatriculation et les non homologués doivent être déclarés à la Dicem (déclaration et identification de certains engins motorisés). 
  • Les tracteurs agricoles classe T3, avec une masse inférieure ou égale à 600 kg, possèdent une grande puissance et une forte capacité de traction. Ils sont également soumis à une obligation d'immatriculation mention TRA.

Quelles sont les différences entre quads et SSV ?

Le SSV (side by side vehicles) répond aux mêmes critères que le quad, à savoir l'adaptation à tous types de terrain, quatre roues motrices (la plupart du temps débrayables), la solidité, le poids et le gabarit inférieurs à ceux d'un tracteur, la facilité de conduite et la rapidité. Plus lourd et plus stable que le quad, il se déplace à une vitesse de 50 à 60 km/h. Il permet de transporter deux personnes côte à côte, est équipé de ceintures de sécurité et d'un volant. Il possède une benne basculante, mais est encore peu utilisé en agriculture.

Comment choisir son quad agricole ?

Afin de choisir le modèle le plus adapté, il faut bien définir ses besoins. Pour un meilleur confort de conduite, il est conseillé d'utiliser des pneus « basse-pression ». 

Caractéristiques techniques essentielles :  

  • Puissance de motorisation de 125 à 1 000 centimètres cubes
  • Refroidissement liquide 
  • Transmission : suspension hydraulique. Quatre roues motrices permanentes ou débrayables avec réduction en marche avant ou arrière pour assurer du franchissement et de la traction lente. Boîte de vitesses automatique et transmission finale par cardan. Différentiel requis avec éventuellement blocage de ce dernier pour augmenter les capacités et la motricité.
  • Équipements de série ou adaptables : porte-charges avant et arrière, benne, attelage, fixation frontale, prises électriques... La marque du constructeur est aussi un facteur déterminant.

Un quad neuf aura une durée de vie plus intéressante.  Il est conseillé de s'assurer de la durée de la garantie qui peut être raccourcie en cas d'utilisation professionnelle. L'achat d'occasion ne vous offre aucune certitude quant à la bonne utilisation antérieure de la machine.

Permis et âge minimum pour conduire un quad agricole

Le permis B est obligatoire, sauf si le conducteur est exploitant agricole. L'âge minimum requis est 16 ans. Certaines consignes de sécurité sont préconisées : vigilance lors des manœuvres, équipement de protection (casque, gants et combinaison adéquate).

Puissances et utilisation des quads agricoles

Les quads routiers sont plus rapides mais ont une capacité de traction limitée (puissance maximale de 15 kW, soit 20,4 ch). Ils sont utilisés de préférence pour l'arpentage, les prélèvements de sol,  ou les pulvérisations. Leur PTAC (poids total autorisé en charge) est de 1 000 kg, et leur PTRA (poids total roulant autorisé) est de 50 % au maximum du poids à vide. 

  • Exemple : un quad de 500 kg supportera une charge maximale de 250 kg.

Les Maga, illimités en puissance, sont utilisés pour le tractage de remorques ou d'outils spécialisés en conditions d'accès et de circulation difficiles, pour l'épandage et pour des déplacements fréquents avec une charge importante. Leur PTAC ne doit pas excéder 80 % de leur poids à vide et le PTRA est de 1,3 fois ce poids. 

  • Exemple : un Maga de 500 kg supportera une charge maximale de 650 kg.

Ces dernières années, les  évolutions techniques apportées aux quads utilitaires ont permis un important développement de leurs performances. En sus de leurs capacités en franchissement et port de charges, ils sont aussi, désormais, performants sur la vitesse de pointe.  

Les demandes croissantes en matière professionnelle poussent les fabricants à pousser toujours plus loin les performances de ces engins, telles celles du quad utilitaire à 6 roues, le 6x6, qui rentre dans la gamme des hyper utilitaires.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_colza

    Les ravageurs du colza

    Le charançon des siliques Avec sa trompe caractéristique à antennes, le ceutorhynchus assimilis connaît actuellement une recrudescence et sa pr...

  • Home_colonie_de_pucerons_du_chou

    Les pucerons cendrés du pommier et du chou

    Il est important de bien faire la distinction entre le dysaphis plantaginea ou « puceron cendré du pommier » et le brevicoryne brassicae ou &laqu...

  • Home_orge

    La cicadelle des céréales

    Le psammotettix alienus est un insecte suceur d’assez grande taille (3,5 à 4,5 millimètres) notoirement réputé pour être un ravageur d...

  • Home_champ_agricole_pousses

    Le metopolophium dirhodum

    Coupable d’engendrer de sérieuses pertes dans les cultures céréalières par la toxicité de sa salive mais aussi par la transmission de...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • 5 numéro papiers par an
  • Des réductions de nos partenaires
  • Des réductions aux rencontres Wikiagri
  • Du contenu exclusif
5,94€ / mois11,88€ / mois
S'abonner à Wikiagri pro