Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4257 MembresCréer un compte

Comment bien choisir une désileuse ?

Home_big_d_sileuse

La désileuse est un appareil agricole permettant de distribuer rapidement la nourriture aux animaux d’élevage ou de pailler une surface. L’ensilage est généralement contenu dans des silos (vrac) ou sous diverses formes de paillages (bottes ou balles).

A l’inverse d’une ensileuse qui a récolté l’ensilage avant stockage, la désileuse est donc utilisée plus tard soit dans le cas d’une désileuse pour alimentation afin de vider et distribuer ces aliments aux bêtes ou pour créer une litière volailles par exemple dans le cas d’une désileuse pailleuse.

Il existe trois grands types de désileuses :

  • Les désileuses en bloc sont portées généralement par un tracteur. Une fourche s’enfonce dans l’ensilage pour le récupérer et une scie découpe ce dernier. La plupart de ces appareils assurent la distribution, en petite quantité.
  • Les désileuses à griffes : l’ensemble est tracté par un engin agricole. Une griffe surmonte la benne à l’arrière et permet une reprise de l’ensilage en le poussant dans cette benne. La distribution s’opère grâce à une trappe souvent placée sur le côté.
  • Les désileuses à fraises rotatives : c’est là une large fraise (ou rotor) placée horizontalement à l’extrémité arrière de la machine qui traite l’ensilage.

Analyser contexte et besoins

Selon la taille de l’exploitation, le besoins ne seront pas les mêmes et l’investissement dépendra, en plus des moyens à y consacrer, de nombreux critères comme la longueur de la tournée et du nombre de bête à nourrir.

Une désileuse peut coûter très cher et son investissement doit être rentable. Les premiers prix pour des machines de base neuve avoisinent les 10 000 euros, tandis qu’une désileuse automotrice avec toutes les options peut atteindre près de 160 000 euros.

Une désileuse automotrice est seulement conseillée pour les très grandes exploitations.

Il faut savoir que les Cuma (coopératives d’utilisation de matériel agricole) permettent aux agriculteurs de mettre en commun leurs moyens pour investir conjointement dans des matériels agricoles. Ce qui peut être une très bonne solution pour une désileuse. Les Cuma sont organisées en réseau.

Les pièces et options à prévoir pour une désileuse

Les désileuses peuvent également être mélangeuses, démêleuses, dérouleuses, pailleuses, automotrices, etc.

Il existe donc un large panel d’options au moment de l’achat qui n’auront pas toutes la même utilité selon les exploitations. La désileuse mélangeuse permet comme son nom l’indique de mélanger différents ensilages alors que la désileuse pailleuse permet à la fois de nourrir et de créer des litières pour les animaux.

Attention aux besoins :

Choisisr une désileuse pouvant circuler sur route à au moins 40 km/h.

Anticiper les passages : opter pour une machine pouvant circuler sur toutes les voies et chemins de votre exploitation.

Définir son budget

Le marché de la désileuse fonctionne communément au coût pour 1 000 litres. Généralement, on estime ce ratio à 18 euros les 1 000 litres, ce qui peut très rapidement faire gonfler les factures.

Il faut considérer que le prix d’entretien est assez élevé, de l’ordre de 20 % du prix de la machine par an. Coût qui dépend aussi de l’appel à un chauffeur extérieur.

La stratégie de l’adhésion à une Cuma semble la plus efficace pour gagner du temps et de l’argent. Dans certains secteurs où ils sont concentrés, des éleveurs se sont rassemblés pour investir ensemble dans une désileuse automotrice. Leur société rémunère un chauffeur qui gère le parcours sur les différents domaines. Finalement, l’investissement est divisé par le nombre de producteurs, et surtout, ces derniers gagnent un temps précieux puisqu’ils n’ont pas à gérer eux même la tournée.

Autre option : le marché de l’occasion est assez important. Un site comme Agriaffaires.com propose par exemple près de 500 désileuses d’occasion à la vente.

Les marques les plus populaires

La marque Kuhn (avec son Kuhn SPV Power) est une marque reconnue. Ses moteurs installés à l’arrière des bols mélangeurs permettent une réduction des nuisances sonores.

Strautmann va commercialiser en 2020 une mélangeuse automotrice Verti-Q qui va gérer en autonomie (système GPS et laser) l’alimentation des animaux du désilage à la distribution.

Enfin, Jeulin propose des produits de qualité à des prix abordables.


Illustration ci-dessous : copie d'écran de cette vidéo.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_tonne___lisier

    Comment bien choisir une tonne à lisier ?

    La tonne à lisier se présente sous forme d’une citerne en acier galvanisé fixée sur une remorque à un ou plusieurs essieux. Tir&eacut...

  • Home_mouron_des_oiseaux

    Le mouron des oiseaux

    Plus connu sous le nom de stellaire intermédiaire (du latin stellaria media), le mouron des oiseaux (ou mouron blanc) doit son appellation au fait d’être m...

  • Home_semoir

    Comment bien choisir un semoir agricole ?

    Indispensable machine pour les agriculteurs, à des années lumières de l’ancestral semi à la main, le semoir agricole répartit les gra...

  • Home_presse_agricole

    Comment bien choisir une presse agricole ?

    Les presses ou ramasseuses-presses agricoles sont des machines dédiées à la collecte des foins ou des pailles et à leur mise en forme par bottes o...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • 5 numéro papiers par an
  • Des réductions de nos partenaires
  • Des réductions aux rencontres Wikiagri
  • Du contenu exclusif
5,94€ / mois11,88€ / mois
S'abonner à Wikiagri pro