Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5388 MembresCréer un compte

Colza, l’Union européenne triple championne du monde

Home_big_adobestock_107097728_preview

Champ de Colza dans le Tarn (Adobe)

Première région importatrice (5-6 Mt par an) et consommatrice (22 Mt par an) au monde de colza depuis des années, l’Union européenne est devenue, le temps d’une campagne, la première région productrice au monde de graines (16,7 Mt).

Sur les marchés mondiaux des oléo-protéagineux, le Canada est sur le banc de touche. Le pays n’est plus le premier pays producteur mondial de graines. Comme pour les céréales, la sécheresse a détruit une grande partie des champs de canola. Aussi, seules 12,8 millions de tonnes (Mt) de graines seront récoltées cette année alors que la production avoisinait 20 Mt les campagnes précédentes.

Mais les cours très élevés de la graine atténueront une partie des pertes subies par ces céréaliers. Les prix flambent.

Au mois d’août, l’indice des prix du colza publié par le service de la statistique du ministère de l’Agriculture a augmenté de 5 %. Sur un an, la hausse est spectaculaire. Elle atteint 48,6 %.

En fait, les millions de tonnes de colza produites en moins au Canada fragilisent l’ensemble des marchés d’oléo-protéagineux.

Aucun autre pays producteur dans le monde n’est en mesure de compenser, dans sa totalité, la perte de production de 7 Mt de graines.

Certes la Chine (14,5 Mt) accroît pour la troisième année de suite sa production de quelques centaines de milliers de tonnes, mais les graines récoltées sont réservées pour approvisionner son marché intérieur.

En conséquence, la production mondiale de colza 2021-2022 (68 Mt) sera inférieure de 5 Mt à celle des années passées. Et les stocks mondiaux étant très faibles, ils seront quasiment d’aucun secours pour couvrir la demande (69,4 Mt).

Pourtant, celle-ci est aussi annoncée en repli de 6,4 Mt par rapport à la campagne 2020-2021.

Durant cette campagne, une partie de la demande mondiale de colza qui ne sera pas satisfaite, se reportera sur le soja. La consommation mondiale  (360 Mt en 2020-2021) est appelée à croître de 16 Mt alors qu’elle progresse habituellement, chaque année, de près de 10 Mt.

Les niveaux très élevés des cours profiteront aux pays où la production et les rendements sont au rendez-vous.

En France, les bons rendements (3,5 t/ha) atténueront partiellement la baisse des surfaces implantées. Mais la récolte de colza (3,3 Mt) demeure inférieure d’1 Mt à la moyenne quinquennale.

Comme le recul des surfaces implantées est aussi européen, la production de l’Union européenne (16,9 Mt) est plus faible que la moyenne des cinq dernières années (17,5 Mt). Mais à l’échelle des Vingt-sept, les cours élevés compenseront allègrement les centaines de milliers de tonnes produites en moins.

Première région au monde productrice de colza le temps d’une campagne, devant le Canada et la Chine, l’Union européenne réserve ses graines pour ses pays membres.

Et comme elle consomme invariablement 22 Mt de graines, elle en importera 6 Mt.

Aussi, les Vingt-sept pays membres restent la première région importatrice au monde de graines de colza.

Les marchés de l’export seront encore approvisionnés par le Canada, qui reste le premier pays exportateur au  monde (5 Mt), malgré ses pertes.

Mais seules 13,6 Mt de graines seront expédiées vers les pays importateurs de la planète, soit 3,7 Mt de moins que l’an passé. Les pays importateurs pourront aussi compter sur l’Australie (5Mt), l’Ukraine (2,8 Mt) et la Russie (2,8 Mt) pour être approvisionnés.

Outre l’union européenne, la Chine, le Japon et le Mexique seront leurs quatre principaux pays clients. Ensemble, ils seraient prêts à acheter 5 Mt.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 4
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_adobestock_188673767_preview

    Les agriculteurs sont-ils les otages de la faible compétitivité de l’industrie agr...

    En 2021, les revenus de la quasi-majorité d’entre eux restaient inférieurs à 2 smic. Selon le 11ème rapport de l’Observatoire des marg...

  • Home_adobestock_287468380_preview

    390 Mt de Soja, 78 Mt de colza : de bonnes récoltes dans le monde à l’écart du con...

    Les prévisions de production de colza et de soja dans le monde, annoncées par le CIC, augurent un retour un l’équilibre des marchés de ces d...

  • Home_adobestock_216161866_preview

    Filière bovine, la hausse des prix de la viande bovine va t-elle durer?

    Ces deux dernières années, les prix ont davantage progressé à l’étranger que dans l’Union européenne et en France en par...

  • Home_adobestock_296754711_preview

    Les agriculteurs évincés du marché foncier ?

    Les achats de terres ont atteint des niveaux inédits en 2021. Mais elles s’opèrent de plus en plus entre personnes morales et sous formes de parts sociale...

  • Home_champ_ukraine

    Campagne 2022-2023 : une production mondiale de céréales déficitaire de 28 Mt

    Hors riz, le CIC annonce une production mondiale 2022-2023 de grains de 2 251 Mt. L’Ukraine resterait potentiellement exportatrice malgré le repli attendu d...

  • Home_adobestock_19192446_preview

    Filières ovines, jusqu’à 19 000 € de manque à gagner/ UMO en 2022

    La hausse des prix des ovins et du lait permet de compenser les coûts intrants si ces derniers reviennent très vite à leur niveau du début de l&rsq...

  • Home_eta_29_semaine_18_bis_couverture

    La méthanisation n’est qu’en bourgeon

    C’est aujourd’hui démontré. La France a la capacité pour « verdir » l’intégralité de ses besoins en gaz &agra...

  • Home_adobestock_377726972_preview

    Prix du lait, les éleveurs français payés 100 €/t de moins que leurs voisins belges

    Produire du lait pour être transformé en beurre et en poudre destinés à l’export paie plus que produire  du lait livré à d...

  • Home_douvres

    Pas de Frexit des produits français exportés au Royaume Uni

    Les produits français répondent toujours aux aspirations des consommateurs britanniques de déguster des produits sains et de qualité. La crise san...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit