Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5131 MembresCréer un compte

Ces lycéens qui iront au Salon de l'agriculture avec une parthenaise

Home_big_lyc_ens_melle

Une équipe de jeunes du lycée agricole de Melle, dans les Deux-Sèvres, va représenter son établissement au prochain Salon de l’agriculture, dans le cadre du trophée national des lycées agricoles. Et, pour la première fois, une vache de race parthenaise sera présentée au concours.

La figuration, les seconds rôles, ce n’est pas pour eux ! A l’image de Kévin Sicard, les six jeunes et deux remplaçants (3 filles et 5 garçons) du lycée agricole de Melle ne s’alignent pas au tophée national des lycées agricoles (TNLA) pour amuser la galerie. Ils se sont lancés dans cette aventure avec tout l’enthousiasme de leur jeunesse. Il faut dire que, d’entrée, on a testé leur motivation. Pour la première fois, l’établissement deux-sévrien participera à cette épreuve dont les dernières étapes se dérouleront au Salon de l’agriculture. Les professeurs avaient sollicité les élèves… Les candidats seraient retenus après un entretien pour jauger leur implication. Ils ont élaboré une équipe variée, avec des lycéens de plusieurs niveaux, du bac pro au BTS, de 16 à 19 ans… Avec le couteau entre les dents. « C’est un travail à plein temps. On se réveille TNLA, on mange TNLA. Il faut qu’on y pense tout le temps. Car notre but, ce n’est pas de terminer dernier… On représente notre lycée ! », assène Kévin Sicard.

Une parthenaise au Sia

Parmi les épreuves du TNLA, avant de se rendre au Salon, il faut travailler la communication. Les jeunes ont créé un blog et une page Facebook sur leur lycée. Ils y expliquent leur démarche, et défendent la race locale, la parthenaise. C’est donc naturellement qu’ils ont appelé leur site « La parenthèse d’une parthenaise ». Jour après jour, ils retracent toute la vie de leur lycée en publiant régulièrement des articles. Ce blog a suscité l’envie d’aller plus loin puisqu’un professeur est venu voir Kévin Sicard, pour qu’avec ses camarades il médiatise une collecte de jouets en faveur des Restos du Coeur pour Noël. Ils ont aussi créé une affiche, où malgré le contexte difficile que traverse l’agriculture, ils ont insisté sur le côté « passion » de ce métier. Prochainement, ils tourneront une vidéo. Ils sont aussi en quête de sponsors (financiers ou en produits locaux qu’ils mettront en valeur)… En attendant le grand départ. Le Salon de l’agriculture, la manifestation ! A Paris, ils auront un certain nombre d’épreuves à relever, telles que la manipulation et la présentation d’un bovin. Mais pour eux, le challenge a une saveur particulière. En effet, ils comptent emporter avec eux la race locale, la parthenaise… A ceci près qu’elle ne figure dans aucune des catégories du TNLA. Alors ils auront à coeur de démontrer que « la parthenaise est la plus belle race », selon Kévin Sicard, en toute objectivité ! 

Et quel que soit le résultat, ils auront vécu une aventure humaine exceptionnelle. « A une exception près, c’est pour nous tous la première fois qu’on ira au Salon. Et ce sera peut-être la seule chance de ma vie de monter à Paris avec une vache », raconte le jeune homme. Une épopée qu’ils partagent pleinement avec leurs enseignants : « Ils nous aident, ils sont là quand on en a besoin. » Quand on parle d’aventure humaine !
 

En savoir plus : https://www.facebook.com/parthenaise (page Facebook des lycéens de Melle) ; http://tnla-2017-laparentheseduneparthenaise.blogspot.fr (blog de Kévin Sicard et de l'ensemble de l'équipe qui présente la parthenaise) ; http://www.tnla.fr (site du trophée national des lycées agricoles).

Ci-dessous, l'équipe de Melle présentera une magnifique parthenaise au trophée national des lycées agricoles.

Ci-dessous, une vache avec une carte d'identité ! Ces lycéens ont le sens de l'humour, en plus de leur volonté de bien figurer au concours.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Cordaz Delphine
Avatar_blank

Journaliste depuis une dizaine d'années en milieu rural. La campagne innove, trouve des solutions, élabore... Et j'entends le montrer !

  • Vous aimerez également
  • Home_img61

    ETA DES PRESTATIONS TOUTE L’ANNÉE

    CHANTIER - DES PRESTATIONS TOUTE L’ANNÉE ETA en plus de son activité de céréalier, Nicolas Chevrier complète ses prestations...

  • Home_img289

    SEMIS MONOGRAINE SYNCHRONISÉ

    AGRO ÉQUIPEMENT - SEMIS MONOGRAINE SYNCHRONISÉ   En fonction de l’espacement entre graines, des binages croisés seront possibles....

  • Home_wiki_46_semaine_34_couverture

    9 clés pour réussir son binage

    L’efficacité du binage sur les adventices peut être meilleure que les solutions chimiques et atteindre 90 %. Comme ici avec bineuse Econet de chez Carr&eac...

  • Home_eta_10_semaine_33_bis_couverture

    L’ANDAINEUR, CRÉATEUR DE LA VALEUR DANS LA CHAÎNE VERTE

    "C'est souvent dificile d'occuper les chevaux d'une ensileuse dans les récoltes d'herbe. Avec des andains espacés de 15m chacun, on optimis...

  • Home_port_ce_re_alier

    "Les marchés agricoles ne sont pas rentrés dans un cycle long de prix élevés"

    Lors des sixièmes entretiens de l’Observatoire de la formation des prix et des marges, Philippe Chalmin, le président, a présenté comment le...

  • Home_soja_graines_et_champ

    La Chine importera 60 pour 100 du soja exporté dans le monde en 2021-2022

    Chaque année, la production de soja bat des records et pourtant les marchés parviennent à peine à l’équilibre. L’an prochain, l...

  • Home_eta_22_semaine_26_couverture

    SUR QUELS CRITÈRES CHOISIR SA CHARRUE ?

    Comme le veut l’adage, choisir c’est renoncer. Il est malheureusement difficile de trouver un outil idéal qui correspond en tous points aux critères...

  • 300

    TRANSPORTS ROUTIERS: GARE AUX RADARS

    Le règlement européen 167/2013/CE ne fixe plus de limite à la vitesse de circulation des tracteurs. Mais pas notre Code de la route national. Pas de coup...

  • Home_brexit_lait

    L'après Brexit sur les marchés du lait et de la viande pour l'Union européenne

    Les vingt-sept pays de l’Union européenne font face au Brexit. La conjoncture mondiale est favorable pour réorienter les échanges commerciaux vers ...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit