Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4674 MembresCréer un compte

Des "goudas périgourdins" made in Dordogne

Home_big_ingrid_et_rik_meijer_gouda_p_rigourdin

Le vendredi soir, à Coulaures, en Dordogne, c’est veille de marché. Ingrid Meijer va vendre comme chaque samedi les fromages produits par Rik, son mari et elle. Ce ne sont ni plus ni moins des goudas à l’ortie, au cumin, aux piments ou aux noix mais comme ces fromages n’ont pas été fabriqués aux Pays-Bas, il n’est pas possible de les dénommer ainsi. Aussi, considérons qu’il s’agit alors de « goudas à la mode périgourdine ».

(troisième article d'une série de trois sur le même sujet, cliquez ici pour le tag commun)

En marge de la grande variété de fromages de lait de vache, de lait de chèvre et de brebis, Ingrid et Rik Meijer vendent aussi du beurre et du fromage blanc fabriqués avec le lait acheté à leur éleveur de vaches.

Chaque semaine, Ingrid et Rik Meijer font deux autres marchés à Brantome et à Périgueux. Mais leurs produits sont aussi référencés dans quelques supermarchés où ils sont vendus dans les rayons de fromage à la coupe.

Rik et Ingrid Meijer sont ingénieurs agroalimentaires de formation. Artisans fromagers, ils se sont lancés dans la fabrication de fromages en Dordogne après plusieurs années d’expériences dans l’industrie agroalimentaire aux Pays-Bas. Ce ne sont pas des éleveurs qui se sont diversifiés dans la production fromagère.

Rik et Ingrid Meijer pensent pouvoir produire 15 000 kilogrammes de fromages par an. Ils transformeront alors 120 000 litres de lait de vache, 30 000 litres de lait de chèvre et 20 000 litres de lait de brebis.

A titre indicatif, il faut 10 litres de lait de vache pour produire un kilogramme de "gouda à la mode périgourdine". Ils sont commercialisés âgés d’au moins cinq semaines mais ils sont meilleurs lorsqu’ils sont affinés trois ou quatre mois de plus.

La transformation fromagère crée et fixe de la valeur ajoutée en zone rurale. Elle permet à deux actifs supplémentaires de dégager un revenu en plus que ceux dégagés par les trois familles d’éleveurs auprès desquelles ils se fournissent.

Le kilogramme de fromage est vendu 12,75 kg au détail sur les marchés et dans le magasin de producteurs à Périgueux alors que les dix litres de lait de vache nécessaires pour le produire ont été  achetés environ 4 € à l’éleveur à Cubjac.

La vente directe de produits laitiers est chronophage. C’est pourquoi Ingrid et Rik Meijer ont décidé de vendre aussi leurs fromages par des distributeurs pour en commercialiser davantage. Les marges sont moins élevées qu’en vente directe mais toutefois suffisantes pour dégager une marge qui couvre les coûts de fabrication du fromage.

Dans le magasin de producteurs, les frais prélevés sur la marchandise en vente pour couvrir les frais de vente (local, salaires etc.) équivalent à 25 % du prix. Le fromage affiché 12,75 €/kg est payé à Ingrid et Rik Meijer 9,56 €.

Ingrid et Rik Meijer sont certains que les supermarchés ne les concurrencent pas sur les marchés. Les prix de vente au détail sont bien meilleurs marchés que les prix de vente auxquels les fromages sont finalement mis en vente dans les supermarchés,

Les directeurs décident eux-mêmes leur politique commerciale. Ils doublent le prix d’achat des produits qu’ils mettent en rayon, selon Ingrid et Rik Meijer. Leur fromage négocié 9 € le kilogramme est revendu plus de 18 €/kg.

 

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_budget_europe_2021_2027

    Budget européen, un très bon placement financier pour les 27 Etats-membres

    Contributeur net ou pas, tous les pays membres de l’Union européenne savent qu’ils tireront d’importants bénéfices de leur accès...

  • Home_soutiens_agricoles_dollars

    54 pays versent 708 milliards de dollars d'aides agricoles par an

    Le soutien total au secteur - comprenant l'aide aux producteurs (536 milliards USD), aux consommateurs (66 milliards USD) et aux services environnementaux (106 milliards ...

  • Home_prix_et_marges_loi_egalim

    Revenu des agriculteurs, la loi EGAlim n’a rien changé

    Dans chaque filière, le revenu des agriculteurs et des éleveurs est d’abord lié à la conjoncture des prix. Seuls les éleveurs de porc...

  • Home_kossowski_derambarsh

    Arash Derambarsh : "Nous voulons une ville durable à Courbevoie"

    Connu pour la lutte qu'il mène contre le gaspillage alimentaire, Arash Derambarsh, vient de devenir adjoint au maire à Courbevoie, chargé du dé...

  • Home_pac_2027

    Relance économique de l'Europe, la Pac et le Green Deal passeront après

    Le coronavirus, le confinement qu'il a impliqué, et la crise économique qui en découle ont changé la donne au niveau des priorités en E...

  • Home_commerce_mondial_c_r_ales

    Après coronavirus, deux poids deux mesures entre farmers américains et agriculteurs européens

    Aux Etats-Unis, la politique agricole et une partie des 3 000 milliards de dollars débloqués pour relancer l’économie américaine vienne...

  • Home_s_bastien_alaire_banques_infos_recours

    Le débat sur le plafonnement des frais bancaires concerne aussi les agriculteurs

    Cette semaine, une proposition de loi a été rejetée mais un décret gouvernemental est annoncé : le sujet du plafonnement des frais bancaire...

  • Home_foncier_agricole_safer

    Foncier agricole, ces centaines de milliers d'hectares qui échappent au contrôle des Safer

    Les ventes de parts sociales, de biens en usufruit ou en nue-propriété, masquent des transactions foncières et financières qui échappent au...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit