Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5377 MembresCréer un compte

Chatbots, un assistant virtuel se cache dans votre smartphone

Home_big_chatbots_agriculture

Les chatbots pour chat robots, robots conversationnels ou assistants virtuels en bon français, facilitent nos interactions numériques. Des déclinaisons professionnelles se développent en agriculture.

Les chatbots, c’est un peu comme la prose et M. Jourdain, nous les utilisons tous sans le savoir : quand vous posez une question sur un site internet, quand vous contactez par mail un service après-vente… La plupart du temps, un chatbot, un robot conversationnel, se cache derrière la réponse que vous recevez. « D’ici à 2025, on estime que 95 % des opérations avec sa banque passeront par un chatbot », explique Xavier L’Hostis, responsable innovation chez Adventiel, société spécialisée dans l’informatique et les solutions numériques pour l’agriculture.

Ils ont été pensés pour faciliter l’interface homme/machine, en s’adaptant à la diversité de nos outils de communication numériques (ordinateur, tablette, smartphone, commande vocale, messagerie classique ou réseaux sociaux). Un chatbot va interagir en langage naturel, par écrit ou par oral. Il ne nécessite pas d’installer une application. L’échange est en bidirectionnel, de l’interlocuteur vers le chatbot et vice-versa. Il est aussi multicanal : on peut communiquer par skype, par Sms, message téléphonique…

Les chatbots utilisent leur intelligence artificielle pour décoder les attentes, comprendre les intentions. « Chaque interaction enrichit le savoir global », explique Xavier L’Hostis. Pour l’utilisateur, converser avec un chatbot est simple. Ça se traduit en langage naturel et l’interlocuteur est toujours disponible. Pour les entreprises, le fait d’obtenir rapidement et simplement une réponse est un gage de performances et de fidélisation de leurs clients.

De nombreuses applications en agriculture

L’utilisation des chatbots se développe aussi en agriculture, secteur où, à la maitrise de la technologie, s’est rajouté le défi des « compétences métier ». Les intérêts semblent nombreux : faciliter les multiples enregistrements, par exemple en déclarant des animaux par un simple message vocal, obtenir des renseignements depuis son smartphone, contacter un service 7 jours sur 7…

Primé par un Innov’Space en 2017, Hubixeo est la première plateforme de chatbots professionnels dédiés à l’agriculture. Elle héberge plusieurs assistants virtuels avec lesquels les agriculteurs communiquent avec différents organismes, comme la coopérative Evolution, les EDE de Bretagne… Son fonctionnement collaboratif en plateforme permet à un chatbot de passer la main à un autre. « Vous pouvez communiquer avec Flore, le chatbot de l’identification, pour déclarer un veau mort-né. La déclaration faite, elle vous proposera de passer le relai à Ben, le chatbot de l’équarrissage », explique Jérôme Germain, chef de projet chez Adventiel.

Pour les agriculteurs, les intérêts sont nombreux : simplification des déclarations, accessibilité en continuité aux services, réception d’alertes (votre dernière livraison d’aliments date du mois dernier, voulez-vous en recommander ?). Passer par un chatbot donne aussi rapidement des informations (sur une adventice, une maladie lors de son tour de plaine...). Ils pourront même devenir de véritables aides au diagnostic.


Notre illustration sur le concept des chatbots sur messenger est issue de Fotolia. Lien direct : https://fr.fotolia.com/id/115660234.

Réagissez à l'article en un clic

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Julien Cécile
Thumb_photo_cj

Passionnée par l'agriculture, ses hommes, ses femmes, ses innovations, je parcoure les campagnes de l'Ouest pour en partager l'actualité.

  • Vous aimerez également
  • Home_adobestock_270358645

    Blé : Le Remplissage de grains, quel impact sur le rendement ?

    Wikiagri et Visio Crop s’associent pour mettre à votre disposition une analyse prospective des rendements céréales en FRANCE pour la prochaine r&ea...

  • Home_adobestock_409324040_preview__1_

    Eleveurs, une "aide de crise" prend en charge jusqu'à 60 % du surcoût la hausse de...

    Une enveloppe de 489 M€ est disponible pour aider les éleveurs à surmonter l’envolée des prix de l’alimentation du bétail observ&...

  • Home_adobestock_280848301

    Découvrez un outil de prévision des rendements blé

    Wikiagri et Visio Crop s’associent pour mettre à votre disposition une analyse prospective des rendements céréales en FRANCE pour la prochaine r&ea...

  • Home_adobestock_454599128

    L’agri-voltaïsme, l'autre stratégie pour produire de l'électricité photovoltaÏque

    L’agrivoltaïsme combine, comme l’agroforesterie, production agricole (élevage, fruits, céréales) et production d’énergie re...

  • Home_ukraine_c_r_ales

    En Ukraine, pas une culture épargnée par le confit qui oppose le pays à la Russie

    L’UAC livre ses prévisions de production de céréales et d’oléagineux de l’été prochain. Le conflit en l’Ukra...

  • Home_rwanda_salon_de_l_agriculture

    Le Rwanda a choisi le Salon de l'agriculture pour promouvoir ses produits agricoles

    Pour la première fois de son histoire, le Rwanda tient un stand au Salon de l'agriculture. Objectif : promouvoir à l'export certains de ses produits (ca...

  • Home_eolienne_panneaux

    Pour rendre l’économie française neutre en carbone en 2050, pourquoi l’agriculture...

    Au cours des trente prochaines années, la production d’électricité française devra augmenter d’au moins 35 %. Une grande partie de cet...

  • Home_pulv_risateur

    Contrôle des pulvérisateurs : où est situé l’organisme agréé proche de votre explo...

    Contrôles puvérisateur: il y a forcément un organisme près ce chez vous. (@Khaligo) La société UTAC a rendu public la liste des o...

  • Home_jcb_-_620_x_260

    JCB se lance dans l’industrialisation d’un moteur à hydrogène innovant et performant

    JCB investit 100 millions de livres sterling dans un projet destiné à produire des moteurs à hydrogène performants. JCB vise la fin 2022 pour ...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit