Salons Experts :

Communiqués de Presse

  • Offre partenaire
  • Travaux-agri-180x440

BOGE BLUEprotect : lutter contre les nuisibles lors du stockage de céréales

Thumb_logo_boge
10Janvier2019

Le nombre de personnes souffrant de la faim augmente à l’échelle planétaire, mais parallèlement, la déperdition lors du transport vers le consommateur est importante. En particulier dans les régions du monde les plus pauvres où les pertes les plus importantes se produisent peu après la récolte. Le spécialiste de l’air comprimé BOGE a mis au point une méthode aussi simple qu’efficace visant à mieux protéger les céréales stockées dans les silos contre les nuisibles. BOGE BLUEprotect extrait l’azote de l’air ambiant. Un moyen qui permet de déplacer l’oxygène contenu dans le silo et prive ainsi les nuisibles et les champignons de leurs moyens de subsistance. Cette méthode ne nécessite aucun agent chimique, elle n’est donc pas néfaste pour les produits alimentaires et se veut respectueuse de l’environnement. Cette solution convient, par exemple, aux produits issus de l’agriculture biologique et aux fournisseurs de brasseries.

Charançons du blé, champignons parasites, souris et rats : une grande partie des céréales stockées dans le monde devient la proie de nuisibles et engendre ainsi des pertes dues « à la respiration ». L’oxygène est essentiellement à l’origine de ces pertes. Sans oxygène, les pertes de stockage sont réduites au minimum. BLUEprotect se base sur ce principe simple : BOGE injecte dans les silos à grains un mélange gazeux d’azote quasi pur avec au maximum 1 % d’oxygène résiduel. L’azote prend la place de l’oxygène et prive ainsi les nuisibles et les champignons dépendants de l’oxygène de leurs moyens de subsistance. Parallèlement, la quantité de pertes dues à la respiration s’amenuise, tout comme le risque de feu couvant.

Pour sa solution BLUEprotect, BOGE utilise l’azote de l’air ambiant. À proximité du silo, un compresseur génère de l’air comprimé. Cet air passe à travers un sécheur et un filtre combiné vers un filtre à membrane qui sépare l’azote (N2) de l’oxygène (O2) avant de le mener dans le silo. En tant que composant principal de notre air respirable, l’azote est toujours disponible en quantité illimitée. Il peut entrer en contact avec des aliments en toute sécurité. Une fois l’opération terminée, l’air ambiant absorbe de nouveau l’azote. BLUEprotect constitue ainsi une méthode de lutte contre les nuisibles efficace pour l’ensemble des secteurs où l’utilisation d’agents chimiques n’est pas autorisée ou souhaitée, par exemple dans l’agriculture biologique ou au sein de la chaîne d’approvisionnement des brasseries. Les malteries doivent notamment s’assurer que l’orge ne délaisse aucun résidu chimique susceptible de pénétrer ultérieurement dans la bière avec le malt au cours du brassage.

Le processus est simple pour les utilisateurs : BOGE dispose l’ensemble des composants de l’installation dans un seul container afin que BLUEprotect puisse être utilisé de manière flexible dans l’espace, sans connaissances préalables particulières et sur différents types de silos. Afin de déterminer préalablement les besoins en azote, BOGE analyse la situation de départ avec le client. La présence d’un silo suffisamment dense est une condition préalable élémentaire. Pour tester la solution BLUEprotect, BOGE met à disposition un container de location à la demande du client, dont l’utilisation expose clairement l’étanchéité du silo après quelques jours seulement.

En savoir plus :

www.boge.com/fr

  • 0Commentaire
Ecrire un commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à cet article, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.
  • Ressources & fichiers
  • Offre partenaire
  • Agrimeteo-180x180