Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5096 MembresCréer un compte

UNE RELATION « CLIENT » À LONG TERME

Home_big_couverture_semaine_19
Quarante ans d’entreprise c’est aussi quarante ans de relations avec les clients et avec les
partenaires ». Pour son anniversaire des « quarante », le 11 mars dernier à Feugères dans la Manche sur le site historique qui continue d’être le siège de l’entreprise, la Sarl EDT Vantomme a résolument voulu mettre à l’honneur les différentes facettes de la réussite entrepreneuriale. La petite entreprise qui avait démarré en 1977 sous la houlette de Jacques Vantomme avec l’achat d’une ensileuse de trois rangs s’est en effet développée depuis sa création et compte désormais treize salariés dont une section de travaux publics indépendante en plus de l’activité agricole. Jacques a raccroché les crampons pour la partie agricole transmise depuis 2012 à sa fille Elodie Dorléans et à Jérôme Sauvegrain, un ancien salarié devenu associé. Malgré la croissance et malgré les transformations successives, la relation avec les agriculteurs a toujours eu l’ambition de s’inscrire dans la durée. Aujourd’hui l’essai est transformé vu le carton plein réalisé lors de leur anniversaire.

Des talents cachés

« La tradition de fêter les « dizaines » a démarré avec mon père et l’entreprise n’a jamais dérogé, souligne Elodie Dorléans. C’est l’occasion de montrer qu’on existe ; qu’on était là hier et qu’on sera là encore demain. Et qu’au-delà des prestations, la qualité de la relation qui s’est créée avec les agriculteurs et avec nos partenaires est quelque chose qui a de la valeur à nos yeux. Nous travaillons beaucoup avec nos clients sur le long terme et c’est une vraie volonté de notre part. Depuis quelques années la société a évolué, mais nous gardons cette culture et nous voulons maintenir le lien. L’ensemble de notre clientèle est située dans un rayon de 25-30 km. Cet anniversaire, c’était aussi pour nous l’occasion de produire quelque chose de commun avec l’ensemble de l’équipe et de découvrir des talents cachés. Nous avions besoin d’une sono. Je ne savais pas que j’avais un salarié qui était DJ à ses heures et qui avait du matériel ».

Viser tout l’écosystème

L’entreprise Vantomme est volontairement généraliste et accompagne ses clients dans un ensemble très large prestations qui englobe une grande partie de l’écosystème de l’exploitation agricole locale. « Nous sommes relativement diversifiés et orientés vers une clientèle quasiment entièrement constituée d’éleveurs laitiers, dans une région bocagère avec des terres de tous types, y compris des terres humides de marais et des terres très séchantes. Mais nous nous adaptons et si l’occasion se présente, nous pouvons proposer des chantiers de A à Z », confirme Jérôme Sauvegrain.

Une ensileuse partagée

Recouvrant 35 % de l’activité, l’ADN de l’ETA reste l’ensilage qui avait constitué le point de démarrage en 1977. La saison des ensilages d’herbe pointe le bout de sa feuille. En la matière c’est encore « dame météo » qui fixe le tempo, plus que les prescriptions techniques des conseillers en élevage difficiles à suivre entre les gouttes. « Depuis deux ans, nous avons trois ensileuses dix rangs et nous avons les pickups adaptés pour les
ensilages d’herbe. Nous partageons l’une des ensileuses, avec une autre ETA dans un département voisin. Elle fait ainsi deux saisons pour le maïs. C’est le système parfait. Si nous le pouvions, nous ne ferions que comme cela », explique Elodie. Mais le rôle d’une ETA c’est aussi d’être toujours prêt à faire feu dans un département pluvieux où les fenêtres météo sont très courtes. Il s’agit aussi de répondre à une clientèle de plus en plus exigeante. Avec la crise notamment les éleveurs veulent récupérer le meilleur de leurs récoltes. « Nous sommes sur la vague et nous devons nous adapter, nous former et aussi forcément évoluer en matière d’équipement matériel, explique Elodie. C’est aussi tout un travail d’organisation et de planification que nous devons rendre le plus performant et le plus adapté que possible aux clients. Nous avons de l’espoir. Crise ou pas, nous savons qu’ils ne peuvent pas tout faire et qu’ils ont aussi besoin de temps pour eux ».
 
Auteur: Alexis Dufumier

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Thumb_avatars_h02

  • Vous aimerez également
  • Home_eta_08_semaine_26_couverture

    SARL - AGB DES PROJETS PLEIN LA TÊTE

    La naissance d’AGB (Arnaud & Guillaume Besnier), au départ c’est l’histoire d’une exploitation agricole familiale de 90 ha à Villers...

  • Home_wiki_45_semaine_25_couverture

    J’ai amélioré mes résultats avec les biostimulants

    Depuis 2017, Damien Vinot, agriculteur en Meurthe-et-Moselle cherche avec succès à déplafonner ses résultats en redynamisant ses sols superficiels...

  • Home_eta_22_semaine_23_couverture

    UNE TRANSMISSION « HORS CADRE » SUR DE BONS RAILS

    Les trois frères Guérin, ont repris en 2018 les parts de la SARL Delisle en 2018 et ses quatre salariés, à Vexin-sur-Epte dans l’Eure. Les b...

  • Home_couverture_eta_07_semaine_22

    UN SECTEUR ÉLARGI POUR AMORTIR LE PARC

    À proximité du littoral, l’entreprise Tual compte sur la diversité des situations de son territoire pour faire des économies d’é...

  • Home_couverture_s19_eta_23

    UNE ETA AUX PORTES DE LA VILLE

    Pour faire face à la baisse du nombre d’agriculteur dans son secteur, l’ETA Chaillou a développé des activités liées à l...

  • Home_couverture_2

    La SARL Lecarpentier dégage de la rentabilité pour ses clients

    Le Cotentin à l’Ouest, le bocage au Sud et la plaine de Caen à l’Est. À Longuessur- Mer sur le littoral des plages du débarquement...

  • Home_1-44

    Expérimentation : Le collectif pour avancer plus vite

    Expérimentation : Le collectif pour avancer plus vite Samuel Honoré mène des essais culturaux en lien avec le Geda de l’Artois. Il est convainc...

  • Home_moissac_musique_vigne_julien_custody

    Insolite, écoutez la musique qui fait pousser les vignes !

    [vidéo avec musique + article] Six vignerons du très réputé vignoble du chasselas de Moissac, dans le Tarn-et-Garonne, tentent de réduire l...

  • Home_bi_re_du_gers_600x300

    Dans le Gers, il cultive du houblon et produit de la bière

    Depuis près de deux ans un jeune viticulteur du Gers cultive de l’orge mais aussi du houblon. Car il a lancé sa production de bière 100% paysanne. ...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit