Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4433 MembresCréer un compte
Réservé aux membres

Syngenta prévoit de sortir un nouveau blé hybride en 2021

Home_big_cover_blank_wikiagri

Le fabricant suisse de semences et phytos Syngenta, récemment racheté par le Chinois ChemChina, prévoit de sortir une semence hybride de blé en 2021.

Cet article est réservé aux membre du site Wikiagri

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement et sans obligation sur Wikiagri.fr

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_aj

Journaliste professionnel depuis 1987. Collaborations multiples et variées dans la presse agricole. J'ai été rédacteur en chef de JA Mag (mensuel du syndicat...

  • Vous aimerez également
  • Home_manager_une_entreprise_agricole_durable

    RSEA ou comment manager une entreprise agricole durable

    En agriculture, la RSE (responsabilité sociale des entreprises) devient la RSEA (responsabilité sociale des entreprises agricoles). Dans son ouvrage i...

  • Home_cover_blank_wikiagri

    Au port de Metz, Soufflet investit 9 millions d'euros dans un nouveau silo à grains

    Le groupe Soufflet lance la construction d’un silo de 40 000 tonnes à Metz, premier port fluvial céréalier de France, a-t-il annoncé le 24 j...

  • Home_cover_blank_wikiagri

    Les dossiers avec la Roumanie pour présider le Conseil de l'Union européenne

    Après l’Autriche, c’est au tour de la Roumanie d’assurer, depuis le 1er janvier, la présidence semestrielle du Conseil de l’Union europ&...

  • Home_cover_blank_wikiagri

    Dans un champ de l'Illinois, à la recherche de biotechnologies végétales super productives

    Depuis des années, les chercheurs de l'Institut de biologie génomique de l'Université de l'Illinois explorent la modification gén&eacu...

  • Home_cover_blank_wikiagri

    Selon une étude, les rendements céréaliers et de la vigne stagnent dans l'Hexagone

    Dans une note parue le 20 décembre, le Centre d’études et de prospective (CEP) du ministère de l’Agriculture relève une stagnation des...

  • Home_cover_blank_wikiagri

    Les prochaines récoltes du Brésil attendues à un niveau record

    La récolte brésilienne de céréales, oléagineux et coton devrait atteindre 238,4 millions de tonnes (Mt) en 2018-19, en hausse de 4,6 % par ...

  • Home_cover_blank_wikiagri

    Pommes de terre de conservation, une production française 2018 en baisse de 10 pour 100

    La production française de pommes de terre de conservation s’élève à 5 850 kilotonnes cette année, contre 6 474 kt en ...

  • Home_cover_blank_wikiagri

    Les semis de colza et de blé dur fortement réduits

    Les semis d’hiver montrent une baisse marquée de la sole de colza et de blé dur, partiellement compensée par le blé tendre et l’orge e...

  • 1Commentaire
  • #1

    Le contrôle total de l’alimentation par une seule entreprise mondiale ?

    Source de diversité ou machine à gagner de l’argent ? Les jardins de sélection du monde entier ont en fait pour but de créer en permanence une nouvelle diversité et de mettre à disposition de l’agriculture de nouvelles variétés adaptées. Toute sélection uniquement motivée par de purs motifs économiques réduira nécessairement la diversité et orientera la semence vers les canaux de commercialisation rentables pour que les finances fonctionnent. La concentration mondiale et la monopolisation des semences en est la conséquence. Au bout de cette évolution, on trouve le contrôle total de l’alimentation par une seule entreprise mondiale. Pour une saine évolution, il est nécessaire de libérer économiquement la sélection qui est d’intérêt général. Son financement doit être organisé d’urgence. Le prélèvement d’un millième du prix sur toute plante cultivée pourrait fournir les moyens nécessaires de manière simple, rapide et sans douleur. N’est-ce pas une innovation sociale que de mobiliser ses administrés autour des pollinisateurs et des variétés libres de droits ? Repositionner la beauté exacerbée de l’abondance naturelle, plutôt que l’économie de marché, au centre des relations nous mettrait dans une dynamique nouvelle !

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit