Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4667 MembresCréer un compte

Participez au sondage wikiagri.fr en 5 petites minutes et anonymat garanti !

A l’approche des 10 ans de wikiagri.fr, votre avis est plus important que jamais. Notre volonté de vous proposer, chaque jour, une information de qualité, qui réponde à vos besoins est au centre de nos préoccupations.
En participant à ce sondage, vous aiderez wikiagri.fr à vous correspondre encore un peu plus.



Nous vous remercions d’avance pour votre participation.
L’équipe Wikiagri.fr

> Je participe au sondage

Sur Stockly, hangar vide cherche caravane et camping-car cherche bâtiment à louer

Home_big_stockly

Des agriculteurs souhaitent louer une partie de leurs bâtiments et de leurs hangars inoccupés. Tandis que des propriétaires de caravanes, de bateaux ou encore de camping-cars cherchent des emplacements pour mettre leurs biens à l’abri. La plateforme stockly.fr met les uns et les autres en relation en leur offrant des prestations de services appropriées.

Amortissements, taxes foncières, vétusté : des hangars et des bâtiments inutilisés coûtent chers à leurs propriétaires et ne rapportent rien. Prenons l'exemple d'un céréalier dans le Loiret qui a décidé de lancer une activité de gardiennage en louant la partie inoccupée des 1 400 mètres carrés de son hangar durant les mois d’automne et d’hiver à des propriétaires de caravanes et de camping-cars.

A côté de son foin, du bois de chauffage et de ses véhicules personnels, il a aménagé sur les 650 mètres carrés libérés, 10 emplacements pour l’hivernage de caravanes. Ils sont loués à l’année 300 € TTC chacun. Pour les détenteurs de camping-cars, le loyer proposé est de 400 € TTC car les véhicules occupent plus de place.

Pour louer son hangar, l’agriculteur doit avoir une responsabilité civile dépositaire. Il règlera sa taxe foncière mais la taxe d’habitation est à la charge du locataire.

Les loyers perçus aident notre céréalier à amortir ses bâtiments et à régler une partie de ses échéances de prêt en cours. Si le bâtiment est amorti, les loyers seront portés au compte de résultat de son exploitation et accroîtront directement le revenu de l’agriculteur. Mais si le bâtiment fait partie de son patrimoine privé, le revenu est assimilé à un revenu foncier. Même cas de figure lorsque ce dernier sera retraité.

Pour dénicher les propriétaires de caravanes, l’agriculteur a évidemment passé des annonces et il a démarché des propriétaires de campings situés à proximité de son exploitation pour faire connaître son offre de services.

Mais certaines places n’ont pas trouvé preneur. Aussi, l’agriculteur s’est inscrit sur le site https://stockly.fr. Il met en relation des agriculteurs et des retraités agricoles propriétaires de bâtiments et de hangars comme lui avec des détenteurs de caravanes, de campings car, de remorques mais aussi de poids lourds ou de motos. Ils se sont tous inscrits sur la plateforme Stockly car ils cherchent des places pour mettre leur bien à l’abri. Mais la société aura auparavant étudié le profil des candidats à la location pour s’assurer qu’ils sont crédibles et sérieux.

A ce jour, 150 agriculteurs ont déjà référencé leurs bâtiments sur Stockly et 75 000 mètres carrés sont disponibles à la location.

Le prix des prestations proposées inclut le montant du loyer, les frais de gestion, la conclusion et la signature du contrat de location. Le loyer comprend aussi la couverture assurancielle complémentaire à l’assurance de base du propriétaire, négociée par Stockly auprès de Pacifica, et bien sûr, le paiement sécurisé. Les contrats de location sont d’une durée de 6 mois ou de un an renouvelable.

De son côté, l’agriculteur pourra proposer des prestations complémentaires comme par exemple la sécurisation de son hangar en l’entourant d’une clôture et en le fermant par une porte. S’il le souhaite, il équipera aussi son hangar de caméras et il mettra à la disposition des locataires un point d’eau et des branchements électriques pour recharger les batteries.  

Afin d’étoffer son réseau, Joris Baco, dirigeant de la société Stockly démarche en permanence les propriétaires des campings situés en bordure de mer et en montagne afin de faire connaître ses services auprès des détenteurs de caravanes, de camping-cars ou de bateaux sur leur lieu de villégiature.

Si les propriétaires de caravanes reviennent tous les étés au même endroit passer leurs vacances, l’idée défendue est d’inciter les détenteurs de caravanes, par exemple, à confier leur bien à un agriculteur situé à proximité jusqu’à l’été suivant. Actuellement, il y a plus demandes que d’offres d’emplacements disponibles.

Des partenariats sont également passés entre Stockly et des associations comme par exemple la FFACCC, la fédération française des associations et des clubs de camping-cars, pour louer des emplacements.

Parallèlement, Joris Baco entreprend des démarches similaires auprès d’agriculteurs pour mettre en location leurs bâtiments. Surtout ceux dont l’exploitation est située à proximité des aires de vacances.

A la Rochelle par exemple, Joris Baco recherche des agriculteurs ou des propriétaires de bâtiment situés à moins de 20 minutes en voiture du centre ville. La location d’un camping-car à l’année peut atteindre 1000 € par an. Dix clients inscrits sur Stockly attendent une proposition de location.

Dans les régions densément peuplées (Ile de France, Nord, Pas-de-Calais par exemple), d’anciennes fermes phagocytées par l’extension des villes transforment déjà leurs bâtiments en studios et en garages. En passant une annonce sur Stockly, les agriculteurs se donnent plus d’opportunités pour trouver des candidats à la location. L’annonce passée est gratuite et sans engagements.

La prestation facturée par Stockly auprès du locataire inclut la commission de 17 % qui est à sa charge. Autrement dit, les places louées par l'agriculteur pris en exemple plus haut 300 € seront facturées 351 € TTC par an au locataire d'une caravane qui souscrit un contrat via la plateforme de Joris Baco. Une place pour camping-car louée 400 € TTC est facturée par Stockly.fr 468 € TTC.

Sur ses 650 mètres carrés, notre agriculteur escompte un chiffre d’affaires de 3 500 € par an et cinq heures de travail supplémentaire par mois.

A l’avenir, Joris Baco envisage des contrats de location comprenant l’entretien des biens confiés (lavage, recharge des batteries et pourquoi pas la livraison des véhicules sur les lieux de vacances). Les emplacements seront ainsi loués plus chers.
 

En savoir plus : https://stockly.fr

Ci-dessous, image tirée du site internet de Stockly.

Ci-dessous, Joris Baco.

Réagissez à l'article en un clic

  • 1
  • 0
  • 4
  • 1
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_ruches_abeilles_fleurs

    Le miel, fer de lance de la reconquête de l'opinion publique des céréaliers

    Comment peut-on mieux démontrer que les pratiques agricoles sont, en France, parmi les plus contrôlées au monde qu'en élevant des abeilles au b...

  • Home_l__levage_en_vrai_pr_sentation

    "L'élevage en vrai", ou comment connaître le quotidien d'un élevage allaitant

    Pierre Olivier est éleveur bovin et ovin dans l'Allier. Passionné, il partage la vie qu'il mène avec ses charolaises sur une chaine Youtube, &quo...

  • Home_cultivonsnoustv_edouard_bergeon

    CultivonsNous.tv, le Netflix de l'agriculture et de l'alimentation

    Edouard Bergeon, le réalisateur du film de cinéma Au Nom de la terre qui a fait deux millions d'entrées l'automne dernier, lance CultivonsNous.tv...

  • Home_commerce_mondial_agroalimentaire

    En 2019, la France a réalisé un quart de l'excédent commercial de l'Union européenne

    Les vingt-huit pays de l’Union européenne ont exporté 151 milliards d’euros de produits agricoles et agroalimentaires l’an passé, soit ...

  • Home_msa_coronavirus

    Coronavirus, les conseils de la MSA

    La MSA publie une série de fiches de consignes sanitaires pour les entreprises et leurs salariés. Neuf d’entre elles portent sur les consignes spéc...

  • Home_produits_locaux_bzh

    Produits-locaux.bzh, la plateforme de produits locaux de la région Bretagne

    Comme d’autres régions de France en cette trouble période de pandémie de Covid-19, la région Bretagne vient de monter une plateforme d&rsquo...

  • Home_post_brexit

    Au Royaume-Uni, la fin des paiements directs est programmée

    La future politique agricole britannique de l'après-Brexit sera "très verte". Les paiements directs disparaîtront après une pé...

  • Home_prot_lis

    Avec Protélis, les coopératives se lancent dans l'épargne de précaution

    Les coopératives agricoles complètent leur gamme de services en mettant à disposition de ses adhérents Protélis (www.protelis.fr), un outil...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit