Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4667 MembresCréer un compte

Participez au sondage wikiagri.fr en 5 petites minutes et anonymat garanti !

A l’approche des 10 ans de wikiagri.fr, votre avis est plus important que jamais. Notre volonté de vous proposer, chaque jour, une information de qualité, qui réponde à vos besoins est au centre de nos préoccupations.
En participant à ce sondage, vous aiderez wikiagri.fr à vous correspondre encore un peu plus.



Nous vous remercions d’avance pour votre participation.
L’équipe Wikiagri.fr

> Je participe au sondage

Septième édition du salon Tech&Bio, bio mais pas que

Home_big_salon_tech_bio

Fer de lance de la transition agro-écologique de l’agriculture française, la septième édition du salon Tech&bio, les 18 et 19 septembre prochains dans la Drôme, s'adresse avant tout aux agriculteurs en réflexion sur leurs pratiques agricoles pour les rendre plus écologiques. Le salon leur propose de découvrir le meilleur des techniques agricoles bio et des alternatives transposables sur leurs exploitations. 20 000 visiteurs sont attendus.

L’essor de l’agriculture bio et agro-écologique ne peut se concevoir sans innovations. Mais dans le même temps, la transition écologique des pratiques agricoles rend de plus en tenue la frontière qui sépare l’agriculture conventionnelle de l’agriculture biologique certifiée.

Du reste, les 400 conseilleurs agricoles des Chambres d’agriculture "spécialisés en bio" sont en fait polyvalents. Ils interviennent aussi bien auprès d’agriculteurs bio que conventionnels.

Certaines pratiques agricoles et certains conseils réservés aux premiers sont en fait tout à fait transposables dans les exploitations des seconds. Par ailleurs, les  agriculteurs sont de plus en plus nombreux à conduire simultanément leur exploitation en bio sur une partie de leurs parcelles et en conventionnel sur l’autre partie.

C’est pourquoi le salon Tech&bio tenu à Bourg-lès-Valence dans la Drôme, les 18 et 19 septembre prochains, n’est pas seulement le salon de l’agriculture biologique organisé par le réseau des Chambres d’Agriculture mais aussi celui des techniques agricoles innovantes pour tous les systèmes de production.

Le salon attire du reste un public très large ; la preuve en est que l’attrait pour ces technologies alternatives est de plus en plus important.

Les agriculteurs qui se rendent dans ce salon bisannuel sont à 60 % des agriculteurs conventionnels. Ils cherchent des solutions aux problèmes rencontrés sur leur exploitation pour s’inscrire dans la transition agro-écologique à laquelle ils savent ne pas pouvoir y échapper.

La préparation de la 7e édition de Tech&Bio a mobilisé 150 ingénieurs des Chambres d’agriculture spécialisés dans l’agriculture biologique et l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA).

Etendu sur 15 hectares, le salon couvre tous sujets portant sur la filière bio. Les agriculteurs qui s’y rendront devront repartir avec des réponses à leurs questions.

Le nombre croissants d’exposants étrangers et les personnalités invitées pour visiter le salon témoignent la notoriété internationale acquise par Tech&Bio édition après édition organisée tous les deux ans la Drôme, département pilote en matière de conversion à l’agriculture biologique.

« Osez la bio » sera du reste l’espace réservé pour répondre à toutes les questions que se posent les agriculteurs qui projettent de se convertir en bio.

Des expositions dans les stands des exposants seront organisées et des démonstrations de matériels sur les parcelles d’essai sont programmées.

Un job dating aidera les agriculteurs déjà installés à recruter des salariés de plus en plus difficiles à trouver.

Des conférences porteront sur la structuration de filières bio affichant un bilan carbone positif. Les agriculteurs doivent en effet pouvoir vendre leurs produits à des prix rémunérateurs.

Or l’agriculture bio française n’a pas les moyens, à ce jour, de répondre à la demande des consommateurs. Aussi, les supermarchés ont massivement recours aux importations de produits en provenance de pays tiers en faisant appel à des moyens de transport polluants, émetteurs de gaz à effet de serre.
 

En savoir plus : https://www.tech-n-bio.com/fr (site internet de Tech&Bio).
 

Notre illustration ci-dessous est issue du site internet de Tech&Bio.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_ruches_abeilles_fleurs

    Le miel, fer de lance de la reconquête de l'opinion publique des céréaliers

    Comment peut-on mieux démontrer que les pratiques agricoles sont, en France, parmi les plus contrôlées au monde qu'en élevant des abeilles au b...

  • Home_l__levage_en_vrai_pr_sentation

    "L'élevage en vrai", ou comment connaître le quotidien d'un élevage allaitant

    Pierre Olivier est éleveur bovin et ovin dans l'Allier. Passionné, il partage la vie qu'il mène avec ses charolaises sur une chaine Youtube, &quo...

  • Home_cultivonsnoustv_edouard_bergeon

    CultivonsNous.tv, le Netflix de l'agriculture et de l'alimentation

    Edouard Bergeon, le réalisateur du film de cinéma Au Nom de la terre qui a fait deux millions d'entrées l'automne dernier, lance CultivonsNous.tv...

  • Home_commerce_mondial_agroalimentaire

    En 2019, la France a réalisé un quart de l'excédent commercial de l'Union européenne

    Les vingt-huit pays de l’Union européenne ont exporté 151 milliards d’euros de produits agricoles et agroalimentaires l’an passé, soit ...

  • Home_msa_coronavirus

    Coronavirus, les conseils de la MSA

    La MSA publie une série de fiches de consignes sanitaires pour les entreprises et leurs salariés. Neuf d’entre elles portent sur les consignes spéc...

  • Home_produits_locaux_bzh

    Produits-locaux.bzh, la plateforme de produits locaux de la région Bretagne

    Comme d’autres régions de France en cette trouble période de pandémie de Covid-19, la région Bretagne vient de monter une plateforme d&rsquo...

  • Home_post_brexit

    Au Royaume-Uni, la fin des paiements directs est programmée

    La future politique agricole britannique de l'après-Brexit sera "très verte". Les paiements directs disparaîtront après une pé...

  • Home_prot_lis

    Avec Protélis, les coopératives se lancent dans l'épargne de précaution

    Les coopératives agricoles complètent leur gamme de services en mettant à disposition de ses adhérents Protélis (www.protelis.fr), un outil...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit