Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5096 MembresCréer un compte

SARL - AGB DES PROJETS PLEIN LA TÊTE

Home_big_eta_08_semaine_26_couverture
La naissance d’AGB (Arnaud & Guillaume Besnier), au départ c’est l’histoire d’une exploitation agricole familiale de 90 ha à Villers-sur-Mer qui était trop petite pour installer à temps plein les deux jeunes frères titulaires d’un bac professionnel agricole décroché en 1996 pour Arnaud et en 1998 pour son cadet Guillaume. C’est de cette urgence d’entreprendre pour développer
l’activité et sur le socle d’une petite activité de travaux agricoles déjà mise en place par leur père, que l’entreprise « Arnaud et Guillaume Besnier » (AGB) a ainsi pu voir le jour en 2000. 17 ans plus tard, AGB compte aujourd’hui 19 salariés, en plus des deux frères et de leur père Jean-Claude qui continue d’être actif sur une partie de l’entreprise.
 
Des marchés toute l’année
En parallèle de quelques travaux agricoles de bottelage, les premiers développements ont d’abord consisté à développer une production de gazon sportif en lien direct avec l’exploitation agricole familiale. Puis en 2008 un tournant majeur s’annonce pour l’entreprise. « Nous avons eu l’opportunité avec la collectivité « Coeur de côte fleurie », de nous lancer dans le compostage des algues ramassées sur les plages en association avec du fumier », retrace Arnaud. Un premier salarié est alors embauché. L’activité de compostage prend alors de l’ampleur en 2011 avec l’achat d’équipement pour le compostage de déchets verts et en 2013 l’entreprise s’engage dans l’exploitation des plaquettes forestières.
 
19 créations de poste en 9 ans
De 2008 à 2017, l’entreprise a gagné 19 personnes. « Notre premier salarié est toujours dans l’entreprise » se félicite Arnaud Besnier. « Aujourd’hui, la main d’oeuvre et tous les aspects liés à l’humain dans l’entreprise sont devenus ce qu’il y a de plus compliqué à gérer. Chaque nouveau développement, passe par de l’embauche. Il n’est pas toujours facile de trouver la bonne personne, mais une fois qu’on l’a trouvée, en général elle reste chez nous ».
 
Gagner la confiance des clients
C’est Arnaud qui est responsable de toute la partie commerciale, à la fois par goût et pour des raisons d’efficacité. « J’ai le pouvoir de décision donc c’est plus facile pour moi. Lorsque j’ai rendez-vous avec un client, je peux lui faire un devis directement. J’ai été à l’origine de l’entreprise donc je connais parfaitement tous les tenants et tous les aboutissants. Mon travail sur la partie commerciale est aussi de prouver aux clients qu’ils ont intérêt à nous donner de la liberté dans l’organisation des travaux ; que nous ne travaillons jamais aussi bien que lorsque le client nous accorde sa confiance sur ce point. Je ne vends pas uniquement une prestation, mais aussi une qualité de travail, un sérieux et du professionnalisme et j’assume d’être parfois plus cher que la concurrence ».
 
Un équilibre d’entreprise
Arnaud confie avoir trouvé son équilibre de vie en tant qu’entrepreneur : « Je crois que je ne me serai jamais autant épanoui si j’étais resté purement agriculteur. Dans mon métier, je rencontre toujours de nouvelles choses, je travaille comme partenaire pour des gens souvent passionnés par ce qu’ils font. J’ai encore des projets plein la tête ». À ce compte-là, chaque matin est une nouvelle remise en question. « Nous sommes engagés dans des
investissements très importants en matériel et pour l’activité plaquette notamment nos besoins en fonds de roulement sont très forts ». Un poids des responsabilité qui n’empêche pas Arnaud de continuer à toujours avancer. En ce moment-même il retourne sur les
bancs de l’école 20 h par semaine en cours du soir et le samedi pour faire valider une Attestation de capacité au transport de marchandises. « C’est très enrichissant ça apporte encore une nouvelle ouverture et puis à la clé, je pourrai réaliser du transport pour le compte de tiers, ce qui me permettra d’assurer la continuité de certains travaux », détaille l’entrepreneur.
 
Texte et photos: Alexis Dufumier

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_wiki_45_semaine_25_couverture

    J’ai amélioré mes résultats avec les biostimulants

    Depuis 2017, Damien Vinot, agriculteur en Meurthe-et-Moselle cherche avec succès à déplafonner ses résultats en redynamisant ses sols superficiels...

  • Home_eta_22_semaine_23_couverture

    UNE TRANSMISSION « HORS CADRE » SUR DE BONS RAILS

    Les trois frères Guérin, ont repris en 2018 les parts de la SARL Delisle en 2018 et ses quatre salariés, à Vexin-sur-Epte dans l’Eure. Les b...

  • Home_couverture_eta_07_semaine_22

    UN SECTEUR ÉLARGI POUR AMORTIR LE PARC

    À proximité du littoral, l’entreprise Tual compte sur la diversité des situations de son territoire pour faire des économies d’é...

  • Home_couverture_semaine_19

    UNE RELATION « CLIENT » À LONG TERME

    Quarante ans d’entreprise c’est aussi quarante ans de relations avec les clients et avec les partenaires ». Pour son anniversaire des « quarante &...

  • Home_couverture_s19_eta_23

    UNE ETA AUX PORTES DE LA VILLE

    Pour faire face à la baisse du nombre d’agriculteur dans son secteur, l’ETA Chaillou a développé des activités liées à l...

  • Home_couverture_2

    La SARL Lecarpentier dégage de la rentabilité pour ses clients

    Le Cotentin à l’Ouest, le bocage au Sud et la plaine de Caen à l’Est. À Longuessur- Mer sur le littoral des plages du débarquement...

  • Home_1-44

    Expérimentation : Le collectif pour avancer plus vite

    Expérimentation : Le collectif pour avancer plus vite Samuel Honoré mène des essais culturaux en lien avec le Geda de l’Artois. Il est convainc...

  • Home_moissac_musique_vigne_julien_custody

    Insolite, écoutez la musique qui fait pousser les vignes !

    [vidéo avec musique + article] Six vignerons du très réputé vignoble du chasselas de Moissac, dans le Tarn-et-Garonne, tentent de réduire l...

  • Home_bi_re_du_gers_600x300

    Dans le Gers, il cultive du houblon et produit de la bière

    Depuis près de deux ans un jeune viticulteur du Gers cultive de l’orge mais aussi du houblon. Car il a lancé sa production de bière 100% paysanne. ...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit