Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4281 MembresCréer un compte

Porc bio, Bio Direct segmente son offre

Home_big_porc

Pour reprendre un temps d’avance sur le marché du porc bio français où la croissance de la production fait craindre une surproduction à moyen terme, le leader Bio Direct différencie son offre.

Le premier groupement français basé dans l’Ouest (100 éleveurs, 44 000 porcs produits cette année) a annoncé, lors de ses dix ans le mardi 5 février, le lancement de deux productions nouvelles. Du porc bio mâle entier et du porc bio santé, c’est-à-dire nourri avec un aliment spécifique.

Aux yeux des responsables de Bio Direct, il s’agit de répondre aux demandes sociétales du marché qui s’expriment en bio, même si le cahier des charges du groupement est déjà plus restrictif que le socle de base AB européen. Propriétaire de deux sociétés de salaisons en Bretagne où il transforme 40 % de sa production qu’il fait abattre chez Charal depuis l’an passé, Bio Direct écoule ses produits uniquement dans des magasins spécialisés et en particulier Biocoop, le partenaire de ses débuts. Le groupement poursuit aussi un autre objectif avec cette opération de segmentation : « Rester leader du marché et continuer à le pousser vers le haut », explique son président, l’éleveur de la Sarthe Antoine Foret.

Le temps de l'offre insuffisante révolu

Car sur un marché où les importations ont toujours comblé le manque de production pour satisfaire la demande en France, l’offre fait des bonds.

Selon Forebio, la fédération nationale des organisations économiques du bio, la production française a gagné 30 % en 2018 et devrait continuer sur le même rythme en 2019. En 2017, elle n’avait progressé que de 5-6 % à 10 000 truies et 115 000 porcins abattus. Pour sa part, Bio Direct prévoit de passer à 120 éleveurs pour une production de 60 000 porcs environ en 2020.


Photo Adobe, lien direct : https://stock.adobe.com/fr/images/pig-cute-newborn-standing-on-a-grass-lawn-concept-of-biological-animal-health-friendship-love-of-nature-vegan-and-vegetarian-style-respect-for-nature/145557487.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 2
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jourdain Franck
Thumb_avatars_h01

  • Vous aimerez également
  • Home__levage_porcs_chine__archives_

    200 millions de porcs abattus en Chine à cause de la peste porcine, la planète incapable de compenser

    L’épidémie de la peste porcine fait des ravages dans l’Empire du milieu. Les pertes portent sur plusieurs dizaines de millions d’animaux et de...

  • Home_vaches_laiti_res

    Filière laitière cherche jeunes éleveurs désespérément

    Les clignotants au vert. L’année 2019 démarre dans un contexte d’offre et de demande plus équilibré, selon Coop de France métie...

  • Home_vaches_lait_montagne

    Le lait de montagne doit affirmer son authenticité et sa naturalité

    La production française de lait de montagne résiste. Elle est portée par des systèmes de production de plus en plus singuliers, bien moins sous l&...

  • Home_fromages

    La restauration hors domicile et les industries agroalimentaires boudent le lait made in France

    La restauration hors domicile et les industries agroalimentaires représentent 55 % de la consommation nationale, mais ils n’absorbent que 16 % de la production f...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • 5 numéro papiers par an
  • Des réductions de nos partenaires
  • Des réductions aux rencontres Wikiagri
  • Du contenu exclusif
5,94€ / mois11,88€ / mois
S'abonner à Wikiagri pro