Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4983 MembresCréer un compte

Organisation du chantier de récolte : chaîne de matériel

Home_big_img127

Le moment de la fauche (voir article récolte) met à terre un potentiel de rendement et de qualité. Mais c’est ensuite, tout le long de la chaîne des opérations sur l’herbe que ce potentiel se concrétise en un capital fourrager avec plus ou moins de pertes en quantité et en qualité.

© D.A.
La performance de la chaîne verte est ce qui permet de transformer le potentiel de l’herbe en capital pour l’élevage.

Une bonne chaîne de récolte de l’herbe doit permettre d’engranger un fourrage de qualité, avec peu de pertes, à moindre coût et avec de bonnes aptitudes pour la conservation. Pour y parvenir, Arvalis Institut du végétal donne trois commandements pour une chaîne de récolte cohérente : ne pas rouler sur le fourrage, ne pas casser les feuilles, et assurer un séchage rapide.

Viser 48 h de préfanage pour l’ensilage

Le préfanage est la période durant laquelle le fourrage fauché est séché à l’air et au soleil. Il vise à accroître le taux de matière sèche à 30-35 % pour un ensilage d’herbe, 40 % pour un ensilage de légumineuses, 45 à 65 % pour un séchage en grange (voir article) 50 à 60 % pour un enrubanné et 85 % pour du foin. Il est conseillé de raccourcir au maximum cette période. En effet, une fois l’herbe fauchée, la protéolyse démarre et fait perdre de précieux point de MAT (matière azotée totale). Par ailleurs au cours de la nuit, les pertes en énergie sont également importantes du fait de la respiration des plantes qui consomme des sucres. Multiplié par le nombre d’hectares, les pertes au préfanage peuvent peser très lourd sur le capital qui sera engrangé. Le calcul de ces pertes incite d’ailleurs de nombreux producteurs aujourd’hui à se donner les moyens d’un préfanage rapide de leurs récoltes. S’agissant d’un ensilage, l’objectif atteignable est de viser un préfanage de 48 h maximum, sachant qu’il est techniquement difficile de descendre à 30 % de matière sèche en 24 h. Le délai pour un enrubannage est de 2 à 4 jours et de 3 à 6 jours pour du foin (source Arvalis).

Coupe à plat

Afin de parvenir à réduire la durée du préfanage, il est conseillé de faucher à une hauteur de 7cm minimum pour assurer une bonne aération de l’herbe coupée. L’herbe n’en sera que meilleure et la repousse facilitée. La fauche à plat est le dispositif privilégié qui permet d’exploiter un maximum de surface de séchage au sol et donc d’accélérer encore le préfanage. Les machines spécialisées sont rares, mais le réglage des machines classiques permet bien souvent de le faire en élargissant au maximum la surface occupée par l’herbe coupée. Des combinés de fauche permettent de travailler sur un front d’attaque important tout en dégageant le passage des roues du tracteur avec une surface de contact de l’herbe fauchée intéressante et supérieure au seuil préconisé de 70 % minimum. Des essais comparatifs de plusieurs années (Arvalis et le réseau Cuma Ouest) ont montré qu’une fauche à plat effectuée au groupe de fauche permet de gagner plus de dix points de matière sèche par rapport à une fauche en andain. Dans le cas d’une prairie contenant des légumineuses ou pour un fourrage destiné à l’ensilage il est conseillé d’ouvrir les conditionneurs au maximum lorsque la machine de fauche en est équipée. L’usage du conditionneur est surtout privilégié pour accélérer le séchage du foin de graminées et de l’enrubannage.

© Adobe
Un combiné de fauche permet de dégager le passage des roues du tracteur et de profiter d’une surface de séchage importante

Andainer avant de récolter

Après la fauche à plat, il faudra néanmoins andainer pour permettre au pick-up de la machine de récolte (ensileuse, autochargeuse, big baller …) de faire son travail. Différents types d’outils d’andainage existent. L’enjeu ici est de préserver un maximum le feuillage et d’éviter les pertes en évitant d’amener de la terre ou des cailloux dans le fourrage. Pour préserver le feuillage il est conseillé d’intervenir tôt le matin et d’abord dans les parcelles de légumineuses les plus sensibles. Une fois l’andain créé, celui-ci devrait être exporté rapidement pour préserver toutes les valeurs de l’herbe. Une largeur d’andainage importante permettra de valoriser des coupes peu productives tout en assurant un andain de taille suffisante pour un meilleur débit de chantier de la machine de récolte.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : redaction wikiagri
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_capture_d_e_cran_2021-04-07_a__12.42.28

    Premier achat de blé de l'Egypte pour la nouvelle récolte

    Mercredi 7 avril, le GASC qui effectue les achats de céréales pour le compte de l'état égyptien a rendu public le résultat de son appel...

  • Home_capture_d_e_cran_2021-03-04_a__12.00.04

    Un banc de pulvérisation pour mesurer l’impact

    Un matériel pédagogique unique, de pulvérisation mobile a été mis au point afin de reproduire les différentes étapes de l&rsq...

  • Home_capture_d_e_cran_2021-03-04_a__11.53.53

    Fongicides T1& T2 : comment sécuriser l’efficacité et réduire les doses

    Les traitements fongicides sur céréales à paille, T1 et T2 méritent souvent d’être adjuvantés. Les adjuvants de nouvelle g&eacu...

  • Home_img66

    Cultivez la diversité

    Comme dit le dicton, ne mettons pas tous nos œufs dans le même panier. C’est aussi vrai pour les prairies où les implantations multi-espèces f...

  • Home_img139

    Du foin à haute valeur par le séchage en grange

      Crédit photo illustration de l'article : Segrafo. Le séchage en grange permet de produire du foin de valeur alimentaire proche d’...

  • Home_img133

    Décomposer les coûts de la récolte de l’herbe

    Les fourrages représentent environ 20 % du coût total de l’élevage des herbivores. La maîtrise de ces coûts au moment critique de la r&e...

  • Home_img119

    Déterminer sa date de récolte optimale

    La période de récolte de l’herbe est un compromis à trouver entre qualité du fourrage, quantité, conditions météorologi...

  • Home_img110

    Rénover sa prairie

    Une prairie qui n’assure plus correctement les fonctions attendues notamment en termes de qualité et de quantité de production mérite parfois d&rsq...

  • Home_img95

    Réussir l’implantation de ses prairies

    Le démarrage des prairies est une étape clé qui va déterminer une grande partie du potentiel de production et donc la rentabilité pour les ...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit