Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4228 MembresCréer un compte

Mondialisation, lune de miel frelatée en Chine

Home_big_pollinisation___la_main_en_chine

La production chinoise de miel a augmenté de 130 % en 25 ans. Estimée à 466.000 tonnes, elle représente 28 % de l’offre mondiale. Mais cette expansion est, à plusieurs égards, suspicieuse. 

Alors que les ruches d’Europe occidentale et américaines sont victimes du syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles, la Chine vit une lune de miel. Sa production ne cesse de croître.

En 2013, elle a atteint 466 000 tonnes (derniers chiffres connus), soit une progression de 130 % par rapport 1990. Elle était alors de 200 000 tonnes.

« Un décollage qui inquiète les apiculteurs européens », écrit Béatrice Matthieu, rédactrice en chef à l’Expansion et coauteur de l’édition 2016 du Cyclope, les marchés mondiaux dirigé par Philippe Chalmin. « Difficile en effet d’expliquer cet accroissement de la production alors que l’usage intensif des pesticides, la pollution et les épidémies à répétition des loques, ont ravagé les colonies. »

Dans la région du Sichuan, haut lieu de production de pommes, la pollinisation est désormais faite à la main puisque les abeilles ont disparu, ajoute l’auteur (voir vidéo en fin d'article).

La géographie de la production de miel dans le monde a été profondément modifiée en une dizaine d’années. Elle se concentre dans un nombre restreint de pays producteurs où les récoltes progressent chaque année. Au top 5 figurent évidement la Chine puis, loin derrière, la Turquie (100 000 t), l’Argentine, l’Ukraine et la Russie. En Europe, ces deux pays produisaient chacun, environ 70 000 t de miel contre 30 000 t en Espagne et 12 000 t en France la même année. (Source FAO -2013, dernière année connue)

Une production erratique en Europe occidentale et en Amérique du Nord

En Chine, la hausse récente de la production de miel coïncide avec l'augmentation massive de la demande mondiale (+ 700 000 tonnes, soit une hausse 44 % en 25 ans - source FAO) et avec l’effondrement de la collecte de miel en Amérique du nord et en Europe occidentale.

Mais, la forte hausse de la production chinoise de miel vise d’abord à assurer l’approvisionnement du marché intérieur. Le secteur agroalimentaire et l’apithérapie ont dopé l’activité apicole.

Dans les pays particulièrement touchés par les pertes de colonies (jusqu’à 30 % voire 40 % du cheptel certaines années), la production de miel est erratique. En France, elle était de 15 à 17 000 tonnes en 2015, soit 5 à 7 000 tonnes de plus qu’un an auparavant.

Notre pays n’est pas prêt de retrouver son niveau de production des années 1990. Il y a vingt ans, les apiculteurs français récoltaient 33 000 t de miel et la France importait alors de 7 000 t. Depuis la situation s’est complètement inversée puisque 30 000 correspondent dorénavant au volume des importations en 2014 !

A l’export aussi, les cartes ont été redistribuées. L’Empire du Milieu vend environ 100 000 t de miel à des pays tiers et en Europe, la Russie et l’Ukraine commercialisent quelques dizaines de milliers de tonnes chaque année.

Irrégularités

Toutefois, le marché mondial du miel est entaché de nombreuses irrégularités. La Commission de Bruxelles a interdit au début des années 2000 les importations de Chine lorsque des traces de sirop de sucre et d’antibiotiques ont été découvertes. « Selon l’Union nationale de l’apiculture française, 30 à 40 % des miels vendus dans le monde en vrac seraient frelatés », écrit Béatrice Matthieu.

Le Cyclope consacre pour la première fois un chapitre à la filière apicole. Pourtant, les abeilles n'ont pas attendu d'être mises en ruches pour mondialiser leur production! Le butinage « is  no border » depuis des centaines de milliers d’années !

Abeilles en danger, agriculture menacée

Par ailleurs, elles sont les ouvrières en chef de la biodiversité. Leur activité est un très bon indicateur écologique et économique. Plus elle est faible, plus elle révèle un niveau de dégradation élevé de leur environnement.

Les enjeux pour l’agriculture mondiale sont importants : 85 % des espèces de végétaux cultivés dépendent des insectes pollinisateurs, et des abeilles en particuliers, qu’elles soient sauvages ou domestiquées. La pénurie d’abeilles constitue une menace pour la production agricole et pour les rendements des cultures notamment.

Les insectes pollinisateurs contribuent, à leur niveau, à la sécurité alimentaire de notre planète.

 

En savoir plus : http://www.cercle-cyclope.com (site du cercle Cyclope).

Ci-dessous, vidéo expliquant la pollinisation à la main réalisée dans la province du Sichuan en Cine.
Le silence des abeilles pollinisation manuelle par abou-soulaiman

Notre illustration ci-dessous est issue de la vidéo ci-dessus.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 1
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_agriculture_urbaine_insertion_2

    Quand l'agriculture urbaine devient un levier pour l'insertion

    Le développement de l’agriculture urbaine offre des oportunités que l’on n’aurait pas soupçonnées. Et si la main-d’oeuvre ...

  • Home_gousses_et_graines_de_soja

    "Soja de France" représentera la moitié de la production intérieure d'ici 2025-2030

    Terres Univia booste la relance de la culture de soja en certifiant "soja de France" la moitié de la production française d’ici 2025-2030. L&rsq...

  • Home_port_c_r_alier_mer_noire

    Pays-Bas, Belgique et Algérie, la concentration des exportations françaises de blé inquiète

    Notre pays profite marginalement de l’accroissement mondial des échanges commerciaux de céréales entre les cinq continents. Les pays du bassin de l...

  • Home_c_r_ales_paysage_argentine

    Marchés mondiaux des céréales, le retour en fanfare de l'Argentine

    Récolté au début de l’été austral, le blé est une manne financière aussi bien pour les céréaliers argenti...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • 5 numéro papiers par an
  • Des réductions de nos partenaires
  • Des réductions aux rencontres Wikiagri
  • Du contenu exclusif
5,94€ / mois11,88€ / mois
S'abonner à Wikiagri pro