Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4674 MembresCréer un compte

Le défi d'une chambre régionale d'agriculture à 12 départements

Home_big_dominique_graciet_pr_sident_chambre_region_alpc

De nouvelles régions impliquent de nouvelles chambres régionales d'agriculture, avec donc une nouvelle organisation. L'exemple de ALPC, Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes.

Avec la réforme territoriale qui a augmenté la taille de certaines régions, les chambres régionales d’agriculture ont dû suivre le mouvement en fusionnant. C’est le cas pour les anciennes régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes. Une réorganisation dans un budget limité, avec la volonté d’augmenter la technicité des salariés. Voilà le cap fixé par Dominique Graciet, président de la chambre interrégionale ALPC.

Un petit accent du sud-ouest dans les murs de la Chambre d’agriculture de la Creuse… Un peu exotique ! Pourtant, le landais Dominique Graciet est le nouveau président de chambre de la grande région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes! L’élu réalise actuellement un tour de toutes les chambres départementales, soit 12, pour informer les salariés des nouvelles orientations et organisation des chambres consulaires. Avec la fusion des ex-régions, les chambres régionales ont dû suivre le mouvement. Tout l’enjeu est donc d’harmoniser les 12 chambres départementales qui ont pu avoir des fonctionnements différents.

Statu quo jusqu’en 2020

Les trois sièges régionaux, Bordeaux, Limoges et Poitiers ne devraient pas être remis en cause jusqu’en 2020. Pour autant, une clause de revoyure est prévue en 2017 pour aboutir à « un accompagnement uniforme pour un projet commun aux 12 départements », explique Dominique Graciet. Autrement dit, en 2020, on saura quelle ville accueillera le siège régional… Même si Limoges semble avoir les faveurs pour la simple et bonne raison que la DRAAF de la grande région y sera implantée. Pour autant, la DREAL régionale siègera à Poitiers et le Conseil régional ALPC est à Bordeaux. Des antennes régionales pourront donc se répartir dans les autres capitales, en charge de certaines thématiques. Le directeur de la chambre régionale sera basé à Bordeaux, au plus près du Conseil régional.

Les chambres départementales vont aussi connaître des bouleversements dans leur organisation interne. Le président Dominique Graciet a annoncé la couleur : « D’ici 5 ans, tous les départs à la retraite ne seront pas renouvelés. Le problème, c’est que dans les chambres départementales, on découpe les compétences des agents autour de 2 ou 3 thématiques. Avec cette fusion, ce sera l’occasion de spécialiser un seul agent pour tout le réseau. On va augmenter le niveau de compétence pour ceux qui accepteront de travailler en commun. »

Alors qu’on presse les instances consulaires à s’organiser, la tâche est plus qu’ardue dans un contexte encore très flou : « On navigue un peu à vue car tous les textes pour les chambres régionales ne sont pas parus, on ne connaît pas encore leurs compétences », se désole le président, « on met en place toute une organisation et on verra ensuite ce que la loi nous autorise à faire ! »

La chambre régionale d'agriculture, un pôle de lobbying auprès des instances régionales

Si les chambres départementales se rapprocheront de l’échelon des communautés de communes, Dominique Graciet veut faire de la chambre régionale un outil de lobbying auprès du conseil régional. « On doit travailler à ce que l’agriculture existe dans toutes les décisions. Durant la campagne électorale des régionales, on a demandé à tous les candidats un accompagnement. On a encore besoin de 14 millions d'euros de plus dans les futurs budgets de la Région. On ne veut pas que la fusion des régions génère trop d’éclaboussures dans l’accompagnement des agriculteurs. »

Malgré tout, le budget des chambres est de plus en plus contraint par la baisse de dotations. Des adaptations seront nécessaires dans leur fonctionnement. Déjà, le président a annoncé un changement de pratiques : « A l’avenir, on fournira de plus en plus de prestations payantes aux agriculteurs. » Finis donc les conseils gratuits d'il y a 30 ans, ajoute le président. Et de poursuivre : « On a beaucoup à faire pour réaliser des économies dans les exploitations. Il faut moderniser l’outil de production… Mais la valeur du produit doit se payer. On a besoin de plus de cohérence de l’Europe et de la France quand on voit comment est produite la viande américaine importée. »

 

Ci-dessous, le président de la chambre régionaled'agriculture ALPC Dominique Graciet (à gauche) et le co-directeur ALPC (pour l'Aquitaine), Bruno Millet (à droite).

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Cordaz Delphine
Avatar_blank

Journaliste depuis une dizaine d'années en milieu rural. La campagne innove, trouve des solutions, élabore... Et j'entends le montrer !

  • Vous aimerez également
  • Home_prix_et_marges_loi_egalim

    Revenu des agriculteurs, la loi EGAlim n’a rien changé

    Dans chaque filière, le revenu des agriculteurs et des éleveurs est d’abord lié à la conjoncture des prix. Seuls les éleveurs de porc...

  • Home_kossowski_derambarsh

    Arash Derambarsh : "Nous voulons une ville durable à Courbevoie"

    Connu pour la lutte qu'il mène contre le gaspillage alimentaire, Arash Derambarsh, vient de devenir adjoint au maire à Courbevoie, chargé du dé...

  • Home_pac_2027

    Relance économique de l'Europe, la Pac et le Green Deal passeront après

    Le coronavirus, le confinement qu'il a impliqué, et la crise économique qui en découle ont changé la donne au niveau des priorités en E...

  • Home_commerce_mondial_c_r_ales

    Après coronavirus, deux poids deux mesures entre farmers américains et agriculteurs européens

    Aux Etats-Unis, la politique agricole et une partie des 3 000 milliards de dollars débloqués pour relancer l’économie américaine vienne...

  • Home_s_bastien_alaire_banques_infos_recours

    Le débat sur le plafonnement des frais bancaires concerne aussi les agriculteurs

    Cette semaine, une proposition de loi a été rejetée mais un décret gouvernemental est annoncé : le sujet du plafonnement des frais bancaire...

  • Home_foncier_agricole_safer

    Foncier agricole, ces centaines de milliers d'hectares qui échappent au contrôle des Safer

    Les ventes de parts sociales, de biens en usufruit ou en nue-propriété, masquent des transactions foncières et financières qui échappent au...

  • Home_rebecca_vaissermann_salle_de_traite

    "Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

    Une pièce de théâtre devenue un ouvrage dépeint avec réalisme l'engrenage qui conduit un éleveur laitier jusqu'au suicide. Ce...

  • Home_ruches_abeilles_fleurs

    Le miel, fer de lance de la reconquête de l'opinion publique des céréaliers

    Comment peut-on mieux démontrer que les pratiques agricoles sont, en France, parmi les plus contrôlées au monde qu'en élevant des abeilles au b...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit