Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4228 MembresCréer un compte

Le collectif L113 dénonce les prédations du loup dans une vidéo choc

Home_big_vid_o_l113_loup

Un tout nouveau collectif s'est constitué, fait de bergers et de défenseurs du pastoralisme. Il s'appelle L113, comme l'article du code rural.

ATTENTION la vidéo qui figure en fin d'article
contient des images susceptibles de choquer

Sur une problématique précise, il arrive que des collectifs parviennent à de meilleurs résultats que des syndicats. C'est en partant de cette "logique" (à tort ou à raison, chacun en pense ce qu'il veut) que plusieurs bergers se sont regroupés dans le collectif L113, qui a pour vocation la défense du pastoralisme. Le nom vient de l'article L.113.1 du code rural, On peut y lire en introduction : "Par leur contribution à la production, à l'emploi, à l'entretien des sols, à la protection des paysages, à la gestion et au développement de la biodiversité, l'agriculture, le pastoralisme et la forêt de montagne sont reconnus d'intérêt général comme activités de base de la vie montagnarde et comme gestionnaires centraux de l'espace montagnard." Suivent 8 articles, dont le dernier attire particulièrement l'attention : "Assurer la pérennité des exploitations agricoles et le maintien du pastoralisme, en particulier en protégeant les troupeaux des attaques du loup et de l'ours dans les territoires exposés à ce risque."

Ainsi, il est inscrit noir sur blanc dans le code rural que l'Etat se doit de protéger les bergers et leurs troupeaux des attaques des prédateurs que sont le loup et l'ours. C'est donc en se fondant sur ce texte de loi que les bergers et autres sympathisants de la cause pastorale veulent désormais défendre leurs intérêts.

Évidemment, vous l'avez compris, le nom de L113 n'est pas sans rappeler celui de L214, association vegane qui s'inscrit dans la défense du droit des animaux. L214 a sorti plusieurs vidéos choc (en particulier dans les abattoirs) pour illustrer ses intentions et ses dénonciations... L113 en fait de même !

La première vidéo, à découvrir juste sous cet article (âmes sensibles s'abstenir) montre des brebis, des moutons, des boucs, encore vivant, à moitié dépecés par les loups. Elle marque les esprits par ces images insoutenables. "Pourquoi un fils de berger serait obligé de voir ça et pas les autres ? Il faut montrer la réalité, si tu ne la montres pas, personne ne comprend", m'a confié l'un des fondateurs de L113.

Un panneau de texte dans la vidéo stipule : "De janvier à novembre 2017, [ce sont] plus de 11 000 victimes qui ont été massacrées dans des conditions atroces aux antipodes du respect des animaux. Ce chiffre n'intègre pas les animaux hors élevage ni les bêtes disparues ni celles mortes de blessures infectées. Les images du film ne dévoilent qu'une infime partie de ce carnage. Nous ne montrons pas la colère ou les larmes des éleveurs, ni leur détresse, par pudeur et respect pour eux."

Voici donc, ci-dessous, cette dure réalité vécue par les éleveurs des montagnes lorsqu'ils croisent le loup, avec donc une revendication, que l'Etat tienne ses engagements légaux de défense du pastoralisme.

 

Attaques de loups: L113 accuse N. HULOT d'être complice de maltraitance animale from Bruno Lecomte on Vimeo.

 

En savoir plus : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006071367&idArticle=LEGIARTI000006581661&dateTexte&categorieLien=cid (l'article L113.1 du code rural en entier) ; https://www.facebook.com/L113-1745679762110089 (page Facebook de L113).

Ci-dessous, copie d'écran de la vidéo choc de L113.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 2
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : AgriVideoClub
Thumb_logo_wikiagri

Compte WikiAgri pour les mises en ligne des vidéos traitant de l'agriculture.

  • Vous aimerez également
  • Home__bourgeonnage_des_vignes

    L'ébourgeonnage des vignes

    Emilie, de la chaine YouTube VitiBio, explique comment elle enlève les bourgeons des pieds des jeunes vignes pour assurer leur vigueur ensuite. Manuellement, ou &agrav...

  • Home_arbre_mort

    Un arbre mort sur la parcelle agricole

    Un arbre mort tombe sur la parcelle, et bien sûr il faut l'enlever. David Forge (La Chaine Agricole sur YouTube) se transforme en bûcheron et sort sa tron&cce...

  • Home_bolus_g_nisse_vache

    Comment administrer un bolus à une vache

    Ne pas se fier aux apparences ! Donner un bolus aux génisses en leur administrant directement dans la panse par la bouche... C'est une opération de bien-&ec...

  • Home_agnelage

    Agnelages de printemps en Haute-Loire

    Guillaume, éleveur de brebis en Haute-Loire, explique pourquoi ses agnelages de printemps ont lieu en avril, et toutes les opérations qui accompagnent ces naiss...

  • 2Commentaire
  • #1

    Très bonne initiative ! Ne lâché rien ! Courage

  • #2

    Voici la réponse d'un monsieur à qui j'ai adressé cette vidéo :

    "Pour qui vous prenez-vous pour oser véhiculer autant d"idées fausses ? Renseignez-vous : Le problème est que les loups présentés (les 2 principaux, celui qui attaque et celui qui saute), ne sont pas des loups, mais des chiens, celui qui saute est un BA dressé. Celui qui attaque a une queue trop fournie pour être celle d'un loup, la video ne laisse pas apparaître ses pattes avant...

    Ce n'est que du montage de propagande avec de vrais animaux qui souffrent.

    Les pires monstres sanguinaires sont bien ceux qui ont envoyé leurs chiens sur ces pauvres bêtes et qui les ont filmées en pleine agonie !

    ARRÊTEZ de croire tout ce que vous voyez en vidéo !"

    Comme quoi le négationnisme n'est pas mort ! Et pire, il prétend que ce sont des éleveurs qui ont lancé leurs chiens sur leurs animaux... Il y aurait matière à poursuivre ce négationniste en diffamation !

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • 5 numéro papiers par an
  • Des réductions de nos partenaires
  • Des réductions aux rencontres Wikiagri
  • Du contenu exclusif
5,94€ / mois11,88€ / mois
S'abonner à Wikiagri pro