Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4674 MembresCréer un compte

Grippe aviaire, les éleveurs de canards du sud-ouest ont bloqué la circulation autour d'Auch

Home_big_canards_col_re_manifestation_auch

Gros coup de colère des éleveurs de canards du Sud-Ouest qui subissent toujours les contrecoups de la crise de la grippe aviaire. Pendant de longues heures ce mercredi, ils ont bloqué les accès à la RN 124 à Auch.

Les éleveurs de canards du Sud-Ouest n'en peuvent plus. Voilà des mois que la deuxième grippe aviaire, qui a décimé de nombreuses exploitations cet hiver, les prive de revenus. Sachant que toutes les aides relatives à la première épizootie de 2015/2016 n'ont pas encore été versées. Alors ils ont décidé de donner un grand coup de poing sur la table, soutenus par le collectif des Canards en colère et la Coordination rurale. Deux entités qui se sont alliées dans cette bataille, car leurs responsables estiment partager les mêmes aspirations.

Une enveloppe de 300 millions d'euros toujours attendue

Ce mercredi 14 juin au matin, dès 5 heures, à l'aide de camionnettes et de remorques, quelque 80 d'entre eux ont bloqué les accès de la Nationale 124 à Auch, axe principal du Gers qui serpente entre Toulouse et Saint-Geours de Maremne (Landes). Ceci n'a pas engendré de difficultés majeures de circulation, la police ayant dévié le trafic. Mais les exploitants entendaient réclamer par là le versement immédiat des aides promises depuis le début de l'année, déjà par le précédent ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll. Histoire que la fureur de leur désarroi soit entendue jusqu'à Paris, dans les couloirs du nouveau pouvoir.

Puisque ces professionnels ont fait leurs comptes. Pour les deux crises consécutives l'enveloppe globale attendue de la part du gouvernement s'élève à 300 millions d'euros. Alors bien sûr l'actuel ministre de l'Agriculture Jacques Mézard promet que les aides seront versées à partir des tout prochains jours pour être totalement soldées à la mi-juillet, mais les éleveurs ne croient plus aux promesses. « On nous rabâche depuis six mois que les versements arrivent. Maintenant on dit stop. On ne peut plus se permettre de continuer comme ça, on n'y croit plus », peste le porte-parole des Canards en colère, Lionel Candelon.

La gestion de la crise jugée calamiteuse

Car il faut dire que quantité de trésoreries sont complètement exsangues. A l'image d'Ingrid et Antoine. Ce couple de gaveurs de Nogaro (Gers) traite 50 000 canards par an pour le compte d'une coopérative. Sauf que les deux grippes aviaires les ont laissé sur le carreau. Si bien que désormais et depuis le mois de mai dernier, ils touchent le RSA et leurs familles respectives viennent à leur secours. « Mais on est tous dans ce cas là ! Si on se rebelle c'est pas vraiment pour s'amuser, c'est parce que la situation est dramatique. » Et puis ils dénoncent aussi la gestion qu'ils jugent calamiteuse de la maladie par les pouvoirs publics. Ils veulent également voir s'instaurer une biosécurité adaptée à la taille des élevages et une limitation du kilométrage quant au transport des animaux, de manière à éviter qu'ils ne traversent plusieurs départements. « Dans le Gers, il existe aussi une exploitation de 33 000 canards ! On ne peut plus fonctionner comme ça, c'est une folie », renchérit Lionel Candelon. « On doit retrouver des productions classiques. » Et il se dit que le nouvel abattage de 15 000 canards de ce lundi à Bressols (Tarn-et-Garonne) vient confirmer ses craintes...

 

Dès 5 heures du matin ce mercredi, la RN 124 était bloquée. La police avait dévié le trafic.

Environ 80 personnes ont participé à cette action coup de poing pendant plusieurs heures.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Morineau-Cooks Christophe
Thumb_cmc

Journaliste professionnel depuis 25 ans. Toulousain, reporter dans de grands quotidiens régionaux du nord de la Loire et la radio. Aujourd'hui de retour à To...

  • Vous aimerez également
  • Home_budget_europe_2021_2027

    Budget européen, un très bon placement financier pour les 27 Etats-membres

    Contributeur net ou pas, tous les pays membres de l’Union européenne savent qu’ils tireront d’importants bénéfices de leur accès...

  • Home_soutiens_agricoles_dollars

    54 pays versent 708 milliards de dollars d'aides agricoles par an

    Le soutien total au secteur - comprenant l'aide aux producteurs (536 milliards USD), aux consommateurs (66 milliards USD) et aux services environnementaux (106 milliards ...

  • Home_prix_et_marges_loi_egalim

    Revenu des agriculteurs, la loi EGAlim n’a rien changé

    Dans chaque filière, le revenu des agriculteurs et des éleveurs est d’abord lié à la conjoncture des prix. Seuls les éleveurs de porc...

  • Home_kossowski_derambarsh

    Arash Derambarsh : "Nous voulons une ville durable à Courbevoie"

    Connu pour la lutte qu'il mène contre le gaspillage alimentaire, Arash Derambarsh, vient de devenir adjoint au maire à Courbevoie, chargé du dé...

  • Home_pac_2027

    Relance économique de l'Europe, la Pac et le Green Deal passeront après

    Le coronavirus, le confinement qu'il a impliqué, et la crise économique qui en découle ont changé la donne au niveau des priorités en E...

  • Home_commerce_mondial_c_r_ales

    Après coronavirus, deux poids deux mesures entre farmers américains et agriculteurs européens

    Aux Etats-Unis, la politique agricole et une partie des 3 000 milliards de dollars débloqués pour relancer l’économie américaine vienne...

  • Home_s_bastien_alaire_banques_infos_recours

    Le débat sur le plafonnement des frais bancaires concerne aussi les agriculteurs

    Cette semaine, une proposition de loi a été rejetée mais un décret gouvernemental est annoncé : le sujet du plafonnement des frais bancaire...

  • Home_foncier_agricole_safer

    Foncier agricole, ces centaines de milliers d'hectares qui échappent au contrôle des Safer

    Les ventes de parts sociales, de biens en usufruit ou en nue-propriété, masquent des transactions foncières et financières qui échappent au...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit