Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5212 MembresCréer un compte

Faut-il s’inquiéter de la conférence environnementale des 14 et 15 septembre ?

Home_big_dscf3720

Le gouvernement a annoncé une conférence environnementale, sorte de continuation du Grenelle de l’environnement, mais avec une partie de ses acteurs seulement : uniquement les ONG environnementalistes. Cela signifie-t-il des contraintes à venir pour les agriculteurs ?

Au moment du Grenelle de l’environnement, tout ne fut pas simple, car les acteurs autour de la table avaient parfois des opinions tranchées bien différentes. Mais au moins étaient-ils ensemble autour de la table, et discutaient-ils. Au moins partageaient-ils leurs points de vue, ce qui permettait à l’un de mieux comprendre comment l’autre fonctionnait.

La conférence environnementale décidée par le gouvernement a ceci de particulier qu’elle ne réunira que des ONG environnementalistes : WWF France, Ecologie Sans Frontière, la Fondation Nicolas Hulot pour l’homme et la nature, France Nature Environnement, la Ligue de Protection des Oiseaux, Humanité et Biodiversité, Greenpeace, et les Amis de la Terre. Or, souvenons-nous qu’au moment des campagnes électorales (ce n’est donc pas si lointain), les mêmes ou presque avaient signé une sorte de manifeste en faveur d’un Grenelle de l’agriculture, pour lui donner des visées plus environnementales (selon eux) qu’elle n’est sensée en avoir.

On peut donc s’interroger sur cette conférence environnementale. Va-t-on y parler d’agriculture ? On imagine qu’il y aura d’autres sujets, mais si l’agriculture est ne serait-ce qu’abordée, comment peut-on imaginer qu’elle ne soit pas représentée, et d’ailleurs dans plusieurs de ses composantes, en particulier si des arbitrages doivent être rendus ?

D’ores et déjà, les chasseurs, par le biais du CPNT (chasse, pêche, nature et traditions), se sont étonnés de ne pas faire partie des invités, et que l’on puisse parler de ruralité et de chasse sans eux. Ils parlent même, je cite, de « people-écologistes extrêmes « antitout » qui ne doivent pas monopoliser la représentation et la participation à cette opération ». Ce qui pourrait être vrai pour les chasseurs (je vous fais un aveu, je ne suis pas chasseur moi-même, je n’ai donc pas d’opinion par rapport à la chasse, mais j’observe avec attention ce que disent tous les acteurs de la ruralité) guette aussi les agriculteurs. Un Grenelle de l’environnement bis avec uniquement un son de cloche sans aucune représentativité des autres sensibilités fait craindre le pire.

A l’heure où ces lignes sont écrites, je ne vois aucun communiqué d’une organisation agricole réclamant à participer à cette conférence environnementale. C’est à double tranchant. Soit cette conférence se déroule sans la moindre allusion à l’agriculture et dans ce cas autant laisser les « écolos » entre eux sur les autres sujets… Mais si l’agriculture vient à être évoquée, alors attention ! Car entre une vocation durable (qui est en soi louable) et des mesures à mettre en pratique sur le terrain, mieux vaut connaître l’avis de ceux qui, justement, sont quotidiennement sur le terrain, eux. Et franchement, une conférence de deux jours qui parle d'efforts environnementaux sans que l'agriculture n'y soit mélée à un instant ou un autre, vous y croyez, vous ?

Que pensez-vous de cette conférence environnementale avec uniquement des organisations environnementalistes ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l’espace « Ecrire un commentaire ».

En savoir plus : http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/communiques/07.24_cp-_rencontre_avec_les_ong_environnementales.pdf (le communiqué de Matignon annonçant la conférence environnementale et le nom de ses participants) ; http://www.cpnt.fr/index.php/politique-generale/715-la-nebuleuse-ecologiste-recue-en-grandes-pompes-par-le-premier-ministre-attention-aux-derives-de-ces-gourous-de-lecologie-hegemonique-et-punitive (la réaction du CPNT) ; wikiagri.fr/articles/wwf-france-demande-un-grenelle-de-lagriculture/108 (rappel de l'actualité d'avril 2012 avec les intentions de participation à la politique agricole de plusieurs associations environnementalistes).

 

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_antoine_jeandey

Journaliste professionnel depuis 1987. Rédacteur en chef de WikiAgri depuis sa création, en janvier 2012. Par ailleurs élu, adjoint au maire de Chaudon (comm...

  • Vous aimerez également
  • Home_adobestock_208746681_preview

    Y aura-t-il encore des vaches en France en 2031 ? Et si oui, où ?

    Un élevage de Limousins croisés Charolais (W.Production) Engagée depuis 2016, la décapitalisation de l’élevage bovin franç...

  • Home_engrais

    Fin des engrais chimiques: les deux alternatives en vue selon l'Unifa

    Engrais ou engrais en big bag, fertilisation avec azote, phosphore, potassium, magnésium et calcium - Par Aleksa (Stock.Adobe).   Selon l’Union des ...

  • Home_1000_f_452061177_kbdeoorivbyb1fl7j0haunicy1wt3yof

    Farm to Fork ouvre la voie de la décroissance économique et agricole de l'UE

      Avitaillement de cargo sec avec du grain Selon Coceral, l’objectif du Pacte vert de transformer l’économie européenne pour rendre les...

  • Home_1000_f_223634280_pn5ld8fvfbhlba0gttnqlocqmfgktsh8

    Filières bovines et ovine, les prix atteignent des niveaux inattendus

      Troupeau de moutons au sud de la Nouvelle Galles (Australie) Par 169169   En France comme dans le reste du monde, les prix de la viande b...

  • Home_adobestock_120500634_preview

    14,2 Mt en 2021 : la France est le premier pays producteur européen de maïs

    Champ de maïs - chantier de récolte en France (Ryo) La production française de maïs croît pour la troisième année consé...

  • Home_adobestock_107097728_preview

    Colza, l’Union européenne triple championne du monde

    Champ de Colza dans le Tarn (Adobe) Première région importatrice (5-6 Mt par an) et consommatrice (22 Mt par an) au monde de colza depuis des années,...

  • Home_adobestock_22351700_preview

    Les prix élevés des produits agricoles : une conjoncture en trompe l’oeil

    Champ de blé (Rustic) Les cours de certains produits agricoles battent des records. Dans le même temps, les prix des intrants augmentent aussi fortement. Les &...

  • Home_1000_f_456540879_rqg9uh9gqjhqdnvogfspjytrnwhlngbk

    La production mondiale d'orges à la peine

    Champ dans la steppe kazakhe (Clara - Stock- Adobe) Durant l’actuelle campagne céréalière 2021-20211, près de 149 Mt d’orges seron...

  • Home_adobestock_52506248

    + 40Mt de grains consommées par an dans le monde

    Pour la troisième campagne successive, la consommation mondiale de céréales est supérieure à la production. Les stocks des pays exportateur...

  • 3Commentaire
  • #1

    c'est une catastrophe pour le développement durable !! ces organisations ne rende aucun compte a la société, a l’économie de notre pays. l'exemple du grenelle de l'environnement, seul le secteur agricole et industriel a fait des efforts dans la concertation, qu'on fait FNE et compagnie comme concession ? aucune !! ils ont malheureusement une vue dogmatique de l'environnement, trés, trop loin des réalités. exemple allemand ?? ils stoppe le programme nucléaire, Ok, mais incorporent 25% de la production de Maïs dans des méthaniseurs. es ce que cela imaginable en France ???

  • #2

    Une mise à jour informations est parue ultérieurement sur WikiAgri :

  • #3

    https://wikiagri.fr/articles/les-enjeux-de-lagriculture-pour-la-conference-environnementale-des-14-et-15-septembre/240

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit