Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5072 MembresCréer un compte

Faut-il craindre de nouvelles émeutes de la faim ?

Home_big_fao

Les images de 2007-2008 en Afrique ou au Mexique vont-elles se rappeler à notre mémoire ? Un scénario similaire semble s'écrire : depuis six mois, la FAO alerte sur cette répétition de l'histoire. "La situation régnant sur les marchés alimentaires mondiaux, caractérisée par une forte hausse des cours du maïs, du blé et du soja, a suscité la crainte de voir se reproduire la crise alimentaire de 2007-2008", prévenait l'administration en septembre 2012.

Il était de bon ton de dénoncer, en 2008, le repli des spéculateurs vers les matières premières aux premières heures de la crise financière. Mais si les céréales attiraient c'était d'abord en raison du déséquilibre entre offre et demande promettant une flambée des prix et donc une substantielle plus value. Ce qui s'est effectivement passé et dont les conséquences ont été baptisées "émeutes de la faim"...

En cause, un net fléchissement de la production mondiale sur la campagne 2012/2013 : -5.7% pour le blé, -2.6% pour les céréales secondaires. Les stocks mondiaux devraient donc diminuer de 5% d'ici la fin de la campagne. Problème : les marché physique du blé crève déjà les plafonds (244 euros/t à Rouen le 5/02/2013) et les prévisions tablent sur des cours 2013 au moins au niveau des records de 2011. Jusqu'où les cours peuvent-ils monter, et que se passera-t-il dans les pays incapables de payer un blé à 300 euros ? C'est la question que soulève la FAO, mais à laquelle nous connaissons déjà la réponse, particulièrement dans un contexte de crise économique généralisée. "Pour conjurer une détérioration possible de la situation, nous devons rester vigilants et nous préparer au pire à court terme, tout en travaillant à des solutions durables à longue échéance", préviennent ainsi la FAO et le Programme alimentaire mondial dans un communiqué commun.

Dans quelques jours, la FAO publiera sur premier bulletin 2013 sur l'offre et la demande de céréales. Difficile d'imaginer un retournement de situation. La balle sera donc entre les mains des producteurs de l'hémisphère Nord, condamnés à l'exploit cette année pour faire mentir les prédictions alarmistes !

 

Sources :

http://www.fao.org/news/story/fr/item/155522/icode/

http://www.fao.org/docrep/017/al993f/al993f00.pdf

http://www.fao.org/worldfoodsituation/wfs-home/csdb/fr/

http://www.fao.org/worldfoodsituation/wfs-home/foodpricesindex/fr/

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Masson Benjamin
Thumb_ben

Un métier : journaliste Une passion : producteur de spiruline ... Et vice-versa

  • Vous aimerez également
  • Home_cover_blank_wikiagri

    Cours des blés, des perspectives en demi-teinte pour 2017-2018

    Les cours du blé tendre se sont raffermis depuis le mois de décembre. Comment vont-ils évoluer dans les prochains mois ? Analyse des élémen...

  • Home_silo_c_r_ales_australie

    Quelle récolte de blé attendre en Australie cette année ?

    Les craintes ont été nombreuses ces derniers mois concernant une dégradation de la production australienne suite à des conditions climatiques adve...

  • Home_le-bl_-contient-des-substances-pouvant-mettre-votre-sant_-en-p_ril

    Forte dévaluation de la monnaie égyptienne

    Le gouvernement égyptien a dévalué fortement la livre égyptienne et a fait le choix de laisser librement flotter sa monnaie contre le dollar. ...

  • Home_canola

    Retard de récolte confirmé au Canada

    Des conditions climatiques défavorables au Canada depuis le début du mois d’octobre pénalise la fin des récoltes canadiennes tant en bl&eacu...

  • Home_soja2

    Exportations de soja décevantes en septembre au Brésil

    La campagne 2015/2016 de soja touche à sa fin, conduisant ainsi à quelques réajustements dans les bilans brésiliens. Alors que les semis de so...

  • Home_bl__export

    L'Inde abaisse sa taxe à l'import sur le blé

    Le gouvernement indien a récemment modifié la taxe en vigueur pour l’importation de volumes de blé. La taxe à l’importation sur le...

  • Home_le-bl_-contient-des-substances-pouvant-mettre-votre-sant_-en-p_ril

    Marchés céréaliers, craintes sur l'Egypte

    Les inquiétudes sur l’Egypte s’accentuent alors que la nomination d’un nouveau ministre pour le GASC a amené le ministère à modi...

  • Home_ma_s

    Vers une très grosse production de maïs aux Etats-Unis

    Les Etats-Unis sont le plus gros producteur de maïs au monde, alors qu’ils représentent près d’un tiers des volumes mondiaux. L’USDA ...

  • Home_le-bl_-contient-des-substances-pouvant-mettre-votre-sant_-en-p_ril

    Le spread blé Euronext-Chicago retrouve ses plus hauts niveaux depuis mi 2014

    Le différentiel de prix entre le blé Euronext et le blé Chicago a fortement augmenté dernièrement, avec un blé américain fort...

  • 1Commentaire
  • #1

    "La balle sera donc entre les mains des producteurs de l'hémisphère Nord, condamnés à l'exploit". Il est bien connu que la quantité de récolte est soumise au bon vouloir des producteurs.... C'est bons messieurs de la FAO feraient bien de consacrer leur salaire à l'achat es denrées alimentaires pour les pays pauvres, ils y aurait moins de "c.......s" de racontées. Ces braves gens ont toujours un métro de retard, ils n'ont rien vu venir en 2008, et ne sont pas au fait de l'actualité aujourd'hui, il suffit de voir les cours actuelles, qui biens que haut n'anticipes pas une mauvaises récolte.... à suivre.

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit