Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5476 MembresCréer un compte

Etats généraux de l'alimentation, quid de l'exploitation agricole ?

Home_big_exploitation_agricole

Le démarrage, fin août, des travaux des quatorze ateliers des États généraux de l’alimentation n’a pas manqué de susciter quelques interrogations. En particulier sur l’absence d’un atelier faisant expressément mention de l’exploitation agricole.

L’expert agro-économiste Jean-Marie Séronie n’a pas manqué de relever cette incongruité dans une vidéo (à visionner à la fin de l'article). Car tout de même, c’est dans la ferme que se crée la première valeur des biens alimentaires. « Où sont les réflexions (pour rendre) l’entreprise agricole plus résiliente, (capable de) s’adapter aux variabilités (…) ?, se demande l’expert dans la vidéo en ligne. Il n’y a quasiment rien. C’est stupéfiant. »

De son côté, Dominique Ciccone, directeur général du groupe coopératif breton Triskalia (18 000 adhérents, près de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans différentes productions agricoles et l’industrie du légume surgelé et de la volaille) regrette lui aussi « qu’aucun des quatroze ateliers ne s’intéresse vraiment à l’exploitation agricole ». Alors que « c’est le premier maillon dans la création d’une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous », plaide Triskalia dans un communiqué.

Question : dans une économie de l’alimentation marquée par une forte volatilité depuis quelques années, « les fermes sont-elles adaptées ? », s’interroge Marcel Denieul, président du salon de l’élevage Space qui ouvre ses portes le mardi 15 septembre à Rennes. Dominice Ciccone ose espérer que les États généraux de l’alimentation traiteront des vrais sujets.

Son groupe voit dix points prioritaires. Parmi ceux-ci, citons la promotion des contrats pluri-annuels entre transformateurs et distributeurs avec le renforcement des clauses de renégociations en cas de forte volatilité pour que « les entreprises aient le temps de s’adapter et d’innover », précise M. Ciccone ; l’évolution de l’Observatoire des prix et des marges pour qu’il soit « le reflet fidèle de la réalité des marges des différents maillons, y compris des marges réelles des distributeurs » ; la révision en profondeur de la LME (loi de modernisation de l’économie) qui, en engendrant la guerre des prix, freine l’innovation et les investissements et peut réduire la qualité des produits…

Les quatorze ateliers qui rassemblent parfois plusieurs dizaines de personnes permettront-ils ces transformations ? Résultat d’ici la fin de l’année.

Ci-dessous, les arguments développés par l'agro-économiste Jean-Marie Séronie.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jourdain Franck
Thumb_avatars_h01

  • Vous aimerez également
  • Home_source_amazone_spot_spraying_ou_pulverisation_ultra_localisee

    Retrait des phytos : et si les alternatives venaient de l’AgTech ?

    Saga de la fin du Glyphosate, valse des dérogations nationales pour les néonicotinoïdes en betteraves… Et demain, sonnera la fin du Bonalan qui...

  • Home_couv_4

    Chimique et/ou mécanique : élaborer une stratégie de désherbage efficace

    Parce que les solutions phytosanitaires sont de plus en plus soumises à contraintes, que la présence d’adventices résistantes s’étend,...

  • Home_capture_2

    Les clés du semis rapide en maïs grain

    Les semoirs rapides, permettent aujourd’hui de doubler la vitesse de travail pour pouvoir théoriquement travailler à des vitesses allant de 12 à 20...

  • Home_couv_3

    Protégez vos maïs des ravageurs

    Une fois que les larves de pyrale sont dans la tige, il n'y a plus de traitement curatif. Il faut agir en amont, dès la récolte précédente, en...

  • Home_couv_2

    Adapter sa fertilisation azotée à la conjoncture

    Le fractionnement des apports azotés permet de mieux faire coïncider les apports aux besoins de la plante, donc une meilleure valorisation.   Quand, ...

  • Home_couv_1

    Découvrez les performances des nouvelles variétés de Maïs

    Pour tenir compte des variations climatiques, Arvalis suit les performances des variétés sur plusieurs années.   Sur son site Varmaïs, ...

  • Home_image9

    Maïs grain : l’ETA Friess s’adapte aux aléas

    Thomas, Rémy et Romain FRIESS devant leur moissonneuse   Rémy Friess est le gérant de l’ETA du même nom, à Rohr dans le B...

  • Home_image7

    MOTEUR : Nouveautés ensileuses

    Fendt Katana 850, la nouvelle ensileuse de grosse puissance Avec la Katana 850, Fendt propose pour la saison prochaine une machine de 847 chevaux animée par un ...

  • Home_capture_d_e_cran_2022-12-23_a__17.42.21

    Tracteurs moyennes et grosses puissances

    Fendt 700 Vario Gen 7 : la recette du succès Pour ceux qui veulent un empattement plus long, donc un gabarit et un poids intermédiaire entre un 700 Vario Ge...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit