Rejoindre la communauté 42 58 5 248 Membres

La WikiNews

Le Mon 810 fait le buzz

Les « pro » et les « anti » Mon 810 commentent de si près l’actualité sur ce maïs transgénique qu’il devient parfois compliqué de séparer l’information du vœu pieux de l’un ou de l’autre. Alors essayons d’être sans parti pris pour dégager cette information. Episodes précédents : pour éviter de laisser cultiver une plante transgénique sachant l’impopularité en France des OGM, le gouvernement précédent a pris un moratoire pour repousser la décision, attendant des conclusions scientifiques solides. Parallèlement, celui qui était alors député européen Stéphane Le Foll plaidait lui pour une autre formulation du refus, plus radicale, concluant que les OGM étaient anti-environnementaux.
Aujourd’hui ministre de l’Agriculture, il a tenté dans un premier de gagner du temps en demandant à prolonger le moratoire. Or, les experts européens viennent de conclure que l’argumentation française pour le moratoire n’avait pas de « fondement scientifique », en d’autres termes que le Mon 810 ne présente pas de danger si pour la santé humaine, ni animale, ni pour l’environnement. Faites une recherche « mon 810 » sur un moteur de recherche et vous verrez que les avis de tous genres se succèdent à la vitesse V sur le sujet en ce moment. Mais pour en finir avec l’info brute, la réunion des ministres de l’Environnement européens à Luxembourg le 11 juin devrait être décisive pour à la culture, ou non, de Mon 810 sur le sol français.

Le WikiBillet

Pour les législatives, on reparle d’agriculture

L’agriculture avait été cruellement absente, ou presque, du débat politique de l’élection présidentielle. En revanche, elle revient sur le devant de la scène au moment des élections législatives, circonscription par circonscription, chez les candidats aussi bien socialistes qu’UMP en passant par la droite de la droite. Les sites internet de campagne (électorale) de très nombreux candidats peuvent en témoigner, si l’on peut prendre de haut l’agriculture dans le débat national, pas question d’en être dédaigneux dès lors que l’on s’inscrit dans un maillage plus serré du territoire. Seules les circonscriptions urbaines – et c’est finalement logique – oublient encore l’agriculture.
La droite de la droite tente ainsi de profiter de l’absence de discours agricole lors de l’élection présidentielle pour se positionner dessus. Mais les deux grands partis n’entendent pas lui laisser ce privilège, et proposent une vision tout aussi attentionnée mais, disent-ils, plus réaliste de l’agriculture. Un exemple parmi bien d’autres, la députée sortante de Moselle Anne Grommerch (UMP) inclut dans son site de campagne un article étayé par l’interview d’agriculteurs (ici), montrant ainsi qu’elle connaît le sujet. On trouve le même intérêt argumenté avec la teinte rose en d’autres lieux.
Autre intérêt de cette élection législative qui va se dérouler les 10 et 17 juin, savoir si les ministres en place vont être reconduits dans leurs fonctions, puisque le Président de la République François Hollande a clairement annoncé, y compris dans le cas où son parti deviendrait majoritaire, que les ministres battus aux législatives devraient laisser leur place. Or, l’agriculture est intéressée au premier chef par ce cas de figure car Stéphane Le Foll se présente sur la circonscription de Sablé, dans la Sarthe, sans avoir l’assurance absolue que l’ancienne circonscription de François Fillon se mette à voter pour lui (lire ici le décryptage).
Enfin, certains agriculteurs se présentent eux-mêmes, comme par exemple à Sézanne dans la Marne (ici) ou, plus connu chez les agriculteurs, Pascal Coste, ancien président des JA et ancien secrétaire général de la FNSEA, en Corrèze (ici).

Antoine Jeandey

Dans les actualités de WikiAgri

Les « analyses » de WikiAgri

L’actualité sur wikiagri.fr est divisée en plusieurs parties. « Analyse » offre aux lecteurs des articles centrés soit sur une approche des marchés, soit une approche des parcours culturaux. Ces articles sont écrits par des spécialistes de chaque domaine, qui vous donnent une tendance par rapport à une problématique d’actualité. Des exemples récents ? Sébastien Techer, d’Agritel, explique comment les cours du blé sont maintenus la vocation baissière des spéculateurs (ici). Ou encore, dans le domaine agronomique cette fois, Marie Guilhamoulat, d’Agro d’Oc, identifie la maladie du piétin échaudage sur blés (ici), favorisée en ce moment, vous l’explique et vous donne une démarche visant à s’en débarrasser, même si ça ne paraît pas simple…

WikiAgri vous en parle

L’agroalimentaire enfin reconnu dans l’intitulé d’un ministère

A l’heure des chiffres flatteurs sont publiés sur l’activité des entreprises françaises de l’agroalimentaire (lire ici), le secteur reçoit une reconnaissance avec l’intitulé du ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. C’est la première fois que le mot « agroalimentaire » apparaît ainsi dans l’énoncé d’un ministère. La demande avait été faite par Xavier Beulin, président de la FNSEA. Jusqu’à présent, l’agroalimentaire était, en quelques sortes, à moitié dans l’Agriculture et à moitié dans les PME-PMI. Le rapprochement officialisé de l’agriculture et de l’agroalimentaire donne toute sa légitimité à un secteur de pointe… Ainsi que des interlocuteurs qui vont cesser de fait de se renvoyer la balle d’un ministère à l’autre.

Un nouveau président pour les JA

Le prochain congrès des Jeunes agriculteurs (5-7 juin à Pontarlier dans le Doubs) est électif. Jean-Michel Schaeffer va donc laisser sa place de président à François Thabuis, dont on peut citer le nom puisque candidat unique. François Thabuis présente la particularité d’être un agriculteur de montagne, producteur de reblochons fermiers en Savoie. Tous les détails ici.

Lesieur et les producteurs de colza

L’huile Lesieur a lancé une campagne de publicité axée sur une image à deux niveaux : l’huile en « riche en oméga 3 », et « plus de 800 agriculteurs français s’engagent pour la fleur de colza ». En d’autres termes, les producteurs de colza participent grandement à l’image de la marque et de son produit, l’huile « fleur de colza ». Tous les détails ici.

 

En un clic

. Pour consommer moins, mets de l’huile, à lire ici.

. La semaine verte s’est déroulée la semaine dernière sur le thème de l’eau, ici.

. L’avez-vous remarqué ? La page Facebook de Wikiagri change de photo de présentation au fil de l’année, ici.

. Le Réseau européen de la concurrence publie un rapport indiquant que la concurrence dans l’alimentaire profite à l’agriculture, à lire ici.

. L’Unifa (Union des industries de la fertilisation) fait le point sur l’industrie chimique, ici.

Insolite

A Chartres, un déjeuner devait créer des couples

Un déjeuner a réuni 20 célibataires, 10 hommes agriculteurs et 10 femmes, dans l’espoir de créer des couples. Il a eu lieu à Chartres, rapporte L’Echo Républicain ici, à l’initiative du syndicat des Jeunes agriculteurs d’Eure-et-Loir. Tous les convives avaient entre 20 et 35 ans. L’histoire ne dit pas si, effectivement, des couples se sont formés…

Agenda

Du 4 au 6 juin

6e conférence internationale de l’usine agroalimentaire du futur, à Laval, détails ici.

Du 4 au 6 juin

Congrès mondial de la viande, au palais des Congrès de Paris (renseignements ici)

Du 5 au 7 juin

Congrès national des Jeunes agriculteurs à Pontarlier dans le Doubs (affiche ici).

7 et 8 juin

Congrès CerFrance à Tours (précisions ici).

20 et 21 juin

OléoPro 2012 (salon professionnel agricole de plein champ), à Souches (Sarthe), précisions ici.

22 septembre

Si vous voulez participer à la fête de la gastronomie, c’est ici.

 

Les petites phrases

- « Je pense que c'est une vraie erreur d’avoir retiré la pêche du ministère de l’Agriculture. Vous affaiblissez le secteur de la pêche française et les 15 000 pêcheurs français auxquels je pense très souvent. J’espère vraiment que cette erreur sera corrigée. » Bruno Le Maire, ancien ministre de l’Agriculture, commentant le fait que la pêche ait été ventilée dans « l’économie maritime et les transports » dans le nouveau gouvernement (source ici).

- Sur son compte Facebook, Frédéric Nihous, président de CPNT (Chasse, pêche, nature et traditions), estime que « l’accord électoral PS / Verts, qui soutient les revendications des associations écologistes les plus extrêmes, est un danger mortel pour la ruralité, l’agriculture, la chasse, la pêche et pour nos traditions nationales et locales ».

- Après avoir rencontré les représentants des syndicats agricoles, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture et l’Agroalimentaire, a déclaré (source ici) en ressortir « trois grands objectifs : la représentativité (syndicale), la question européenne, et les interprofessions. (En matière de représentativité), nous allons faire évoluer les choses sur les élections dans les Chambres d’agriculture et dans les interprofessions ».

La presse en parle

- Selon La Nouvelle République, l’agriculture est l’un des secteurs en pointe dans le recrutement de main-d’œuvre en Indre-et-Loire.

- Sud-Ouest rapporte un projet de future zone économique dans le Lot-et-Garonne qui empiète sur plusieurs exploitations agricoles.

- Corse Matin s’intéresse au rapprochement de l’agriculture et du tourisme sur son île.

- Le Figaro rapporte l’« exemple » américain qui voit des OGM résister aux herbicides.

Retrouvez toutes les newsletters de Wikiagri au format pdf sur wikiagri.fr, dans le Salon Expert consacré à WikiAgri.


Vous ne voulez plus recevoir notre WikiNews, pas de panique
Conformément à l'art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant que vous pouvez exercer par courriel en cliquant ici.