Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3697 MembresCréer un compte
Forum :Les experts c'est vous !
Forum : Environnement
  • Thumb_ediquette_armand

    Ségolène Royal, les abeilles et la réglementation…

    Ce sujet a été créé il y a 2 ans par Paquereau Armand

    1

    Le problème des abeilles est crucial et de nombreuses causes sont en jeu. La récente décision de notre ministre de l’environnement de retarder la fauche des bords de routes pour favoriser le développement des plantes pollinisatrices est surprenante :
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/05/21/20002-20150521ARTFIG00178-barack-obama-et-segolene-royal-volent-au-secours-des-abeilles.php
    1° la majorité des plantes qui prospèrent sur les bas-côtés sont des graminées (fétuque, etc..) ou des vivaces. Les graminées ne sont pas prospectées par les abeilles, aussi la préconisation de la ministre semble totalement inadaptée par rapport au but annoncé.
    2° Parmi les vivaces, figurent les chardons et l’ambroisie qui ne sont pas des plantes mellifères. Mais notre ministre ignore royalement les arrêtés préfectoraux qui interdisent de laisser monter à graines les chardons que le vent dissémine à des kilomètres, polluant les champs des agriculteurs de plantes indésirables que seuls les désherbants permettent de contrôler efficacement.

    De même, la décision de Mme la ministre va intensifier la pollution des bords de routes et des champs avoisinants par l’ambroisie, qui pose des problèmes sérieux de santé publique par son pollen allergisant, qui n’est pas collecté par les abeilles ! Des arrêtés préfectoraux identiques à ceux concernant les chardons sont d’ores et déjà pris dans les départements les plus envahis par cette plante indésirable.
    Si les propriétaires ou fermiers ne luttent pas contre la prolifération des adventices, ils encourent une peine pouvant aller jusqu'à six mois d'emprisonnement et/ou 30 000 € d'amende (articles L. 251-20 et 21 du code rural).
    Notre ministre sera-t-elle sujette aux mêmes sanctions où sera-t-elle poursuivie sur le fondement de l'article 1383 du code civil selon lequel « chacun est responsable du dommage qu'il a causé non seulement par son fait mais encore par sa négligence ou par son imprudence » ?

  • 1Réponses
  • Toto

    | posté il y a 2 ans le 23/05/2015

    Bonjour,
    Le plan national d'action "France, terre de pollinisateurs" (je peux pas mettre de liens) renvoie directement, dans son volet "fauchage tardif" à la brochure "Accotements routiers au service de la biodiversité" (pdf disponible sur le site du ministère) dont la lecture des premières lignes montre que la fauche tardive et 1 fois par an n'a d'intérêt que si accompagnée d'une implantation de mélanges fleuris.
    Mélanges qui pourraient permettre d'étouffer en partie graminées et ambroisie (même si elles sont rudes à déloger j'en conviens).

    En outre, et concernant les risques d'infraction , c'est en effet une question à creuser. Mais ce n'est qu'un plan d'action, qui va demander une application locale lors de laquelle ce problème sera soulevé (si tant est qu'il y en ai un).

Pour répondre à ce sujet, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

x