Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3596 MembresCréer un compte
Forum :Les experts c'est vous !
Forum : Agronomie
  • Thumb_logo_terre_conseil

    Rendons la paille à la terre

    Ce sujet a été créé il y a 1 an par AGREGAT

    6

    quelle cata lorsque l on me dit que des chaufferies fonctionnent avec les pailles agricoles.. Les pailles enlevées devraient revenir enrichies sous forme d effluents dans le sol...
    Notre agriculture est tellement en faillite que le producteur, pour faire sa marge, doit vendre sa paille... On marche sur la tête ... Une paille de blé représente 5-7 tonnes de matière sèche par hectare quand un couvert en produit péniblement 1 dixième, au mieux 1 cinquième... Rien d'étonnant que nos sols se fragilisent et s'appauvrissent, que les phénomènes de tassement et d érosion sont d autant plus accru que les taux de matière organique sont inférieurs à 1,5 % ...
    Le grain doit être vendu mais la paille doit retourner à la terre lorsqu'elle ne revient pas en fumier dans les 1 ou 2 ans de son enlèvement...nous n aimons plus la terre ,nos économies folles nous abrutissent au point de nous amener à une politique agronomique de "terres brulées"...
    Quel gâchis écologique lorsque l'on voit d'immenses presses tractées par des 150 cv pour faire des balles de 4-600 kilos reprises par les manitous pour charger des camions qui feront de 100 à 500 kilomètres (ou+) pour être déchargés par des manitous etc...A-t-on une idée de ces couts et ces conso de carburants pour ces transactions insensées...
    Quand limiterons nous nos sorties de paille pour des échanges "pailles-fumiers" ?

  • 6Réponses
  • Brun RAB

    | posté il y a 9 mois le 12/01/2017

    C'est vrai il faut qu'une partie revienne à la terre mais attention comment feront les éleveurs sans paille? préférez vous que nos vaches laitières soit sur caillebotis et ceci de manière incomfortable..?

  • Brun RAB

    | posté il y a 9 mois le 12/01/2017

    aujourd'hui le marché de la paille pèse plusieurs millions de tonnes environ 12 millions si je ne me trompe pas. c'est certain que beaucoup n'hésitent pas longtemps à faire le choix de vendre de la paille plutôt que de l'incorporer au sol. Par ailleur c'est un marché tendu, acheter de la paille est devenu compliqué, sachant que le prix du transport pèse presque aussi lour dans le cout de reviens que le prix de la paille elle même.
    il y a qu'à voir sur internet, de nouveau site d'annonce pour vendre de la paille apparaissent. Je suis céréalier et j'ai été contacté par un nouveau site web pour que les éleveurs puissent acheter de la paille et d'autres fourrages entre agriculteurs. pour ma part j'ai fait le choix de vendre comme tous les ans. le site c'est https://www.laballeronde.fr
    j'ai garder néanmoins une parcelle pour laquelle je n'ai pas exporté la paille, malgrès le cours du prix de la paille 2016 vachement intéressant. je fait l'essai et je vous en dirait des nouvelles sur le rendement à l'hectare.

    a bientôt

  • de Souancé Amaury

    | posté il y a 9 mois le 12/01/2017

    Les chercheurs de cartopaille estime que en Picardie on peut prélever 1 paille sur 3 (30%) sans atteindre le taux de C dans les sols à long terme. Ceci dépend des conditions pédoclimatiques et des ITK.
    Cordialement

  • Brun RAB

    | posté il y a 9 mois le 12/01/2017

    de Souancé Amaury tu conseillerai de gérer des rotation de prélèvement de paille du coup..du genre une année sur 3 par parcelle?

  • salleles yves

    | posté il y a 9 mois le 15/01/2017

    pourquoi ne pas commencer par une analyse de sol, suivant les rotations le taux de MO peut être complétement différent ?

  • Brun RAB

    | posté il y a 9 mois le 16/01/2017

    effectivement il faut commencer par le commencement, et analyser le sol...on pourra voir le résultat avant et après.

Pour répondre à ce sujet, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

x