Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3444 MembresCréer un compte
Forum :Les experts c'est vous !
Forum : Politique Agricole
  • Thumb_avatars_h02

    Prix agricole et alimentaire, à chacun sa responsabilité

    Ce sujet a été créé il y a 2 ans par Junior

    3

    Dans une tribune de son blog Michel Edouard Leclerc, reprend de volée les déclarations et les positions de nos hommes politiques et syndicalistes à l'approche de la future négociations commerciales entre l'amont de la filière et les distributeurs.
    ( http://www.michel-edouard-leclerc.com/distribution/distribution-actus-debats/prix-agricoles-et-agroalimentaires-a-chacun-sa-responsabilite-professionnelle ).

    Il les renvoie dos à dos, dans une tribune très pragmatique.

    "Les éleveurs peuvent toujours aller manifester sur les parkings des E.Leclerc. Que croyez-vous qu’il adviendra ? Qu’on va relever les prix ? Comme ça, sur injonction ? Et les consommateurs vont applaudir et vont acheter plus ? Allons ce n’est pas sérieux."

    "En réalité, les agriculteurs sont pris dans un étau : en amont les appro. sont instables et les cours volatiles. En aval, les subventions diminuent avec la nouvelle PAC, et le marché se mondialise : Nestlé, Danone, Unilever font leurs courses partout sur la planète."

    "Dans une telle situation, l’Etat devrait arrêter de se planquer derrière son rôle d’arbitre (médiateur) ou de gendarme (DGCCRF). Avec la législation (LME, LMA), il dispose d’outils qu’il peut actionner en temps de crise. Au fait, il faudrait aussi qu’il assume ses décisions régaliennes : ce ne sont pas les distributeurs qui négocient les droits de douanes, les traités de libre-échange ou qui suscitent l’embargo russe."

    Avec cette analyse, M.E.L ne fait-il pas preuve du bon sens paysan ?

  • 3Réponses
  • Singlit Olivier

    | posté il y a 2 ans le 29/10/2014

    L'etat a t il encore les moyens de réguler les marchés,l'Europe est trop disparate pour intervenir.Les agriculteurs vont encore faire preuve de courage et de détermination pour surmonter la crise!!

  • Junior

    | posté il y a 2 ans le 07/11/2014

    Ce n'est pas que l'Europe est trop disparate, c'est que l'Europe n' a pas vocation a intervenir. Les mécanismes de régulations des prix ont été sacrifiés sur l'autel du libéralisme et du principe de libre concurrence....et plus que de surmonter la crise, il faudra s'adapter à un nouveau contexte économique. Ce que l'on appelle couramment la crise, n'est rien d'autre que le marché économique de demain.

  • tgv36

    | posté il y a 2 ans le 20/06/2015

    Les agriculteurs sont perdus, Comment produire plus avec moins de moyen pour trouver des solutions , nos recherches avance, mais pas de vrai solutions, que du bricolage . On nous a appris a cultivé du blé avec un model qui marche, on veut le changé sans nous faire voir un model qui marche et on augmente les contraintes et les interdits.

Pour répondre à ce sujet, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

x