Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3343 MembresCréer un compte
Forum :Les experts c'est vous !
Forum : Politique Agricole
  • Thumb_avatars_h01

    Les coops et les futurs paysans

    Ce sujet a été créé il y a 2 ans par tgv36

    8

    Je voudrais savoir si les coops ont obtenu le droit d'exploiter ?
    Car dans ce cas, elles pourraient exploiter et produire des produits agricoles sans les paysans .

  • 8Réponses
  • tgv36

    | posté il y a 1 an le 18/06/2015

    Si personne ne répond a cette question , c'est que les coops peuvent exploiter et produire.
    Si c'est le cas , les céréales ne vont pas augmenter demain , les paysans vont a la faillite pour que les coops récupère les exploitations pour rien, car c'est eux qui vont prêter l'argent au exploitants pour les pesticides et engrais qu'il préconise a des prix qui augmentent chaque année et quand la dette sera importante...

  • Junior

    | posté il y a 1 an le 19/06/2015

    Est ce les coopératives qui fixent les prix d'achat des céréales ou le marché ?

  • tgv36

    | posté il y a 1 an le 20/06/2015

    Non , mais en 2014/2015 ils ont de gros bénéfices alors que les agriculteurs travaillent a perte. C'est bien eux qui fixent leurs marges.

  • cerealier80

    | posté il y a 1 an le 15/07/2015

    Théoriquement, je dis bien théoriquement, les coops sont gérées par des agriculteurs...
    La marge couvre les frais de fonctionnement, toujours en théorie. Qui a déjà vu une coop donner ses prix de vente par céréale et ses charges pour fixer le prix payé au producteur? En pratique le prix payé est fonction de l'environnement concurrentiel, des dépenses d'investissement hors métier de base rêvées par le directeur, et de la capacité des agris à se satisfaire de ce qu'on leur donne. Le pouvoir, vous l'avez une fois par an à l'AG en votant pour les bons et en vous présentant...

    Pour répondre à la question, oui elles peuvent produire et le font parfois. Mais non, elles ne le feront pas à grande échelle je pense, car elles ne savant pas travailler pour rien, comme nous! Regardez cependant la volonté des coops actuelles de créer une filiale ETA afin de gérer les fermes à façon qui se développent... l'idée est là!

  • tgv36

    | posté il y a 1 an le 19/10/2015

    OK merci pour la réponse.
    Ce qui me fait peur , c'est que notre coop a le monopole du centre de la France et elle fait pression sur les courtiers indépendants, sur les fournisseurs de groupement d'achats d'intrants, sur les fabricants et demain pourquoi pas sur les prix agricoles quand ta pas choix que de livrer a la coop ou d'acheter chez eux il pratique bien les prix qu'il veule.

  • gege37

    | posté il y a 1 an le 20/10/2015

    le phénomène de 2014 /2015 je le connais bien

    une coop leader de la meunerie avec une grosse part de blé germés avec un prix de marché de 40 € inferieur a un bon blé.

    heureusement le marché s est éclairci et le blé germé restait localisé en France sur qu une partie du territoire avec des ventes de dégagement précoce a bas prix la coop a pu payé les producteurs et garder une marge confortable. , le marché assaini, les coops et négoces ont pu acheter de nouveaux lots a prix forts pour leur moulins
    personnellement le marché est régulé par des spéculateurs et non par les intermédiaires qui travaillent le produit .
    pou r ce qui est du résultat les coops sont de entreprises commerçantes mais ne sont pas des assurances de rentabilité pour leur producteurs elles mettent des moyens pour faciliter la commercialisation des céréales
    d ailleurs un peu d histoire permet de voir que les coops se sot créées en période de crise ( entre deux guerre par exemple )
    mais aussi qu aujourd hui les coops commercialisent la récolte ( bonne ou mauvaise ) des sociétaires . ce qui n est pas le cas des courtiers et autres margoulins qui n achètent que quand votre récolte est bonne

  • tgv36

    | posté il y a 1 an le 22/10/2015

    Personnellement je travaille avec des courtiers et je vends le bon comme le mauvais tout est une histoire de prix, mais demain trouverons nous encore des transformateurs privés , pour nous acheter notre récolte en direct hors coop ou gros négoce ?
    La concurrence ce fait de plus en plus rare.

  • tgv36

    | posté il y a 1 an le 21/03/2016

    Est ce normale que le prix du blé a baissé de 40% alors que le prix de la farine est identique et que les collecteurs sont aussi les meuniers, ou est la marge ?

Pour répondre à ce sujet, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

x