Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3167 MembresCréer un compte
Forum :Les experts c'est vous !
Forum : Elevage
  • Thumb_ediquette_armand

    Le veganisme est-il du terrorisme intellectuel ?

    Ce sujet a été créé il y a 6 mois par Paquereau Armand

    3

    Ils attaquent, sont déterminés et terriblement efficaces.
    Les vegans ne sont pas une nouveauté ; le mot résulte de la contraction du mot anglais vegetarian, du nom de la « Vegetarian Society » crée en 1847.
    Cependant, leur doctrine s’est durcie au fil du temps pour exclure de leur vie toute consommation, utilisation de produits issus directement ou indirectement des animaux, (viande, lait, œufs, miel, soie, laine, etc.) ainsi que la participation à des manifestations où sont présentés des animaux (courses hippiques, zoos, cirques, etc.).
    Mais cette doctrine ne semble plus leur suffire. A l’initiative de 219 Live et avec l’appui de L214, l’association qui filme dans les abattoirs, les vegans ont assiégé 34 abattoirs en France, Belgique et Suisse le 30 juin 2016. Par cette action médiatique, ils entendent sensibiliser l’opinion à la cause animale, et s’opposer à la souffrance infligée aux animaux. Mais ils se détournent pudiquement d’une photo montrant un veau qui s’éloigne, l’arrière train dévoré par les loups et refusent de prendre position et de dénoncer la cruauté du loup. Quand on leur demande ce qu’ils font contre les attaques de moustiques, ils répondent qu’ils utilisent des répulsifs, mais n’ont pas conscience qu’ils les affament !
    Lors de cette nuit d’action, de très nombreux agriculteurs leur ont fait face et quelques rares végans ont accepté le dialogue. Il est bien évident que les opinions ne pouvaient se rejoindre tant les végans se révèlent intégristes.
    Leur idéologie veut interdire toute action de l’homme envers les animaux, afin que l’élevage soit définitivement abandonné, et que l’homme ne consomme que des végétaux. Ils sont tellement imprégnés qu’ils infligent à leurs chiens et chats de compagnie un régime végétalien. On remarque ici une contradiction : pas de cirque ni de zoo, mais eux se réservent le droit d’avoir des animaux de compagnie. Pourtant, un régime végétalien pour un carnivore qui, en appartement, doit attendre le retour de son maître pour faire son pipi, n’est-ce pas une forme de maltraitance ?
    Ils soutiennent que la suppression de l’élevage permettrait de mieux nourrir la population mondiale par un transfert des céréales consommées par les animaux vers la consommation humaine et que l’homme peut se passer avantageusement de viande. Ils ne savent quoi répondre quand on leur oppose qu’à l’origine, l’homme cueilleur n’a survécu que par la pratique de la chasse qui lui apportait de la nourriture quand les végétaux manquaient pendant les hivers.
    Leur vision d’un monde végétalien où l’homme n’interfère aucunement sur la faune est bancale : sans régulation, les sangliers (par exemple) vont pulluler et manger les récoltes vivrières ; que restera-t-il à l’homme végan ?
    Les vidéos tournées dans les abattoirs ne sont pas le reflet d’une maltraitance infligée aux animaux par les éleveurs. Peut-être sont-elles tournées lors d’abattages rituels et utilisées sciemment pour amener l’opinion publique à adhérer à la doctrine végane ?
    Il n’en reste pas moins que l’acharnement d’une minorité de citoyens risque de bouleverser toute une économie dont tous les agriculteurs seraient les premières victimes, mais dont les conséquences sur la société toute entière seraient catastrophiques. Le véganisme est une nouvelle « religion » qui doit nous inquiéter, quand on observe ce que le fanatisme religieux peut engendrer (Saint-Barthélémy, Daesh, …)
    Puisque les végans sont des âmes sensibles, ils devraient aussi ne plus manger les carottes, pour ne pas traumatiser cette vision d’attachement familial !

  • 3Réponses
  • Le Marouille Sébastien

    | posté il y a 5 mois le 22/08/2016

    Entièrement d'accord avec toi ! et ce qui est le plus aberrant c'est de voir de pauvres citadins sans aucune idée de la vie à la campagne, formatés aux vidéos de L214 (et autres...) représentant pour la plus part du temps une minorité !

  • girolles36 leaument philippe

    | posté il y a 2 mois le 08/11/2016

    dans le rapport de la production et de la consommation une seule valeur compte celle de la confiance , si le veganisme interpelle notre société c'est que celle-ci est aujourd'hui dans un rapport de suspicion par rapport à son alimentation : pour établir la confiance il faut savoir écouter l'autre et avoir de la pugnacité et de l'altruisme, pour établir la suspicion il suffit d'établir un climat de peur, facile, rapide et efficace ...si tu vois la paille ...

  • REVILLET Eric Louis

    | posté il y a 2 mois le 17/11/2016

    Partiellement oui, entre le désir d'abattre partiellement à la ferme et en petit abattoire de proximité, d autre profite de la hantise de la mise à mort et de la gestions des animaux vivant.
    En gros la gestion de la masse humaine?

Pour répondre à ce sujet, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

x