Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3243 MembresCréer un compte
Forum :Les experts c'est vous !
Forum : Outils d'aide à la décision
  • Thumb_avatars_h02

    Intérêt des outils d'aide à la décision

    Ce sujet a été créé il y a 5 ans par OSI

    25

    De nouveaux outils vont bientôt être proposés sur le marché.

    Ils vont compléter des équipements déjà existants (GPS par exemple).

    Leur objectif est d’aider l’utilisateur final (agriculteur, viticulteur) dans ses choix soit de fertilisation, de protection etc soit de destination de sa récolte (qualité)

    Quels intérêts majeurs voyez-vous demain dans l'utilisation de tels outils de diagnostic et d’aide à la décision ?

  • 25Réponses
  • cpautet

    | posté il y a 5 ans le 23/02/2012

    l exploitant sera plus autonome, il pourra egalement etre mieux forme

  • reg17

    | posté il y a 5 ans le 23/02/2012

    beaucoup d'argent à depenser avec un retour sur investissement difficilement quantifiable . Le meilleur outil d'aide à la decision et encore la visite sur le terain...

  • OSI

    | posté il y a 5 ans le 24/02/2012

    L'utilisation des outils de diagnostic et d'aide à la décision ne dispense pas (bien au contraire) les visites sur le terrain.
    Ils sont complémentaires et destinés à apporter une information plus complète, donc plus fiable et objective.
    Un de leur principal objet est, outre de faire gagner du temps,de se conforter dans le bien fondé dans la décision à prendre.

  • JLL86

    | posté il y a 5 ans le 24/02/2012

    Ils permettent de gérer ses décisions : apporter une justification de l'action (cas des applications de ferti et protection), aider dans le choix d e l'action, permettre une synthèse des actions, disposer d'une édition administrative conforme (cahier d'épandage, registre phyto, ...) et ils permettent de gagner du temps dans la gestion des décisions.
    L'informatique peut nous permettre de progresser et doit nous le permettre. On a aujourd'hui un outil redoutable en agriculture, c'est Internet ! Equipons-nous d'outil informatique d'aide à la décision, on peut imaginer la création d'un réseau interactif en temps réel pour un OAD, afin de permettre d'avoir l'info à l'instant T, dans la parcelle, au moment de l'action, et de communiquer avec les autres.

  • ricou

    | posté il y a 5 ans le 25/02/2012

    cela deviendra indispensable car la taille des exploitations sera de + en + importantes .Evidemment la visite terrain restera incontournable pour constater mais cela permettra de dupliquer l'aide à la décision sur d'autres parcelles. Je sais que cela peut choquer mais il faut se rendre à l'évidence que vivre avec 100 ou 150 ha de scop ne sera plus possible car cela n'occupe même pas un homme à plein temps aujourd'hui vu le matériel existant . Economiquement comment pourra t on justifier l'achat de materiel pour si peu de temps passé alors restera que l'occasion qui reste une bonne solution avec le risque fiabilité...

  • DumDum

    | posté il y a 5 ans le 26/02/2012

    ....l'agriculture durable, c'est faire MIEUX et pas faire MOINS comme nous impose la réglementation actuelle. dire de réduire de 50% les phytos, c'est dire que 50% des phytos ne servent a rien, et que les pollutions vont diminué de 50% ??????????

    nous allons mettre bientôt sur notre territoire un AOD, qui donnera à l'agriculteur le risque de fuite dans l'environnement de son traitement, a lui de trouver une solution alternative si elle existe !!
    l'outil existe, disponible par le net, et nous le finançons par des fonds du 2eme pilier

    beaucoup AOD sont à destination des conseillers, pour moi il doivent être mis également dans les mains des agriculteurs au sein de groupe pour faire avancés .......le mieux !!, pour l’environnement, l’économie de l’exploitant, ...et la communication de notre métier high-tech!!

  • tgv36

    | posté il y a 4 ans le 23/03/2012

    J'ai l'impression que les outils de pilotage de l'azote servent a maintenir le revenu des coops , fabriquants, car le resultat des differents appareils font l'objet obligatoirement d'une interpretation par ces personnes et la dose varie en fonction des personnes.
    On doit diminuer notre consommation des intrants, ce qui va tres certainement baisser la production. Baisse des vente d'intrants et baisse d'achat de récolte dur dur pour les coops et autres.

  • tgv36

    | posté il y a 4 ans le 23/03/2012

    Je m'aperçois que les possibles économies faites par les outils de pilotages servent a payer l'outil et son interprete, et c'est nous qui prenons tous les risques, qui paie si l'outil se trompe.

  • Lorin Luc

    | posté il y a 4 ans le 06/04/2012

    Je développe des OAD dans différents domaine en partenariat avec des Chambres d'agriculture ( OAD fongicide, modulation, et physiologie) . Ces outils vont devenir une nécéssité dans l'avenir, car il vont permettre de justifier nos interventions, et de rentabiliser ces interventions. Le cout des OAD n'est pas un probléme, quand leurs cout est 10 fois moins important que ce qu'ils peuvent apporter a l'agriculteur. Le retour sur investissement est plus rapide que n'importe qu'elle investissement réalisé sur une entreprise agricole

  • Godart Julien

    | posté il y a 4 ans le 07/04/2012

    J'utilise FARMSTAR depuis 3 ans mais je me rend compte qu'au final c'est l'oeil que le terrain qui guide la dose d'azote. Un tel outil trouve vite sa limite surtout ces dernières années avec des printemps secs où l'azote est mal assimilé.

  • pat32

    | posté il y a 4 ans le 07/04/2012

    un très bon exemple d'outil d'aide a la décision c'est "agrinext "d'agritel ou "le price manager " d'oda ,bien sur il faut avoir fait la démarche de connaitre au plus prés ces couts de production. Mais en suite au fur et a mesure de sa commercialisation on sait ou on en est .

  • charney franck

    | posté il y a 4 ans le 10/04/2012

    je trouve que ces outils sont trop chère vu la rentabilité qu il y à derrière
    j ai moi un gps avec coupure des troncons de l atomiseur et cela me suffi
    pas dépendant des scop

  • gege37

    | posté il y a 4 ans le 15/04/2012

    les oads servent souvent a se donner bonne consciense
    a l avenir avec l agrandissement des exploitations
    ces services permettrons aux agriculteurs de traiter au soit disant bon moment

    un farmstar coute bien cher et ne recconait pas un champ de vulpin d un champ de ble
    250 euros par ici 300 euros par la
    12 euros/ha pur farmstar un budgete de 2000 euros pour une ferme de 150 ha aucun retour sur les aspects de vente de produits
    sans compter le materiel qui va avec
    une culture de la conditionnalite
    une opportunite pour nos vendeurs d OAD payantes

  • OSI

    | posté il y a 4 ans le 26/07/2012

    Cela fait maintenant quelque temps que ce forum est en sommeil.
    Dans l'uitlisation des outils de diagnostic, comment voyez-vous la palce des smartphones et autres tablettes ?

    OSI

  • de la boisserie bruno

    | posté il y a 4 ans le 30/07/2012

    Toute la question est de savoir quelles décisions se prennent en situation de mobilité. Smartphones et tablettes ont un avantage net dans ces situations.
    Les OAD ont souvent besoin de beaucoup de données si l'on veut un conseil fiable. Il y a encore beaucoup à faire pour mieux valoriser les données existantes dans les systèmes d'informations agricoles. Ceux-ci sont mieux normalisés que par le passé, ce qui permet d'envisager plus d'OAD complémentaires aux outils existants (traçabilité, pac, environnement et autres contraintes administratives incontournables).

  • Lorin Luc

    | posté il y a 4 ans le 16/10/2012

    Des OAD arrivent sur Smartphone. S'ils sont simple et rapide d'utilisation, tout en étant fiable , Pensez vous qu'ils soient utile pour les agriculteurs?

  • gytdm

    | posté il y a 4 ans le 01/11/2012

    Quand on voit le peut de réactivité des agriculteurs, j'ai bien du mal à penser que cela ne soit pas des gadgets pour se valoriser, mais rarement utile.
    Un exemple, les semis de cette automne se sont réalisés fin octobre sur des sols humides. Comme pour un semis de début octobre on passe un outil avant de semer afin de détruire les belles levées de vulpin, ray grass et autre, mais il ni à quand même pas besoin d'OAD pour savoir d'un raygrass début tallage va se repiquer grâces aux conditions météo d'un début novembre. Sans parler de ceux qui ayant fini leurs semis retasse le sol et pleurerons cet hivers du manque d’infiltration de l'eau.
    Le manque de réactivité ne sera pas compensé par une machine....

  • cerealier80

    | posté il y a 3 ans le 19/10/2013

    Et maintenant les drones! Les outils genres Farmstar sont paramétrés en lien avec nos organismes officiels qui n'ont qu'un seul discours: mettre le moins d'azote et le plus tard possible! à partir de là, les modèles sont biaisés. Imaginez vous nos pseudos techniciens fonctionnaires des chambres promouvoir un outil qui pousserait à mettre plus d'azote? non! Imaginez vous que BASF ou BAYER veulent vraiment développer des OAD pour nous éviter de traiter? Moi pas..

  • Bibard Anaël

    | posté il y a 3 ans le 23/10/2013

    Je pense que les OAD ne remplacent pas celui qui prend la décision... Mais étant donné le niveau technique du matériel d'aujourd'hui, les surfaces, les rendements et les conséquences économiques en jeu il est intéressant de rationnaliser et valider la prise de décision avec des outils fiables.

  • choquet christian

    | posté il y a 3 ans le 21/01/2014

    BEAUCOUP D ARGENT A METTRE POUR UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT RELATIVEMENT LOINTAINS
    MAIS LES FABRICANTS ON FLAIR2S LE FILON
    A NOUS DE NOUS MEFIER RIEN DE TEL QUE METTRE LES PIEDS SUR NOTRE FOND DE COMMERCE QU EST LE SOL

  • ohiss

    | posté il y a 3 ans le 31/01/2014

    quand l'outil beuque ou ne répond plus ,le temps passé au téléphone avec la maintenance, la panne , les soucis pour travailler à plusieurs dessus.
    en faite c'est surtout un outil de consommation

  • DumDum

    | posté il y a 3 ans le 12/02/2014

    salut

    je vous propose mon PPT sur mon expérience 2013 sur blé dur de printemps en agriculture de précision:

    conductivité, carte des sols, drones, n-sensor, carte de rendement

    https://www.dropbox.com/s/510c0a2o01tkwlj/Bilan%20A2P%20nsensor.pptx

    au plaisir d’échanger sur ce sujet
    et vous pouvez également tester DuMarGest sur www.dumgest.fr

  • melilolo

    | posté il y a 3 ans le 14/02/2014

    les outilsd aide à la décision ne peuvent qu être bénéfique a l'agriculteur en terme d'économie d'intrans : quantité et précision de l application, et à l'environnement : diminution de la quantité globale des phytos et application au bon moment

  • tgv36

    | posté il y a 2 ans le 19/04/2014

    Le problème des outils d'aide à la décision c'est qu'ils travaillent avec des moyennes et la précision des infos est bonne si l'année est proche de la moyenne sinon c'est vous qui devait prendre les décisions on le voit sur des comparatifs en année humide.
    Essayez de pousser les outils vers leurs limites et vous verrez des résultats intéressants. Ils ont des fourchettes mini maxi.

  • guillermo alexandre

    | posté il y a 2 ans le 25/05/2014

    je ne connais pas trop tous les OAD qu'il existe mais j'en connais deux qui peuvent vous être bénéfique c'est le N-testor et le N-sensor. deux OAD qui peuvent vous permettre des économie d'engrais mais aussi qui vous protège vis à vis de la réglementation car le N-sensor vous donne la quantité d'azote a apporter et même si vous dépassez votre plan d'épandage il reste néanmoins un outil validé par l'administration française en cas de contrôle si vous gardez bien sûr les traces. en ce qui concerne le N-sensor qui est un outil a associer avec son grand frère le N-testor il vous permet d'épandre un certaine quantité d'azote sur une partie de la parcelle. en gros il fluctue la quantité d'azote épandu par rapport au niveau de photosynthèse de la plante donc si la plante est bien avancée elle n'aura pas d'engrais et si elle est en retard son niveau de photosynthèse donnera à la machine la quantité a mettre a son pied. mais si vous voulez plus de renseignement tourner vous vers votre coopérative, votre ETA ou vers les constructeurs..

Pour répondre à ce sujet, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

x