Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3347 MembresCréer un compte
Forum :Les experts c'est vous !
Forum : Environnement
  • Thumb_ediquette_armand

    Comptage des oiseaux

    Ce sujet a été créé il y a 2 ans par Paquereau Armand

    1

    La LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) lance ce week-end du 24 et 25 janvier 2015 une opération nationale de comptage des oiseaux.
    http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/01/22/01008-20150122ARTFIG00172-a-vos-postes-pour-le-comptage-des-oiseaux-des-jardins.php
    Durant une heure, il suffira de noter le nombre d’oiseaux d’une même espèce que l’on aura vu posés en même temps près du lieu d’observation et d’envoyer ces observations sur le site ad hoc.
    Tous les amis des oiseaux qui, en cette saison hivernale « nourrissent » et abreuvent les oiseaux autour d’eux ont observé leurs va-et-vient incessants. On a peine à comprendre comment un comptage comme précisé par la LPO pourra donner une indication fiable sur le nombre de volatiles, étant donné que les mêmes oiseaux vont et reviennent, qu’ils ne sont jamais tous posés en même temps, et qu’ils peuvent aussi être comptés chez le voisin !
    Les données qui vont ressortir de ces comptages aléatoires sont destinées à alimenter des statistiques dont la LPO et autres associations vont faire usage pour obtenir des réglementations afin de justifier de leur utilité et des subventions qui les alimentent… sur des sources erronées !
    De nombreux commentaires font état de la raréfaction des oiseaux et l’expliquent par les « pesticides » et les méthodes culturales agricoles. Ceci n’est sans doute pas entièrement faux, mais certainement pas totalement vrai. En effet, les corbeaux ou pigeons bisets qui pullulent et déciment les semis ne semblent pas incommodés par les inconvénients précités.
    Il serait beaucoup plus facile et fiable de compter ces volatiles nuisibles en les photographiant posés sur le champ lors de leur méfait, mais curieusement la LPO ne semble pas motivée par ce type de comptage.

  • 1Réponses
  • hamoir michel

    | posté il y a 2 ans le 10/02/2015

    Bonjour effectivement avant de compter ce qui reste de petits oiseaux il faudrait d'abord compter leur premier prédateur Le Corbeau qui est plus responsable de la raréfaction que la pollution. Cette année sur le périmètre de la moitié d'une commune nous avons chassé le corbeau cet été , sur ce secteur nous avons actuellement en quantité perdrix et faisans qui sont prêt à ce reproduire si la même action est mené cette année sur les corbeaux il devrait y avoir une quantité importante de perdrix et faisans on voit également des petits oiseaux de nos campagnes qui eux aussi devraient se multiplier
    L'opération corbeaux est plus efficace et plus économique pour tous pour la reproduction que l'achat de gibier de volière qui n'apporte pas grand chose de bien et de concret, régulez les corbeaux vous n'aurez plus de problème dans les culture la nature reprendra ses droit pour le plaisir de tous .
    Les corneilles qui sont dans les cheminées sont vecteur de risque de maladies et de sinistres .
    Fin janvier à Rueil Malmaison une jolie maison a brûlée par un feu de cheminée quelqu'un travaillait dessus il a du penser qu'il était plus facile de brûler le bois qui était amoncelé dedans par les corbeaux que de sortir un a un les petits bouts pour la dégager. Bon nombre de maison sont dans cet état BOUCHEZ les cheminées avec des piques à pigeons tout autour sur le dessus pour que les corbeaux ne puisse se poser avant de pénétrer dedans. Sur les mitres mettez un petit chapeau qui empêchera la pluie et interdira la pénétration des volatiles. Bonne protection pour votre patrimoine.

Pour répondre à ce sujet, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

x