Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3444 MembresCréer un compte
Forum :Les experts c'est vous !
Forum : Environnement
  • Thumb_avatars_h02

    comment faire savoir ce que l'on fait

    Ce sujet a été créé il y a 5 ans par reg17

    16

    Dans les campagnes on fait de plus en plus d'efforts pour les produits phyto et les engrais mais on ne communique pas assez sur ces themes ou mal. Que faites vous pour faire connaitre vos pratiques.

  • 16Réponses
  • melilolo

    | posté il y a 5 ans le 09/02/2012

    au niveau de mon exploitation, j'enregistre mes pratiques.
    je n'hésite à en parler avec mes voisins et toutes personnes avec qui je parle d'agriculture. je sais que cela touche un petit nombre de personnes mais cela au fil des années commence à faire boule de neige

  • amponne

    | posté il y a 5 ans le 09/02/2012

    moi quand je discute sur les traitements que je fais je compare avec une personne malade a qui on donne un traitement médicamenteux chimique pour la soigner!

    et d'autre part ma coop parle de produit de snté des plante au lieu de produits phyto ou encore pire de pesticides

  • Guib 57

    | posté il y a 5 ans le 09/02/2012

    Moi je ne me poserai pas la question de "comment faire savoir ce que je fais", mais plutôt "pourquoi faire savoir ce que je fais....."

  • phytosol

    | posté il y a 5 ans le 12/02/2012

    Nous avons créé Phytosol dans ce but.
    Mais échanger ne doit pas servir qu'aux "pompeurs" d'infos en tout genre qui prennent beaucoup sans jamais de retour.
    Chaque évolutions techniques sont précédées d'un gros travail en amont et doit être communiqué à des personnes capables de les comprendre et de les mettre en oeuvre, sinon ce progrès peut être très vite mis à mal par de mauvaise interprétations ou par un "radio-plaine" destructeur.

    Nous avons fait le choix de mutualiser notre recherche en la finançant tous ensemble mais en réservant les retours à nos partenaires.
    La formation continue et le but commun en garanti le succès dans la mise en place.

    Au final une information ou une méthode n'existe vraiment que lorsqu'elle est comprise et mise en place concrètement sur le terrain.
    Les agriculteurs ne sont pas un frein à toutes les évolutions, au contraire ils sont fonceurs et actifs surtout si ils se sentent bien accompagnés.

    Ce qui peut tuer les évolutions c'est cette habitude de la gratuité de l'information et un manque d'habitude du tissu rural (agriculteurs comme techniciens, concessionnaires etc...) de remise en cause permanente. Les bonnes formations sont celles que l'on met en place très vite chez soi, le reste est ce bien utile, au fond ?...

  • DOUTRELUINGNE MARC

    | posté il y a 5 ans le 12/02/2012

    Etant aussi arboriculteur,je peux dire que chercher à se justifier aux yeux du grand public est voué à l'échec .Nous avons multiplié les contraintes et les cahiers des charges sans résultats sur les prix,les débouchés et la reconnaissance du grand public et ma coopérative est au bord de la faillite comme le reste de la production française.

  • gytdm

    | posté il y a 5 ans le 14/02/2012

    D'accord avec "Guib 57" la question est de savoir pourquoi faire savoir. Le fait de vous justifiez laisse à penser qu'il y a un probléme quelque part.
    Perso j'utilise des phytos homologués (donc pas de justification), sur des plantes parasitées (donc......). Mes engrais sont épandus après reliquats, et plan de fumure (donc......). Maintenant pour ce qui est du semis directe dans des couverts, il ne sert à rien de justifier des technique de "rigolos". Les résultats, aux files des années parle d'eux même, les questions du "pourquoi" arrivent souvent en premier des non agricole. "Pourquoi ton champ est en fleurs alors qu'il ne pousse rien chez mon voisin?" Et là on peut expliquer la personne écoute."Comment tu fais pour avoir avoir du perdreaux comme ça...? "Ton blé il est quand même bien pour ce que tu lui à fait..? etc etc etc. Autant échanger avec des personnes qui ce pose des questions,et son demandeurs. Cela est vraie pour les non agricole comme pour les agriculteurs.

  • Jeandey Antoine

    | posté il y a 5 ans le 14/02/2012

    Un article paru aujourd'hui sur ce sujet :

    http://www.aisnenouvelle.fr/article/economie/les-paysans-sement-le-show-et-froid

    (copiez le lien et collez le dans la barre d'url)

  • gege37

    | posté il y a 5 ans le 15/04/2012

    tout a fait d accord avec marc

    parler de nous scets nous mettre ne peril

    je me rappelle syngenta qui vait fait un forum sur le cruiser et expliquer les pb d abeilles

    le resultat a été a l inverse du but recherché

    j evite donc de parler de notre metier
    peroenellement je travaille sur un site classe seveso
    je dit donc que je suis magasinier dans une coop point barre

    le milieu enseignant semble tres au courant ( remplacement consignes de securite) te la c est tres dur d expliquer desgens qui ne connaisent la culture et l elevage que dans les livres

  • Bordenave Guy

    | posté il y a 4 ans le 29/11/2012

    la discussion, c'est le meilleur moyen et sans s'enerver comme certaines personnes qui aimeraient que cela se passe.Pour moi cela fait une dizaines d'annees que je ne mets plus de fumure de fond sur mes 15 ha en monoculture de mais.J'utilise les analyses de sol, puis celles du lisier apporté avant labour.Pour les phytos , c'est a vu,pas du systematique.Respect lors des traitements de la vitesse du vent et des heures de sortie(tot le matin ou nuit).Expliquer cela n'est pas compliquer,et le produit que les gens ont dans l'assiette, on peut le trouver direct producteur,sans aller dans la grande distrbution.Mais cela est une autre mode a faire changer ou evoluer.Peut-etre que les voisins se connaitraient si le citadin venait chercher son lait, oeufs,poulets etc...a la ferme et en plus ses enfants seraient obliges de dire bonjour!!!! tout en faisant des economies d'essence .

  • tgv36

    | posté il y a 4 ans le 19/01/2013

    Plus les politiques s'interressent a nous, plus on nous taxe, plus les exploitations s'agrandissent pour resister et plus l'installation des futurs agriculteurs sera difficile financierement. Les gens s'interresseront a nous quand ils ne pourront plus se nourrir, ils ne s'interresse pas a leurs voisins de palier alors a un paysan.

  • Flavien R

    | posté il y a 4 ans le 20/01/2013

    "Perso j'utilise des phytos homologués (donc pas de justification)" -> Comment ça pas de justification. Il faut savoir expliquer pourquoi ce produit et comment la matière active attaque telle ou telle contrainte mettant en péril la culture.

    "tout a fait d accord avec marcparler de nous scets nous mettre ne peril" --> C'est FAUX. L'information est la clé de la réussite commune entre producteurs et consommateurs. De plus, on voit bien que pour se mettre en péril les agriculteurs trouvent toujours la meilleure manière : Jeter du lait, cramer des pneus et de la paille, vider du lisier. Quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi la FNSEA n'utilise pas l'argent qu'elle rackette aux agriculteurs pour se payer des cours de communication chez HAVAS ou EURO RSCG ??

    "J'utilise les analyses de sol, puis celles du lisier apporté avant labour.Pour les phytos , c'est a vu,pas du systematique." --> Je vous dis chapeau GUY !!! L'analyse est le premier pilier de la pratique. Quand j'entends les vendeurs d'engrais du pays toulousain fanfaronner qu'ils vont distribuer encore plus d'engrais que l'an passé, je leur demande s'ils offrent des analyses de sol. Ils me répondent "pour quoi faire ??"
    Alors forcément, ne nous étonnons pas si l'Europe veut faire payer une amende à la France pour la directive nitrates. Ne nous étonnons pas non plus, si les sols sont déséquilibrés et si les coûts de dépollution des eaux augmentent.

  • Agri_autrement

    | posté il y a 4 ans le 04/02/2013

    Bonjour à tous,

    "Comment faire savoir ce que l'on fait ?", une question qui revient souvent... Pour partager vos initiatives locales, et prendre connaissance de ce que font peut-être déjà vos voisins n'hésitez pas à faire un tour sur http://contribuez-produisons-autrement.fr/
    Partagez votre expérience et échangez avec les contributeurs, elle fera sans doute l'objet d'un approfondissement sur nos réseaux sociaux ou sur le site du ministère.

    A bientôt !

    L'équipe Agricultures : Produisons Autrement

  • Jeandey Antoine

    | posté il y a 4 ans le 11/02/2013

    Pour "Agri_autrement", WikiAgri est un site de partage, et sera ravi de reproduire vos propositions...

  • DumDum

    | posté il y a 3 ans le 12/02/2014

    salut

    j'ai développé depuis plus de 15 ans un outil d'enregistrement sous Access 2007 pour enregistrer

    · Votre assolement, vos ITK, traçabilité, éco-conditionnalité …

    · Vos intrants, calcul les prix remisés, votre local phyto, bilan de fumure azotée …

    · Vos récoltes, stock, les ventes, calcul des prix définitif ….

    · Vos marges, prix de seuil, cout mécanisation ….

    Simplement, sans paramétrage, sans formation, sans mode d’emploi, sans hotline

    … entièrement intuitif depuis plus de 15 ans

    Télécharger votre version gratuite sur www.dumgest.fr

  • choquet christian

    | posté il y a 3 ans le 26/05/2014

    je suis bcp moins littéraire que certains mais de mon coté je suis en bas volume je traite avec de l eau de pluie plus mouillant ce qui me permets de baisser mes doses de phytos car nous sommes dans une direction qui et dangereuse car l Europe nous supprime bcp de molécules et on doit composer avec le reste et cela n ai pas tjr evidemment mais heureusement les agris sont tres évolutifs pour la majorité
    a bon entendeur
    salut

  • choquet christian

    | posté il y a 2 ans le 29/10/2014

    BJR
    L OPINION PUBLIQUE ET CONTRE NOUS ET SURTOUT NOUS AVONS UN DEFAUT DE COM ET LES GENS VEULENT UNE AGRICULTURE DES ANN2ES 20 ET MANG2 TOUT ET N IMPORTE QUOI ET SURTOUT N IMPORTE QUAND ET SURTOURT EN PAYANT LE MOINS CHERE POSSIBLE

Pour répondre à ce sujet, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

x