Salons Experts :

Communiqués de Presse

  • Offre partenaire
  • Travaux-agri-180x440

SESVanderhave publie un brevet* pour optimiser la conservation des betteraves sucrières en silo.

Thumb_image001
31Oct2017

Le brevet* couvre une méthode de détermination de la capacité de conservation des betteraves sucrières et une méthode pour sélectionner des variétés ayant une capacité de conservation améliorée.

Les planteurs et les sucreries ont besoin d’augmenter la durée de stockage des betteraves sucrières après la récolte, de manière à augmenter la compétitivité de la culture de la betterave. Une des difficultés induites est la perte en sucre lors du stockage en silo. Au-delà de cette perte, l’activité métabolique entraîne un accroissement de différents composés organiques et de sucres invertis qui pénalise l’extraction du sucre.

Ces dernières années, différentes méthodes de classification des variétés de betteraves selon leur adaptation au stockage à long terme ont été testées. Cependant, ces tentatives ont été, dans une large mesure, peu opérantes et imprécises. A titre d’exemple, sélectionner des variétés adaptées aux longues conservations nécessite des expérimentations en conditions de stockage contrôlées et de nombreuses analyses. Ces méthodes s’avèrent très complexes, onéreuses et chronophages d’où la nécessité de disposer de nouvelles méthodes d’évaluation.

Le brevet déposé décrit une méthode prédictive de la tolérance d’une variété de betterave sucrière aux chocs lors de la récolte et/ou aux facteurs responsables de la perte en sucre lors du stockage. La mesure de la résistance mécanique de la racine, réalisée à l’aide d’un pénétromètre, est à la base de cette évaluation.

Hendrik Tschoep, en charge du projet chez SESVanderHave, explique : “Dans la racine, la présence de tissus riches en sucres, protégés par des fibres plus denses, limiterait la dégradation en silo.” Hendrik Tschoep conclut “Nous avons observé de très bonnes corrélations entre les données de pénétrométrie et le comportement des betteraves lors de la conservation en silo (pertes en sucre, résistance aux stress physiques et biologiques). Cette méthode accélère la sélection de variétés adaptées à la conservation en silo et contribuera ainsi à la compétitivité de la filière betteravière”.

*Demande de brevet international #WO/2017/157612 et brevet Belge #BE 1023960

En savoir plus :

www.sesvanderhave.com

  • 0Commentaire
Ecrire un commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à cet article, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.
  • Ressources & fichiers
  • Offre partenaire
  • Agrimeteo-180x180
x