Salons Experts :

Communiqués de Presse

  • Offre partenaire
  • Travaux-agri-180x440

Congrès des céréaliers 2018 : "Une filière engagée pour l'avenir"

Thumb_t_l_chargement
26Jan2018

« Une filière engagée pour l’avenir » est le thème du Congrès des Céréaliers qui se tiendra les 31 janvier et 1 février prochains à Dijon. Dans la perspective des discussions sur la PAC 2020 et dans un contexte extrêmement difficile pour les céréaliers, l’Association Générale des Producteurs de Blé accueillera 600 invités

Paris, le 23 janvier 2018 – A l’occasion de son Congrès, synonyme d’échanges et de confrontations d’idées, l’AGPB présentera ses orientations stratégiques dans la recherche de solutions pour la protection des cultures et pour la compétitivité des producteurs de céréales. « Les résultats économiques de nos exploitations ces 5 dernières années sont catastrophiques. En 2017, 40 % des producteurs annoncent un résultat négatif. Ce Congrès doit permettre de faire comprendre aux pouvoirs publics l’ampleur de la situation », déclare Philippe Pinta, président de l’Association Générale des Producteurs de Blé, qui poursuit « Les distorsions de concurrence économiques et environnementales à l’échelle française et européenne doivent cesser pour que nos céréaliers retrouvent la compétitivité nécessaire à la survie de leurs exploitations ».

La filière céréalière, unie et mobilisée pour trouver des solutions d’avenir tout en relevant le défi de la compétitivité se rassemblera autour de deux tables rondes : protection des plantes et compétitivité. Pleinement engagée dans le Contrat de Solutions aux côtés de 30 autres partenaires, la filière, consciente des attentes de la société, s’engage à trouver les solutions de protection des cultures efficaces et durables afin de réduire le risque et les impacts des produits phytosanitaires. « L’avancement de la recherche en matière de génétique, d’agronomie et de robotique sont des leviers qui s’inscrivent dans la trajectoire de progrès que nous défendons », détaille Philippe Pinta. Sur la compétitivité, les producteurs poursuivent la transition permanente pour répondre aux besoins et aux demandes des clients nationaux et internationaux. Pour pouvoir adapter les systèmes de production, les céréaliers attendent des actes forts de la part du Gouvernement. C’est l’objet du Plan de transformation de la filière qui a été remis au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation en décembre dernier.

« L’esprit constructif de la filière et les différentes actions que nous engageons sont, une nouvelle fois, la preuve de notre capacité d’adaptation. Nous attendons du Gouvernement des réponses, des décisions, et surtout un climat de confiance qui laisse place à la concertation et à un travail collaboratif » ajoute Philippe Pinta.

En savoir plus :

www.agpb.com

  • 0Commentaire
Ecrire un commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à cet article, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.
  • Ressources & fichiers
  • Offre partenaire
  • Agrimeteo-180x180
x