Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !1160 MembresCréer un compte

Un jeu vidéo pour attirer la jeunesse vers la viticulture

Thumb_screen1
12Oct2013
Imprimer

Constatant le vieillissement de ses exploitants et le peu d’attirance des jeunes pour le secteur, la filière viticole française se tourne vers le jeu vidéo pour redorer son blason. Avec l’application pour smartphones et tablettes Château Academy, elle compte attirer plus de jeunes dans ses rangs et assurer sa relève.

Christophe Château, directeur de la communication du Conseil Interprofessionnel du vin de Bordeaux expliquait dans un article paru dans 20 minutes que « 35 % des exploitants viticoles bordelais ont plus de 55 ans et que d’ici à 2020, la filière, qui emploie actuellement 60 000 personnes, n’aura plus assez de salariés compétents ».

Or, la filière constate également que peu de jeunes souhaitent faire carrière dans l’agriculture et plus précisément dans le secteur viticole. L’avenir ne s’annonce pas radieux. Avec l’application Château Academy, les professionnels du vin souhaitent attirer l’attention des 14-18 ans sur le métier et ainsi amener du sang neuf pour le futur. Dans ce jeu, le joueur endosse le rôle d’un gérant d´une exploitation viticole bordelaise (médoc, saint-émilion, entre-deux-mers…) partant de zéro, dont le but est de produire le meilleur vin tout en optimisant l'exploitation à tous les niveaux.

Sensibiliser, promouvoir, et former des professionnels de demain, tel est l'objectif de ce « serious game »... Qui ne s’adresse pas qu’aux futurs professionnels mais aussi aux amateurs et aux passionnés.

De la plantation à la commercialisation en passant par la récolte

Le joueur choisit une propriété dans l’une des appellations de son choix et simule la gestion de celle-ci durant une année complète.

Il existe de nombreux métiers, de nombreuses facettes au cœur de la filière viticole. Château Academy tente de tous les faire découvrir. Il propose de réaliser toutes les étapes de la production de vin. Le joueur devra mettre en place ses vignes, les entretenir, gérer leurs tailles, puis récolter, gérer l’exploitation (budget, matériels et salariés), trouver des œnologues, des ouvriers, et faire vieillir son vin pour enfin le commercialiser avec le négoce ou la vente en direct.

Bien sûr, la production de vin n’est pas simple et le joueur devra même faire face aux aléas techniques réels comme les pannes de tracteurs ou les délais de livraison mais aussi aux aléas climatiques et épidémiques comme le mildiou.

Ludique et simple d’utilisation mais aussi très instructif, Château Academy met aussi à disposition des joueurs des fiches mettant en valeur les différents métiers avec des descriptions détaillées, des vidéos et des interviews de présentation des acteurs de la filière. « On veut montrer que ce secteur dynamique offre une multitude d’opportunités de progresser, de voyager, de se former », ajoute Christophe Château.

200 000 € de budget

Le projet a été élaboré par Inno´vin Bordeaux Aquitaine et Shinypix (un développeur de jeu pour smartphones et tablettes) en partenariat avec le CIVB (Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux) et l´EPLEFPA Bordeaux Gironde (Etablissement public local d´enseignement et de formation professionnelle agricoles) en réponse à un appel à projet lancé par le Conseil Régional d´Aquitaine dans le cadre du plan « bordeaux Demain ». Un plan mis en place par la filière vin bordelaise consistant à réfléchir et à agir pour son avenir.

Financé essentiellement par la région Aquitaine, Château Academy a reçu un budget de 200 000 euros.

Le jeu est disponible gratuitement sur PC, smartphones et tablettes depuis septembre via l’Apple Store ou l’Android Market.

En savoir plus : http://www.chateauacademy.fr/ ; http://www.bordeaux.com/fr?gclid=CMbBvcz2jroCFVLJtAodIA4ApQ et http://www.20minutes.fr/bordeaux/1224483-20130918-metiers-vigne-jeu

 

 

  • Envoyer cet article à un ami
  • Envoyer cet article par e-mail

Auteur :
Thumb_img_1310

Maxime Boutevin

Journaliste

En savoir plus

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.


Les cours des marchés en €/t

blé meunier En voir +

Nov 14171.5 
Jan 15173.75 

colza En voir +

Nov 14323.5 
Fev 15326.75 

mais En voir +

Nov 14153.25 
Jan 15156 

orge de brasserie En voir +

Nov 14197.5 
Jan 15197.5