Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3167 MembresCréer un compte
Découvrez travaux-agri

Pour 20 balles, je sauve mon élevage de brebis

Thumb_brebis_magali_bro
20Aou2016

Une fois n'est pas coutume, WikiAgri lance une opération de solidarité, un appel aux bonnes volontés. Magali Bro élève des brebis dans l'Aude. Elle manque de fourrage, et c'est urgent, elle sera en rupture dès ce lundi. Elle a trouvé 20 round baller à deux heures de route de chez elle. Qui va lui livrer ?

Lire également la suite de cet article,
l'épilogue heureux !

Dès le début de la semaine qui va commencer ce lundi 22 août, Magali Bro sera en rupture de fourrage pour ses 80 mères, des brebis tarasconnaises qu'elle élève pour la viande, commercialisée en vente directe au particulier (agneaux, merguez...). A 39 ans, elle connait une véritable crise financière. "Je manque totalement de trésorerie, et là je n'arrive pas à faire face à la sécheresse qui s'abat sur mon secteur. Il n'y a pas eu une vraie pluie là où je suis (Ndlr : à Camplong d'Aude, à mi chemin entre Carcassonne et Narbonne) depuis plus d'un et demi. Il n'y a plus le moindre brin d'herbe ici. Je suis en train de trouver des solutions pour l'avenir, mais là, tout de suite, je suis coincée !"

20 balles de foin sont prêtes, il faut juste aller les chercher

Et elle détaille sa situation : "J'élève mes brebis en plein air, dans une zone où, à part moi, il n'y a que des viticulteurs. Donc aucune possibilité d'entraide entre voisins éleveurs pour du fourrage. La sécheresse frappe chez moi, toutes les prairies sont à sec, plus le moindre brin d'herbe. Or, parallèlement, j'ai des problèmes de trésorerie, aux différentes causes..." Elle hésite, et comprend qu'elle doit laisser sa pudeur de côté pour expliquer sa situation personnelle : "Je suis installée depuis 6 ans, au départ je ne pensais prendre de salaire dans les 5 premières années, le temps de lancer l'affaire. Et puis j'ai divorcé il y a 5 ans, et j'ai dû me rémunérer. Même petitement, ça a suffi à mettre ma trésorerie à plat. Parallèlement, je n'avais prévu aucun budget pour la nourriture. Et la sécheresse m'oblige à trouver du fourrage. Grâce à la solidarité rencontrée dans le un groupe Facebook (Ndlr : "paroles d'agricultrices face à la crise", WikiAgri a publié les explications de la créatrice de ce groupe, Nadine Vitel), où j'ai exposé mon problème du moment - je dois absolument trouver du fourrage, et je ne peux pas le payer ! - j'ai trouvé quelqu'un qui a accepté de me donner 20 round baller de fourrage (Ndlr : pour les profanes, les round baller, ce sont ces balles de foin que l'on voit actuellement dans les champs après les moissons). Mais j'ai un problème, les donateurs n'ont pas de moyen de transport... Et moi non plus !"

Les donateurs en questions sont sur Cadalen, dans le Tarn, je vous mets en fin d'article une carte avec les différents itinéraires (un peu plus de deux heures de route) entre les deux points. Il s'agit donc de trouver un transporteur pouvant prendre en charge les 20 balles de foin en question depuis Cadalen jusqu'à Camplong d'Aude, et cela dans le délai le plus bref... Et bien sûr gratuitement. "Je peux tout au plus payer les frais d'essence et de péage, reprend Magali Bro, mais je n'ai malheureusement pas de quoi m'offrir les services d'un transporteur..."

Des projets pour ensuite

Mais attention, il ne faut pas croire qu'il s'agit de charité, que le même problème peut se reposer tous les 6 mois avec la même personne. Magali Bro, qui élève dignement sa fille, a des projets ensuite pour s'en sortir : "Je suis en train de négocier un contrat avec le Conservatoire régional d'espace naturel. Eux, ça les intéresse d'entretenir des pâtures qui ne sont pas trop loin de chez moi, et moi, donc, je pourrais y nourrir mes bêtes en plein air. Parce que mes champs, là, ce n'est plus possible..." En d'autres termes, dès la négociation aboutie (en fait, il faut pouvoir clôturer l'espace où les chèvres iront paître, et les clôtures de Magali Bro ne sont pas amovibles, donc il en faut d'autres, et vue sa situation, elle aimerait que ce soit pris en charge par le conservatoire, ce qui semble en bonne voie), l'éleveuse aura trouver le moyen de nourrir à nouveau ses bêtes sans que cette nourriture ne représente la charge de trop.

"Le problème, c'est maintenant", lâche-t-elle. Il faut faire la jonction entre une situation critique actuelle et un horizon éclairci, d'ici quelques jours, semaines au plus. Et les 20 balles de foin représentent ce joint salvateur.

Comment aider Magali Bro ?

Uniquement avec un transport gracieux (essence et péage à la charge de Magali Bro) de 20 balles de paille entre Cadalen et Camplong d'Aude. Pour le lui proposer, et connaître tous les détails pratiques, vous pouvez la joindre à l'un de ses téléphones 04.68.65.21.15. ou 06.30.13.47.35. (plaisantins s'abstenir, merci). Si vous lisez cet article sans pouvoir aider directement, vous pouvez toujours le partager sur les réseaux sociaux, il finira bien par trouver le bon lecteur.

Enfin, pour mieux connaître Magali Bro et son élevage, vous pouvez aussi consulter sa page Facebook, dédiée à sa vente directe.

Merci à vous toutes et tous, lectrices et lecteurs de WikiAgri, de respecter la dignité d'une personne qui ne fait pas la manche, et qui a besoin d'un coup de main. Je compte sur vous pour résoudre son problème !

En savoir plus : https://www.facebook.com/Magali-Pau-Elevage-des-Romarins-368645986584283 (page Facebook dédiée aux ventes directes de l'élevage de brebis de Magali Bro) ; http://www.wikiagri.fr/articles/pourquoi-jai-cree-un-groupe-de-parole-reserve-aux-agricultrices-sur-facebook/9819 (article de WikiAgri sur le groupe Facebook où les agricultrices peuvent évoquer les problèmes qu'elles rencontrent avec la crise agricole) ; https://www.facebook.com/groups/217080302011765 (lien direct pour le groupe Facebook en question).

Ci-dessous, deux photos issues de la page Facebook www.facebook.com/Magali-Pau-Elevage-des-Romarins-368645986584283, les brebis qui préfèrent paître en plein air, et Magali Bro. En-dessous, la carte avec différents itinéraires entre Cadalen et Camplong d'Aude.

  • Envoyer cet article à un ami
  • Envoyer cet article par e-mail

    Etes-vous humain ?
    captcha
Auteur :
Thumb_aj

Jeandey Antoine

Journaliste

Journaliste professionnel depuis 1987. Collaborations multiples et variées dans la presse agricole. J'ai été rédacteur en chef de JA Mag (mensuel du syndicat...

En savoir plus
  • 1Commentaire
  • #1

    Merci Antoine, je pense que la solidarité existe encore, et ce pourquoi je me bats aujourd'hui ' l' écoute le soutient ,bcp d' entres nous on des difficultees, tant qu'on sera solidaire ,on avancera et j' espere que le soucis de magali va se resoudre

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.
x